FANDOM


Trois petites années se sont écoulés depuis
Talink and clarissa by puddingpack-d58cfbh.jpg

Les parents de la jeune.

l'incident à Lune-d'Argent, la jeune fille était inscrite à l'académie de Felthrien, comme le fut jadis sa mère. Bagarreuse, arrogante, colérique, égoïste, téméraire et insolente vis-à-vis de la majorité des personnes.

-Jeune fille, veuillez donc reprendre votre place, vous êtes en études, et non ici pour contempler le ciel, lança le professeur de magie. Et pendant que nous y sommes, le directeur de l'académie veut vous voir.

-Encore ? Rétorqua-t-elle d'un ton très hautain. Il n'a donc vraiment rien d'autre à faire celui-là ?

-Taisez-vous, sotte. Que vous soyez de la noblesse ou non, vous n'êtes qu'une enfant qui étudie la magie dans l'enceinte de cet établissement. Donc, je pense que ce «Encore? » veut dire que vous savez donc de quoi il s'agit, n'est-ce pas ?

-Pro-...bablement, répondit-elle en baillant à la première syllabe du mot. Et puis, en quoi ça vous regarde?

-Répondez, tout simplement ou je vais vous demander de me recopier la correction du test écrit que nous venons de faire au moins dix fois, en d'autres termes, la leçon n°33 : «Composition d'un sortilège, Une fois une charge canalisée, l’impulsion se fait en trois phases simultanées.»

-Bien bien, négligea-t-elle d'un air très prétentieux. Bon, c'était pas la peine de préciser qu'il était écrit, je ne suis pas idiote.

-Cela reste encore à décider, car vos actions démontrent tout le contraire. Cette fameuse réponse, demoiselle Brùlaurore ?

-Si vous insistez tant que ça. Oh ! En plus, en parlant de correction, ça tombe bien, c'est justement pour ça qu'on veut me voir, probablement, répliqua-t-elle en replaçant une mèche sur le côté et fixant ses mains.

-Développez, et aussi regardez la personne quand vous lui parlez ou quand elle vous parle, c'est très impoli comme attitude.

-Alors arrêtez de me couper la parole, ça aussi c'est grossier, madame, lui dit-elle en lançant un large sourire forcé.

-Votre insolence n'a que très peu d'égal dans toute l'académie. Et n'essayez pas de changer de sujet, j’attends toujours.

-Vraiment, vous ne saisissez pas? Elle soupira longuement suite à la question posée, mais sur-enchérie de suite. C'est très simple, j'ai corrigé quelques arrogants car on me prenait de haut. Je devrais tout de même les remercier, c'est que ça entraîne assez bien ce genre de chose. Autre chose, madame ?

-Faîtes moi le plaisir de déguerpir de la salle, et en vitesse. Vous irez directement voir le directeur, maintenant ! Hurla-t-elle.

C'était assez courant tout le long de son initiation à la magie dans l'académie, à la limite de se faire renvoyer mais l'influence de la mère, en tant que magistrice, força tout de même à la faire rester dans cette école. Elÿrith apprenait tout de même les arcanes, mais vraiment sans plus, elle a tout de même un certain potentiel dans cela, mais elle s'est plus vouée sur le combat martial. Pratiquant cela après chaque journée d'études, les parents ne purent lui refuser. L'escrime, cet art semblait la calmer et au fur et à mesure du temps, elle commençait à utiliser une claymore, même si ses mouvements étaient lent, elle voulait s'y habituer.

Son surplus d'énergie s'est donc focalisé sur une plausible vocation qui restait, pour l'instant, un loisir, une passion. Cela se voyait vers la fin de ses études, dans cette académie, lorsque les convocations par le directeur de l'établissement se faisaient rares.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard