FANDOM


Commission Samanthiel by Altana.jpg

"Chester...par tout ce qui est sacré je vous en conjure de vous reprendre..."

Chester se mit par-contre à étudier le masque en profondeur, presque certain qu'il pourrait s'en servir mais à la fois le contraire, de crainte que son pouvoir ne sois de trop. Un soir, le paladin rejoignit Chester qui était encore sur son bureau tel un cadavre moribond, fatigué et détruit mentalement.

_Nerisa : Chester...votre peine est grande je n'en doute pas...mais vous ne devez pas vous laissez abattre, ce serait grotesque après tout ce que vous avez traversé, ce que nous avons traversé.

_Chester : Plus rien n'a de réel valeur pour mes yeux à présent Nerisa...

_Nerisa : Mais...et moi ? Notre relation ?

Le mage ne répondit pas alors que l'elfe croyait voire ses espoirs se briser. Nerisa aperçue que sa ration n'avait pas diminué de volume.

_Nerisa : Chester...vous n'avez rien mangé...

_Chester : A quoi bon, nous sommes tous des morts en sursis de toute évidence.

_Nerisa : Pensez vous que c'est ce qu'aurait voulut entendre votre famille ou votre compagne ? Pensez vous qu'ils apprécieraient de vous voire dans cet état ?

_Chester : Ils ne sont plus la pour le faire maintenant, et ils ne le seront plus.

_Nerisa : Chester...par tout ce qui est sacré je vous conjure de vous reprendre...si vous ne le faites pas pour votre famille, alors faite le pour votre peuple...pour...pour moi...peut-être...

Le mage resta assis sans rien dire avant de ce redresser, les mains appuyé sur le bureau.

_Chester : Je ne dois rien au monde entier. Il ne m'a pas permis de retrouver les miens alors je ne vois pas pourquoi j'en ferais autant.

A ces mots, l'elfe baissa la tête pour cacher et montrer involontairement sa déception et elle se mit à parler à sois même.

_Nerisa : Pourquoi est-ce qu'il ne me regarde pas autrement qu'un simple paladin elfe...pourquoi...

Après une bonne minute de pensées, Nerisa se redressa pour rejoindre Chester d'un pas pressé et de lui donner une gifle. Chester regardait Nerisa, étonné par son geste mais surtout par les larmes qui prenaient naissance.

_Nerisa : N'en avez vous pas marre de parler de la sorte ?! Ou est passé le mage qui m'a sauvé la vie sur ce bateau il y à des mois ?!

_Chester : Calme toi, je..

_Nerisa : Hors de question !

L'elfe parlait avec colère, ce qui surpris d'avantage Chester sans parler des larmes qui ruisselaient le long de son visage.

_Chester : Neri...

_Nerisa : Je refuse de vous laissez tomber ! Je n'ai jamais rencontré une personne aussi douce et attentionné que vous pour m'en défaire alors que je ne souhaite qu'être qu'à vos cotés, bien que vous n'êtes décidé qu'à me voire comme une bonne amie qui n'est rien de plus qu'une elfe paladin ! Sin'dorei pour couronner le tout !

Un grand moment de silence s'installa alors que Nerisa pleurer de colère. Elle regardait Chester avec détermination alors que celui-ci n'était pas très différent depuis la gifle.

_Nerisa : J'envie votre compagne, cette Redanna. Chaque jour je souhaite de vivre pareil relation mais vous vous obstinez à ne rien voire ! Qu'a donc t'elle de plus que moi ?! Pourquoi elle plus que moi ?! Est-ce juste le fait que je suis une elfe assoiffée de magie ?! Que je ne suis pas aussi féminine qu'elle parce que je me bat avec des épées lourdes ?!

Chester restait silencieux, ne sachant quoi répondre puis baissa la tête. Nerisa respirait de façon saccadé alors que ses larmes perlaient toujours. Son ton s’adoucit.

_Nerisa : Pour l'amour du ciel...reprenez vous...par pitié...j'ai bien compris que je ne pourrais être votre compagne mais ne me faites pas souffrir d'avantage je vous en conjure...

Le paladin fini par éteindre sa rage, mais sa tristesse prenais le dessus. Chester enlaça l'elfe pour l'étreindre contre lui.

_Chester : Je ne suis qu'un imbécile...Je suis tellement désolé...j'étais comme envoûté...je voulais la revoir...pardonne moi...

L'elfe serra Chester contre elle tout en pleurant, elle ne sut se retenir.

_Nerisa : Ramenez moi cette lumière qui m’aidait à vivre...Je ne veux que votre présence, rien de plus.

_Chester : Je ne te laisserais pas tomber, je le jure.

Le duo restait dans la même posture le temps que Nerisa calmait ses larmes de joie, joie de revoir celle qu'elle aime bien que l'inverse n'est pas réciproque...du moins sur le moment. La soiré arriva avec la nuit, Chester rangé ses appartement avant d'être interrompue par Nerisa.

_Nerisa : Je suis venu pour m'assurer que vous alliez mieux, est-ce le cas sire Maletta ?

_Chester : Beaucoup mieux maintenant que tu m'ais dit mes quatre vérités.

Chester n’eut pas le temps de finir de ranger que Nerisa était derrière lui, les mains autour de sa taille pour être contre lui, la tête comprise.

_Nerisa : Je suis navré pour vous avoir giflé. Je pensais que c'était le seul moyen de me faire entendre.

_Chester : Au moins ça à marché.

Chester défit l'étreinte de Nerisa pour pivoter et la cajoler à son tour.

_Chester : C'est à moi de m'excuser dans l'histoire.

_Nerisa : Je les acceptent avec joie, à condition que vous n'ayez pas à recommencer.

_Chester : J'y tacherais. Je vais allez me rendre à la citée flottante de Dalaran maintenant qu'elle est reconstruite, désirez vous m'accompagner ?

_Nerisa : Quelle question, bien évidement.

Les deux personnages se sourirent mutuellement. Dès l'aube le duo traversèrent un portail pour la ville pourpre. Chester fit rapidement le tour pour revoir ces connaissances encore présente avant de se rendre à la citadelle pourpre. Contrainte par sa faction, Nerisa du attendre de longue heure devant la fontaine de la place Tisserune avant de voir un paquet emballé d'un tissu pourpre sous ses yeux, dans la main de Chester qui le tendait en souriant.

_Chester : Je me suis dit que ça pourrait vous plaire, et que je devais trouver une excuse pour cette longue attente.

_Nerisa : C'est pour moi ? C'est très aimable à vous, ça me touche beaucoup.

Le paladin prit le paquet pour en inspecter le contenue, une chevalière doré avec une émeraude qui l'ornait. Une belle pièce de joaillerie.

_Nerisa : Elle est magnifique, vous n'auriez vraiment pas du dépenser une somme aussi grande pour moi.

_Chester : Allons, depuis le temps que nous nous connaissons vous ne pensez pas que je ne ferais pas des cadeaux ?

Nerisa mit la chevalière à sa main droite et la regardait, elle semblait un peu grande.

_Chester : Visiblement je me suis trompé sur la taille. Venez, je vais retourner chez l'artisan pour qu'elle vous convienne.

_Nerisa : Ne vous inquiétez pas, avec l'âge elle ne prendra plus autant d'espace.

_Chester : J'insiste, vraiment.

_Nerisa : Moi aussi.

L'elfe sourit, et peu après ce fut le tour de Chester. Ils allèrent prendre une chambre à l'Abracadabar pour la nuit. A la fin du repas, les deux partenaires regagnèrent la chambre dont un seul lit était présent, avec d'autre pièce de mobilier bien sur.

_Chester : Le tenancier à du se tromper, je vais aller le voire ne bougez pas.

Nerisa saisit la main de Chester avant qu'il n'ai eu le temps d'être trop loin.

_Nerisa : Vous...vous pouvez dormir avec moi...

_Chester : Hein ? Attendez vous...vous êtes sérieuse ?

Nerisa hocha la tête avec un petit air timide. Elle détournait un peu son regard de Chester.

_Nerisa : Si vous ne voulez pas je pourrais comprendre...mais je vous assures que ça ne me pose aucun problème.

_Chester : Je...hem, je vais voir si je peux tout de même m'arranger...sans vouloir vous offenser...

Nerisa lâcha la main de Chester et baissa la tête, assez déçue. Chester s'en rendit compte et commença à prendre les marches pour finalement faire demi-tour.

_Chester : Bon...juste cette nuit alors.

_Nerisa : Vous avez changé d'avis ?

_Chester : C'est bien parce qu’il s'agit de vous.

Le duo entra finalement dans la chambre et se dévêtirent. Chester était avec un pantalon court alors que Nerisa était dans sa nuisette habituelle. Ils prirent donc place dans le lit mais Chester restait assez à l'écart. Plus tard dans la nuit, Chester restait pensif vu qu'il n'arrivait pas à s'endormir. Chester avait beau être veuf, il était tout de même un peu troublé par le fait de dormir avec sa partenaire. A un moment, Nerisa se décidât de passer son bras sur Chester bien qu'elle dormait profondément comme à son habitude. Chester se crispa un peu, surpris par le geste.

_Chester : Nerisa, que faites vous ?

L'elfe dormait à poings fermés, évidement.

_Chester : Misère...je savais que j'aurais du descendre et négocier avec le tenancier...

Chester retira le bras de Nerisa mais elle bougeait tellement dans son sommeil jusqu'à coller Chester, qui était à deux pas du bord. Ce dernier passa par dessus Nerisa pour prendre sa place initiale. Au moment ou il était au dessus du paladin, celle-ci se réveilla doucettement. Chester resta figé alors que Nerisa elle finit par faire de gros yeux.

_Nerisa : Chester..vous...

_Chester : Ce n'est pas ce que vous croyez, je voulais juste changé de place et...

_Nerisa : Je suis d'accord.

_Chester : Pardon ?

Sans rien dire, Nerisa commençais à abaisser sa nuisette.

_Chester : Attendez vous vous trompez la !

Nerisa regardait Chester d'un air interrogateur alors que son buste avait pris du volume.

_Chester : Je vous ai juste dis que je voulais me lever pour...

Nerisa baissa son regard, le rehaussa sur Chester avant de l'embrasser, ce qui le surpris.

_Nerisa : Désolé, je ne peux plus me contenir...

_Chester : Nerisa...

_Nerisa : Voila des mois que j’éprouve ce sentiment à votre égard..mais je n'osais agir, de peur que venait à rompre avec votre compagne si vous veniez à vous retrouver...même si c'était ce que je souhaitais...Je vous aimes...

_Chester : Je ne t'en veux pas et je comprend, mais laisse moi un peu de temps. Juste un peu pour reprendre ce que j'ai perdue pendant cette sombre période que tu m'a fais sortir.

Lourdement déçue, Nerisa repris sa place initiale alors que Chester en fit de même, bien qu'il était conscient de l'impact de ses paroles. A l'aube, Chester et Nerisa furent interceptés par un héraut de l'Alliance ou celui-ci leurs annoncé qu'ils devaient enquêter sur de mystérieuse disparition à l’extrême Ouest de la Désolation des dragons. Le duo prirent donc cette direction et s’arrêtèrent non loin du village Taunka envahit par les Nérubiens du Fléau. Alors que les deux partenaires visités les ruines du village, Chester détournait son regard très souvent.

_Nerisa : Que ce passe t-il Chester ?

_Chester : Tu ne m'a pas parlé ?

_Nerisa : Non, vous pensez que nous ne sommes pas seul ?

_Chester : C'est le cas...

Chester restait très méfiant et ne perdais aucun recoins de l’œil...jusqu’à s'en boucher les oreilles. Des voies sortirent de nul part jaillissaient à flot dans la tête de Chester qui s'écroula à genoux. Nerisa accourut pour tenter de raviver l'esprit de Chester par la parole, mais rien. Chester était en tête à tête avec une force peu commune. Chester repoussa Nerisa du bras et empoigna le masque qui décorait son armure.

_Chester : Assez...trop...c'est trop...

_Nerisa : Chester, qu'est-ce qu'il vous prend ?!

Chester ne répondit pas et regardait le masque, l'écart d'un instant les voies semblaient être réduitent au silence. Chester lança un grand soupir de soulagement.

_Nerisa : Chester, que faites vous ?

_Chester : Je ...je l'ignore...

Chester remit le masque à sa place et regardait ses mains sans trop comprendre la raison de ce silence si soudain.

_Chester : C'est...pas rassurant....

Nerisa s'élança sur Chester pour le serrer contre elle, Chester en fit de même histoire de la réconforter.

_Chester : Continuons, je ne tient pas à rester ici plus longtemps.

Le duo se remit a fouiller le village. Les voies n'étaient plus présente, sauf une...Chester commençait à tituber en se tenant la tête avant de se tenir contre un mur encore en état. Nerisa ne s'en aperçue pas tout de suite.

Vous pensez aux personnes que vous aimiez maintenant ? Alors que vous ne les verrez jamais de nouveau ?

_Nerisa : On dirait que les Nérubiens ont bel et biens détruit ce village. Je me demande si il y à des survivants. Quand pensez vous ?

A l'heure du jugement...vous serez prêt...

_Nerisa : Chester ?

L'elfe pivota pour apercevoir Chester, elle s'en approcha doucement.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard