FANDOM



L’air salé de la mer se dispersa de leurs narines et laissa place à une atmosphère de plaine et de rocaille rougeoyante parsemé d’herbes et de quelques bosquets. Une ambiance radicalement différente de tous ce qu’avait pu côtoyer Gabriel jusqu’ici. Malgré l’ambiance printanière, Maltor gardait son air mystérieux et renfrogné. Il ne cessa de faire montre de ses habitudes de Chasseurs, effaçant leurs traces à mesure qu’ils marchèrent, prenant soin de disperser les restes des foyers de leur feu de camp lorsqu’ils se reposèrent. Son disciple observa ces gestes sans y prêter grande attention. Les gestes du Chasseur semblèrent dérisoires pour le jeune homme, et pourtant, leur importance fut capitale. Après un court voyage au travers de sentiers, ils parvinrent à l’orée d’un lac surmontée d’un pont de pierre. A l’autre bout de ce pont se dessinait une multitude de toits rouge chevauchant des maisons de bois et de pierre. Un clocher, d’une hauteur surplombant tous les autres bâtiments, était également visible, le tintement sonore de la cloche sonnait les douze coups de midi ; Ils étaient parvenues à Compté du Lac.

Ils entrèrent dans le village, quelques regards se tournèrent vers eux à leur passage. Ils passèrent devant une forge et une écurie, puis devant l’autel de ville pour enfin atteindre l’auberge. Ils prirent deux chambres et Maltor dévoila le nouveau planning d’entraînement de Gabriel. L’une des premières tâches à réaliser pour le jeune Guerrier fut d’apprendre à nager. Le lac était un lieu idéal pour cet apprentissage. En quelques jours, Gabriel était capable de faire plusieurs allé retour entre les rives de l’étang, toujours sous l’œil aiguisé de son Maître. Des charges de plus en plus lourdes lui furent soumise de manière à renforcer sa force musculaire, qui était pourtant déjà extraordinaire pour son âge de part son sang draconien. Son apprentissage en matière de combat fut également mit à rude épreuve. Maltor lui servit d’adversaire et corrigea ses diverses erreurs, le ramenant à l’ordre lorsque c’était nécessaire. Gabriel étant un guerrier et non un chasseur, Maltor due s’adapter au type de posture de son disciple, mais par chance, il possédait de très bonnes notions de combat guerrier. Le jeu de jambes de Gabriel n’étant pas des plus brillant, le Chasseur imposa à Gabriel de se servir d’un bouclier en supplément de son épée de manière à renforcer sa défense pour combler son mauvais jeu de jambes.

Le résultat fut probant, le jeune homme acquis la maîtrise de son pavois à une vitesse ahurissante, faisant de celui-ci sa première garde. Après de rude semaine d’entraînements, la maîtrise du combat de Gabriel fut renforcé et prête à être mise à l’emploie. Les villageois de Compté du Lac apprirent à vivre avec ces deux étrangers, leur apportant leur bienveillance et leur aide lorsqu’ils en avaient besoin. De nombreuses prime et affiche de recherches étaient mise à la disposition des mercenaires et aventuriers à l’auberge. Maltor, lu ses affiches pendant que Gabriel s’entraînait, et prévu de se servir de celle-ci pour mettre l’expérience de son disciple à l’épreuve. Il garda cependant une certaine sécurité derrière ses idées : Il souhaitait voir la limite à laquelle son protégé serait susceptible de réveiller son sang enfouit pour prévenir tout dangers. L’une des primes parla de traquer des éclaireurs Rochenoires ayant été aperçus non loin du village. Après s’être renseigné auprès de l’aubergiste, Maltor se rendit auprès de Gabriel et lui expliqua sa prochaine tâche et le but de cette prime. Voyant que Gabriel sembla réticent à l’idée de rencontrer et surtout d’affronter des Orcs, le Chasseur lui confia qu’il devait passer cette épreuve pour espérer un jour pouvoir affronter son père en face et le libérer du charme des Dragons Noir. C’est sous ses paroles que le jeune Belmont pris son courage à deux mains et se décida d’entreprendre cette épreuve de face. Ils se dirigèrent donc vers l’Est, en direction des montagnes.

Malgré sa jambe boiteuse, le chemin escarpé ne sembla donner aucun mal à Maltor pour se mouvoir et avancer, fumant sa pipe aux herbes médicinales, le regard aux affûts et les sens en éveils. Sachant que Gabriel ne possédaient quasiment aucune notions de chasses, il entreprit lui-même la responsabilité de traquer les Orcs et de surveiller les moindres mouvements autour d’eux. Son protégé quand à lui avança, le regard quelque peu troublé et les gestes fébriles. Il ne manquait pourtant pas de courage, mais n’avait jamais affronté ni rencontré d’Orc de sa vie. C’est au détour d’un sentier rocheux qu’un cri ardent et sombre retenti de derrière des dolmens. Un groupe de trois Orcs les prirent en embuscade, hache et lance en main. Maltor se rua sur deux d’entre eux, criant à Gabriel de montrer les fruits de son entraînement sur le dernier. Un rude combat s’en suivit, Gabriel dégaina rapidement son bouclier et parvint à bloquer le premier assaut de l’Orc en face de lui, reculant sous le choc. Abaissant son bouclier après la frappe, il aperçut les yeux gorgée de sang, de haine et dénués de peur de son adversaire. Troublé par cette vue, il n’eu le temps de riposter et due relever son bouclier pour bloquer une nouvelle attaque qui le fit tomber à terre sur le derrière. A extérieure, Maltor entoura l’un des Orc avec son fouet et le projeta sur l’autre qui esquiva d’un pas sur le coté. Toujours à terre, Gabriel fit une roulade alors que la grosse masse de son adversaire s’abattit une nouvelle fois en sa direction. Il entendit les cris de son Maître lui sommant de se relever et de faire valoir le rang de son nom. Il ne prit pas le temps de se le faire répéter et empoigna la garde de son épée. L’Orc tenta de nouveau d’abattre sa masse sur lui et en un mouvement rapide, Gabriel dégaina sa lame et frappa l’arme de son adversaire, la déviant. Il se releva rapidement et se plaça en une parfaite position de combat, se souvenant de ses entraînements. L’Orc chargea à nouveau et lança du sable vers le visage de Gabriel. Celui-ci leva son bouclier au bon moment et dévia le jet. Il comprit assez rapidement qu’en abaissant son bouclier il risquait de recevoir la masse de l’Orc et se décida à faire un pas sur le coté. Cette tactique était la bonne, il esquiva de peu la masse qui vint s’abattre sur un rocher. Pendant ce temps, Maltor tranchait la gorge de l’un des Orcs, le laissant tomber à terre et esquiva d’un mouvement sur le coté une attaque de l’autre Orc.

Lors du combat, le Chasseur en semblait plus boiter, probablement l’effet de ses herbes médicinales. Gabriel profita de la confusion de son adversaire causé par les éclats de pierre qui avait volé dans son visage pour lui asséner un coup vertical dans le torse. Dans un hurlement, l’Orc se rua de nouveau sur Gabriel qui profita de la frénésie folle de son adversaire pour le sonner d’un coup de bouclier et de lui assener un coup d’estoc dans le poumon droit. Il retira son épée rapidement et observa son adversaire tomber à genou puis à terre, dans un mélange de suffocations et de grognements de rage. Le jeune homme resta un instant devant le corps gisant de son adversaire, ressentant à la fois une certaine euphorie dans la réussite de son combat, mais également un certains remord à l’idée d’avoir tuer un autre être, malgré la différence de race.


Chapitre précédent  /  Chapitre suivant

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard