FANDOM


Description et histoire de l'arme

Il y a des cycles, cette épée a été forgé dans Quel'Thalas, bien avant sa chute et la guerre contre les trolls avec Arathor, tout le coeur du forgeron y était ce jour là, même si la commande lui a permis de vivre pendant un cycle, avoir façonné cette arme qui ressemblait plus à une oeuvre d'art, pour lui c'était réel plaisir. Un grand espadon à partir d'arcanite, des gravures d'un style elfique sur la lame, son pommeau, sa garde et aussi sur le fourreau. La taille de l'arme faisait 160 cm de long et elle pesait plus de 5 kg. L'arme n'était pas très maniable à cause de son poids mais c'était aussi une de ses forces, une fois qu'on l'a prise en main, elle ajoute un effet dévastateur en cumulant de l'énergie cinétique à cause de son poids qui la rend redoutable. Lame faite pour un capitaine des armées de Quel'Thalas, capitaine Frappe-Solaire d'un régiment de fantassins thalassiens.

Lors de la troisième guerre, ce capitaine a été retrouvé mort, la lame a été retrouvé sur le corps de son propriétaire qui a emporté dans sa fin un nécromancien. L'un de ses subordonnés n'a pu récupérer sa plaque ou un signe distinctif du capitaine du régiment. Il s'est alors emparé de l'espadon, l'homme bien bâtit a été très bien à l'aise avec cette arme, pourtant si lourde. En présentant l'épée du capitaine défunt, à des officiers, la lame lui a été confié comme un fardeau, le fardeau de celui d'autres régiments morts, le commandant Lance-solaire donna alors un nom à la lame : Shan'Zaram, l'Honorable lame. Depuis ce jour, l'épée a été porté avec honneur par ce soldat, anciennement sous les ordres du capitaine Frappe-Solaire. La lame a combattu une nouvelle fois la non-mort sous la bannière des sin'dorei, puis cet intrépide et vaillant soldat a suivi le prince en Outreterre, acceptant ainsi une nouvelle destiné.

Shan'Zaram connue alors le Dieu phénix, Al'ar avec ses progénitures, la horde démoniaque de la Légion Ardente sous la coupe de Mannoroth. Qu'importe la couleur du sang qu'elle tranchait, ces souillures n'ont jamais ternis celle-ci et son éclat faisant briller tel l'espoir de toutes ces âmes tombées au champs d'honneur à Quel'Thalas contre le Fléau. Le soldat et sa lame ont suivi un entrainement particulier, puis dans le but de ne faire plus qu'un, l'homme a était anobli recevant alors le titre honorifique de "Chevalier", il n'y a pas eu de cérémonie comme en Quel'Thalas, pas dans les vaisseaux. Un chevalier dans une posture de combat faisant face à une horde démoniaque dans l'Arcatraz, la lame s'est brisée en enchaînant combat sur combat, certains démons avaient des capacités qui dépassaient son entendement. Shan'Zaram fut fragilisée par un démoniste man'ari, la lame a tout de même réussi à en venir à bout avant d'être brisée par un épéiste man'ari de classe Garde-courroux. Le chevalier aurait vu les âmes des combattants de son régiment combattre le man'ari à sa place, avant d'être inconscient à cause d'un total épuisement, sans eau, ni nourriture.

Après ses événements, le chevalier a gardé le pommeau et la garde, des éthériens, reconnaissants sa bravoure et son sens de l'honneur, ont fait reforger la lame par leurs artisans. Cette fois-ci, il n'y avait pas que de l'arcanite. Ils y ont mêlé des essences planaires supérieures, de la poudre arcanique, un cristal de Vide et un éclat prismatique en procédant quelques incantations. Le métal utilisé était toujours le thorium, bien entendu. Les artisans ont passé plusieurs jours à refaire cette épée, la reconstruction a du être faite en plusieurs phases et chacune des phases a subit un rituel propre pour chaque composant utilisé: Un pour les essences, un autre pour le dépôt de la poudre et puis un dernier pour l'utilisation ponctuelle de l'éclat prismatique. Par ailleurs, le cristal du Vide a été présent sur chaque rituel, la lame devait être exposée à une présence du Vide à chaque rituel, une manière que les éthériens utilisent pour forger des armes éthérées ou des lames enchantées.

Le fourreau a été aussi refait dans le but de contenir la puissante aura émise par la lame quand elle n'est pas libérée par son utilisateur. Une fois fois terminé, la lame a les capacités de tranchanter une très grande variété de métal avec facilité mais les rituels, lors de sa reconstitution, lui permettent de découper aussi ce qui n'est pas palpable comme les esprits, les créatures phasées. Puis on raconterait qu'elle pourrait aussi découper les dimensions de ce fait, il pourrait y aperçevoir quelques fragments dans d'autres lignes temporelles, ils lui ont dit que c'était un enchantement de Distorsion. Il y a eu aussi un léger changement au niveu de la garde, le maître forgeron Salalir a fait aussi appel à un joalier pour y incruster une draenite violette au milieu, la gemme a été lié à l'âme du chevalier, liant donc l'épée à lui pour faire simple. Les artisans éthériens ont réalisé comme un miracle pour le chevalier, même s'il était toujours fier, il se sentait encore plus déterminé et combatif que jamais. Salalir, le maître forgeron remit l'épée à l'elfe et lui dit que son nom sera Nagem, l'Héritage du Vide, qui est la réincarnation de Shan'Zaram, l'Honorable lame. Une bonne lame reforgée est comme le phénix qui renaît de ses cendres, elle apporte le renouveau et un regain d'espoir.

Effet(s) connu(s)

  • ElvenSwordHighpoly.png

    Shan'Zaram ou Nagem, chacun des noms réclament une vengeance.

    Possibilité de bloquer un projectile magique avec la lame de l'épée.
  • Maniable uniquement pour les grandes personnes et ayant une musculature conséquentes.
  • Utilisable plus facilement à deux mains qu'à une main. 
  • Dégâts accrus sur les créatures éthérées ou phasées. ( +10 Force )
  • Dégâts accrus sur les failles, fissures planaires, portails ou objets magiques non-protégés. ( +20 Force )
  • Libération de Nagem : Changement d'un comportement visible chez le porteur de l'arme, elle rend le porteur extrêmement arrogant, orgueilleux, combatif, intrépide, brave, téméraire, provocateur et charismatique.
  • Aura d'Absolution : Perturbe les utilisateurs de magie arcanique une fois sortie de son fourreau. ( -10 Puissance et Volonté )
  • Consumation : Draine le mana de la personne, par la draenite violacée à la garde, autre que son propriétaire originel, si celui-ci prend la lame par le pommeau et que la lame est sortie de son fourreau. ( -10 Puissance sur la cible pendant une tour )
  • Réponse du Vide Blanc : Un arc de cercle d'un blanc vif marque le sol et se dirige droit devant le coup donné à la verticale. ( Utilisable après 3 blocages avec la lame; +10 Puissance )

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard