FANDOM


PCG212.feat wow.uldum--article image.jpg

Chambre secrète d'Uldum.

Plongé dans ses ouvrages, Chester reprenait du poil de la bête alors que ses travaux avançaient doucement, et beaucoup trop à son goût. Au fil du temps, Chester remarquait que les informations s'empilèrent mais pas celles liés à Uldum, la contrée voisine de Tanaris. Le sorcier décida donc de se déplacer en personne la-bas sans prévenir le Crépuscule. A Tanaris, il fut troublé par la présence du groupe de Gabriel Belmont mais surtout par le fait que celui-ci cherchait une relique particulière, liée aux Titans. Voyant une opportunité, Chester se décida de récupérer la relique mais préconisa la mort du groupe. En secret, Chester tendis une embuscade aux portes même d'Uldum. Il envoya une troupe de meurtrier pour commencer le travail.

_Gabriel : Qui étaient ces gens ? Et pourquoi nous ont-ils attaquaient ?

_Agrid : Bah, c'était que des idiots de brigands.

_Maltor : En tout cas, il semblerait que notre magicienne ait quelque problème.

Gabriel et Maltor s'avancèrent vers Illestria Tournefeuille, une Kal'dorei magicienne. Néanmoins celle-ci n'arrivait plus à lancer ses sortilèges.

_Gabriel : Ca ne vas pas Illestrana ?

_Illestria : C'est Illestria...et je n'arrive pas à lancer de sort. Pourtant au début j'y arrivais sans peine.

_Syra : Êtes vous certaine de ne pas être à court de mana ?

_Illestria : Non, si c'était le cas je serais à peine capable de tenir debout.

Le groupuscule était composé de Gabriel Belmont, fils de Richter Belmont le chasseur de dragon. La Draenei long-voyante Syra Alhiira l'accompagnait avec Wulfram Agrid Barbe-runique, un chevaucheur de griffon marteau hardi. Le mentor de Gabriel, Maltor Bornos suivait aussi le groupe affin de s'assurer que Gabriel devienne plus fort qu'auparavant et surpasser son père. Le gnome Maïmou Barjotif, un des anciens compagnons de Richter veillait aussi sur le jeune Belmont. Celui-ci avait recruté Illestria Tournefeuille, la mage Kal'dorei qui considérait le jeune garçon comme un petit frère dur de la feuille, et donc à éduquer.

_Illestria : Il y à quelque chose qui cloche...

_Chester : J'appelle couramment ça un contre-sort.

A ces mots, Chester envoya une puissante bombe arcanique sur la Kal'dorei qui la réduisit un tas de cendre et de breloque dans la déflagration. Les deux hommes furent expulsés alors que Chester surgissait depuis les flammes formé par les explosifs des bandits.

_Gabriel : Toi, ou est Illestria ?

_Chester : Tu fais allusion au tas de poussière ?

Sans aucun remord, Chester frappa la couronne de l'elfe défunte pour l'envoyer aux pieds de Gabriel. Ce dernier lorgna la pièce de joiallerie les larmes aux yeux avant de relever la tête vers le Sorcier.

_Gabriel : Que..Qu'est-ce que tu lui a fait ?!

_Chester : Je vais t'épargner les détails, mais concrètement je l'ai tué.

Le jeune homme se reléva en vitesse pour saisir son arme et se rué sur Chester en hurlant.

_Syra : Gabriel non !

_Gabriel : Sale monstre !

_Chester : Et biens quoi ? Je t'ai blessé ?

Chester se permit de lancer une explosion pyrotechnique sur Gabriel qui était en plein saut. Ce dernier fut repoussé.

_Maltor : Gabriel !

_Chester : Je savais que j'aurais du vous tuer pendant le tournois.

_Syra : Quant à moi j'aurais du le faire à Hyjal.

_Chester : Long-voyante, si je m'attendais à vous voir avec cette troupe de roturier. Mais je vais pouvoir en faire autant avec vous tous.

_Syra : Je t'ai déjà vaincu une fois. Ascendant ou non je suis prête à le refaire.

Chester saisissa son bâton pour se mettre prêt à combattre alors que Gabriel se relevait avec l'aide de Maltor. Le groupe était rapidement en posture de combat.

_Chester : Je n'attendais pas autant de vous. Mais vous n’empiéterez pas plus longtemps sur mes plans.

Le combat fit rage, les talents de Chester furent suffisant pour combattre. Bien qu'en infériorité numérique, Chester était suffisement puissant.

_Chester : Hors de mon chemin ! Uldum et ses trésors m'appartiennent !

_Syra : Si tu est encore en vie pour le dire !

Sans crier gare, la long-voyante usa de ses talents de chamanisme sur Chester et de l'élément eau pour purifier le mage.

_Chester : Quoi, c'est tout ?

_Syra : Maintenant !

Gabriel se jeta sur le sorcier pour lui asséner un violent coup d'épée. Chester leva la main pour lancer un sortilèges mais les effets du à l'eau était irréversible pendant quelque temps. Chester fut donc grièvement blessé au thorax.

_Chester : Quoi ?! Mes pouvoirs ! Envolés ?!

_Syra : Tu peux me redire ton ancienne phrase s'il-te-plais ?

_Chester : Bon sang...c'est pas encore finis !

Chester dégaina la lame camouflée dans son bâton, un des vestige du Kirin Tor. Une épée de manufacture de Dalaran. Il s'en servit pour confronter le groupe sur le plan martial. Ses talents de mage de bataille n'étaient pas négligeable mais insuffisant. Le sorcier perdit l'avantage sans ses dons en magie.

_Agrid : Cette fois Maletta, je peux t'assurer que tu te relèveras pas.

_Maltor : Tu nous à bien embobiner la dernière fois, il est temps de te rendre la monnaie de la pièce.

_Maïmou : J'pense que oui.

_Syra : Le monde se portera bien mieux sans toi.

_Gabriel : Au nom de toute les personnes que tu à fais souffrirent, toutes celles détruite par ta faute. Pour Illestria...je te le pardonnerais jamais !

_Chester : Malédiction...Je ne peux...je ne peux pas mourir maintenant...

Les ténèbres affluent, toujours.

Chester ouvrit la main gauche pour faire jaillir un torrent de flamme. Le groupe était prêt à rétorquer bien que leurs adversaire avait recouvré ses pouvoirs.

_Chester : Soyez maudits ! Vous et tout les autres !

Dans un vent de colère, le sorcier fit jaillir le flot de flamme à l'ampleur démentielle sur le groupe. Les efforts de Syra suffirent à dévier le sortilèges incendiaire. Chester se servit des flammes pour faire diversion et en profita pour prendre la fuite. Il chevaucha son drake du crépuscule avant de s'envoler, laissant le groupe la victoire aux lèvres bien que la perte d'un des membres.

_Agrid : Lâche ! Reviens !

En faveur de la nuit, Chester se fit un campement de fortune et en profita pour panser ses blessures. Rageusement, Chester tenta dressa un nouveau plan pour récupérer la relique. Il enleva un des explorateurs qui accompagnait le groupe et forma une illusion pour se faire passer pour lui. Pendant des jours, Chester joua le rôle de l'explorateur nain et renfloua l'assemblé. Insoucieux, le cortège activa les trois obélisques qui définissaient l'emplacement de la relique. Au second obélisques, le groupe fit la découverte de Thodrim Marteau-sanglant, un orc Primaliste qui était l'un des bras droit de Richter lui aussi. Le groupe reformé parti en direction du dernier obélisques, l'activa et déjoua le gardien. Les trois rayons de lumière se dirigèrent en un point précis. Chester fit donc preuve de perfidie et emmena le groupe dans une embuscade. Il fit effondrer le plafond d'une salle vétuste pour bloquer le groupe, Chester en profita pour se précipiter vers l'emplacement de la relique avec un cortège de soldat du crépuscule. Après avoir assiéger le tombeau, brisés les portes de la salle du trésor et déjoué les antiques gardien, Chester prit un détours et laissa ses troupes se charger des derniers problèmes avant la relique. Dès l'apparition du Gardien, Chester sut très vite que ses soldats étaient voué à tomber, alors le sorcier prit mal en patience et attendit que les alliés de Gabriel et lui même se rendirent dans la salle. Une fois le gardien défait par le groupe, Chester entra simplement pour dérober la relique sous les yeux ébahit des vainqueurs. Affaiblis par le combat, Chester put se servir à sa guise.

_Gabriel : Toi ! La relique !

_Chester : C'est ça que tu cherches ?

_Syra : Chester ! Quand cesseras tu tes actes perfides ?!

_Chester : Quand j'aurais atteint mon but, après je me tiendrais tranquille. Entre temps je n'ai pas vraiment de temps à vous accordez.

Sans prévenir, Chester fit usage de pyromancie pour détourner l'attention et en profita pour s'échapper. Il chevaucha son drake avant que le groupe réunit à l'entrée aperçu Chester prendre son envol. Deux dragons verts pourchassés par le vol noir prirent le groupe sur le dos et pourchassèrent l'usurpateur. Chester réussit à semer les deux dragons en Féralas ou il put mettre le pied au sol et contempler la relique de plus près. Il s'agissait d'une paire de gant pour le moins naturel, en apparence évidement. Il examina la relique du mieux qu'il peut, mais contraint par le manque de matériel il dut reprendre la route vers l'Est jusqu'au Milles Pointes. Il fit halte à la Barricade du Crépuscule, ou il put examiner la relique sans succès malheureusement malgré le personnel présent. Dès lors, il fut forcé de retourner aux Carmines ou son matériel l'attendait. Malheureusement, ses recherches ne furent que peu satisfaisantes.

_Chester : Pourquoi ces foutus objets ne peuvent pas être simple à étudier ?

Plus de Dix ans ce sont écoulé depuis notre rencontre, et tes pouvoirs n'ont pas réellement augmentés depuis ton arrivé au Crépuscule.

_Chester : La ferme.

Tu é0tais seul contre six personne, dont une qui manie les quatre éléments. Quant à toi tu te limite aux flammes et aux arcanes. Celà fait combien d'années que vous combattez l'un contre l'autre ?

_Chester : J'ai toujours sut me débrouiller ainsi, et je continuerais comme tel.

Chester, penché vers l'avant et mains sur le bureau, était pensif. Il prit cette position pendant de bonne minute avant de regarder le sable  apporté depuis Uldum voleter, porté par le vent.

_Chester : Il va falloir combattre le feu par le feu.

Tu comptes utiliser les éléments ?

_Chester : Exactement.

Les humains n'ont aucun lien avec les élémentaires. Quoi que tu fasse tu n'y arriveras pas.

_Chester : Je ne leurs demandent pas leurs avis.

C'est une arme dangereuse.

_Chester : Si elle me permet d'écraser les pions de l'adversité alors je prendrais toutes les cartes qui me sont tendues.

Ainsi, Chester se mit en tête d'apprendre la base du chamanisme pour appeler un élément avant de l’assujettir. Pendant plusieurs mois, Chester fit succéder les échecs. Très vite il perdit patience et devenait de plus en plus irascible au point de ce faire détester par son propre culte. Au fur et à mesure, Chester s'isolait alors que le Crépuscule quémandait l'aide du Mande-hargne sur différents lieux. Mais le mage ne fit même pas acte de présence et œuvra encore dans sa tour. Sans qu'il ne s'en rende compte, Chester dépérissait rapidement. Son esprit était encore opérationnel, mais sont corps ne tenait presque plus debout. Suite à une dernière tentative raté, Chester se redressa en s'aidant de la chaise pour garder un appuie stable.

_Chester : Comment ce fait-il que je n'ai pas progressé...

Je t'avais prévenu chaire de ma chaire.

_Chester : Allez chasser des Gnolls voir si j'y suis...Bon sang...

Chester se redirigea sur son bureau pour contempler ses notes et travaux concernant le chamanisme, il avait beau suivre à la lettre ses feuillets, rien n'était prouvé.

_Chester : Il y a quelque chose qui cloche...

Tu n'a aucun lien avec les éléments.p

_Chester : La ferme...je...je n'ai pas besoin d'aide...

Chester s’effondra sur son bureau, encore conscient mais épuisé.

_Chester : C'est pas vrai..

Tu est terriblement têtu Chester.

_Chester : J'ai dis la ferme...

Il te faut du soutient si tu veux réussir, aussi bien pour le chamanisme que pour ramener Redanna devant tes yeux.

_Chester : Je vous interdit de prononcer ce nom...

Tu meurt à petit feu.

_Chester : Je ne peux pas mourir, pas maintenant...Une fois que j'aurais réussi soit mais pas avant...Je ne peux pas.

Contemple tes échecs cuisants.

_Chester : Je ne peux pas échouer.

Chester s'endormit sur son bureau, il se mit à rêver. Un rêve ou il se voyait avec la tenue qu'il portait depuis Asfeld devant le lac Placide. Il aperçut la famille à l'autre bout du lac puis tourna la tête pour apercevoir une jeune adulte au cheveux bruns au yeux fauve et à la peau mat. Chester s'approcha d'elle et l'observa avant que celle-ci tourna la tête vers le mage.

_Femme : Qu'est-ce que tu me veux ?

_Chester : Je te conseil de ménager tes paroles jeune imbécile.

_Femme : Si c'est pour me faire peur c'est raté.

Chester restait impassible mais surpris à la fois par le comportement de son interlocutrice qui semblait avoir un air similaire au mage.

_Chester : Qui est tu ?

_Femme : Lerisa Eveillesort.

_Chester : Eveillesort ?

_Lerisa : Exact.

Le rêve s'obscurcit et prit fin, Chester ouvrit les yeux pour apercevoir les rayons du soleil frapper son visage masqué. Chester se redressa en soupirant et prit place sur la chaise avant de se remémorer son rêve.

_Chester : Eveillesort...Ce nom...Redanna...

Chester restait immobile et pensif sur la chaise avant de chasser ses idées floues.

_Chester : Impossible, Redanna ne peut pas avoir d'enfant, sûrement une hallucination.

Chester porta son regard sur son bureau pour faire un bref constat. Malheureusement, ce rêve perpétuait dans l'esprit de Chester.

_Chester : Et...si c'était vrai ?

Tu te fie à des visions troubles maintenant ?

_Chester : Bien sur que non, mais ça m'intrigue.

Une masse de fumé s'échappa du masque pour aller dans le dos de Chester. Ce dernier fit un pivot vers le Tortureur qui avait « prit sa forme physique ». A force de vue, Chester n'était plus effrayé par la masse osseuse poussiéreuse.p

_Le Tortureur : Moi qui croyait que tu voulais faire un trait sur les illusions, me voilà surpris.

La créature se mit à ricaner, lâchant une toux sèche mêlée à de la poussière. Chester lui tourna le dos à son interlocuteur.

_Le Tortureur : Il serait temps que tu te décide à agir plutôt que de te fier à des calculs et formules savantes.

_Chester : Qui êtes vous pour me dire ce que j'ai à faire ?

_Le Tortureur : Celui qui t'a permit d'être ce que tu est aujourd'hui.

_Chester : Vous voulez une médaille ?

_Le Tortureur : Je te trouve bien irrespectueux pour voire tout ce que je t'ai offert.

_Chester : J'aurais très bien put le faire sans vous.

_Le Tortureur : Et comment ? Tout ce qui t'est arrivé ne le serait sans le masque.

_Chester : C'est votre version.

Chester s'assied sur sa chaise et posa une main sur son front, pensif. Le Tortureur se permit de marcher dans la tour, aux abords de Chester.

_Le Tortureur : Si tu ne l'avais pas trouvé à Stratholme, tu ne serais pas aller à la rencontre du Marteau du Crépuscule et de ses factionnaires tels que la Sculptrice. Elle ne t'aurait pas rendu plus puissant sans ta présence au sein de ce culte.

_Chester : Pourquoi le Crépuscule ?

_Le Tortureur : Ce culte était celui de mon créateur Orc. Et ce n'est pas par nostalgie que j'ai voulus y retourner non, mais car je sais que celui-ci était en pleine expansion.

_Chester : Et comment ?

_Le Tortureur : Cho'gal n'en est-il pas la preuve ? On le croyait mort depuis des lustres, et il refit surface.

_Chester : Il est mort.

_Le Tortureur : Oui, défait au Bastion du Crépuscule. Mais je doute que ce sera ton cas.

_Chester : Je n'ai aucun intérêt à savoir mon avenir, il est déjà tracé.

_Le Tortureur : Détrompe toi.

_Chester : Osez dire que je suis vouer à mourir.

_Le Tortureur : Un jour oui, tu mourras. Comme tout être, mais tes objectifs sont aussi troubles que de l'eau boueuse.

Chester se leva de sa chaise pour faire volte-face à l'entité.

_Chester : Silence, je n'ai pas à vous demander votre avis la dessus.

_Le Tortureur : Tu ne sais même pas ce que tu est.

_Chester : Je suis un mage, solitaire et prêt à tout pour ses objectifs.

_Le Tortureur : Et que dirait tes différents associés avec qui tu à collaboré ?

_Chester : C'est le même que moi, évidement.

_Le Tortureur : Imbécile.

La créature fit un pas vers Chester en le fixant de son regard de Jais, Chester restait stoïque avec qui il était en symbiose depuis des années.

_Le Tortureur : N'a tu donc pas comprit que ton regard peut aller au delà de ton nez ? N'a tu donc prit que tu va te tuer toi même ? Tu est donc si étroit d'esprit que je m'oblige à te le rappeler, et cee trop souvent.

_Chester : Je ne vous ai rien demandé à part réaliser mon souhait, et j’attends encore !

_Le Tortureur : En continuant ainsi tu n'auras droit qu'a la mort comme tout les autres mortels.

_Chester : Je me permettrais de mourir une fois que Redanna sera en vie, pas avant.

_Le Tortureur : Tu va mourir avant même que tu ne t'en rende compte.

_Chester : Vous croyez me faire peur ?!

_Le Tortureur : Sans moi tu n'est rien qu'un idéaliste pathétique.

_Chester : Vous voulez rire ?! Avec vous je cumule les échecs alors que vous étiez censé me rendre plus fort !

_Le Tortureur : Tu n'auras rien temps que restera aussi fermé.

_Chester : J'en ai assez d'attendre !

_Le Tortureur : Dans ce cas, admire toi.

Les traits noirâtres des ombres de la tour prirent de l'ampleur jusqu'à assombrir celle-ci hormis les deux personnages.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard