FANDOM


Des voix s'élevèrent. Et soudain elle me parla d'une voix froide, tranchante, glaciale et pleine de mépris :


-« Salutations, tu as été relevée à la vie en tant que San'Layn. Je suis Lana'Thel la Reine de ce peuple émergeant et voici mes trois conseillers : Keleseth , Taldaram et Valanar grâce au quel tu es des nôtres, je t'ai fait don des pouvoirs du Sang et des ombres utilise les comme tu le souhaiteras tu n'existes que pour assouvir mes désirs. Néanmoins à la supplique de Valanar, tu seras à lui, son premier Soldat. D'après ce que je sais, tu te nomme Aelisya, ton nom sera Sangraën pour désigner ton appartenance à notre race. »

Puis la créature nommée Lana'Thel fit volte face et partit accompagnée par Keleseth et Taldaram. Valanar resta un moment avant de désigner un endroit dans lequel était entreposé une lance ainsi que des vêtements.

-« Enfile les et suit moi je vais commencer ton entraînement sans plus tarder ; Dit-il d'un ton malicieux ; mais avant toutes choses ... »

Il se retourna vers moi et à une vitesse stupéfiante il vint plonger ses crocs dans ma gorge pour boire mon sang de mort avant de se retirer et de déclarer avec amusement et ironie :

-« Maintenant tu es à moi. »

Je le regardais, je voulais le tuer mais mon corps … Mon corps ne bougeait pas … J'étais à sa merci … Je pris les vêtements et la lance et je suivis mon nouveau « Maître » nous arrivâmes sur une cour où au centre se dressait un énorme pic de glace … Le trône de Glace … Tandis que des créatures mortes-vivantes s'affairaient, je regardais autour de moi … Plusieurs milliers de Morts-vivants travaillaient et semblaient construire des Murs et une forteresse … Je regardais Valanar qui se mit soudainement en posture de combat avec sa lame de forestier tandis que je maniais une simple lance. Sans prévenir il attaqua je ne le vis pas venir sa vitesse était supérieure à celle d'un elfe moyen et lorsqu'il frappa du plat de sa lame sur mes côtes, je me sentis tomber avant de m'apercevoir que j'étais déjà tombée … J'appris durant plusieurs semaines à manier ma Lance, chaque séance était un échec chaque fois je regardais mon corps meurtri, roué de coup et chaque fois je passais ma main sur ma blessure sur le sein gauche … Elle ne faisait ni de ceux ni de boursouflure c'était juste une rayure noire sur mon corps d'albâtre on aurait pu croire à une saleté mais il n'en était rien … J'appris rapidement que j'avais besoin de sang pour survivre … Mon Maître m'expliqua pourquoi ; c'était un moyen de régénérer nos cellules et de paraître plus vivants, mais c'était aussi la source de nos pouvoirs et de notre force.

Chaque jour je le détestais un peu plus mais chaque jour j'étais un peu plus asservie … Les Créatures mortes-vivantes avaient finit par créer la Citadelle de la Couronne de Glace, ils étaient rapides … La construction de la citadelle leur avait pris trois mois, les murs faits en métal sûrement de la saronite. Sombre et froide telle elle était … Nôtre race avait un quartier qui lui était attribuée, le quartier était assez grand mais aucune trace de confort, des voiles Rouges tapissaient quelques murs tandis que des orbes de Sang et des fioles de Sang étaient contenues ici et là … Les horreurs engendrée par le Roi-Liche s'affairaient dans les autres quartiers tandis qu'à l'extérieur, les créatures construisaient des murs … Mon entraînement ne faisait que continuer, Valanar ne me laissait pas de repos, j'aurai voulu le tuer mais mon corps en était incapable …Petit à petit mon esprit commença à laisser s'inscrire une chose : Je ne pourrais jamais tuer un San'Layn … Et tout ces vivants doivent payer pour nous avoir abandonné…

Petit à petit, je perçus mieux les combats contre Valanar et ils étaient moins douloureux pour moi, cette douleur, je l'appris plus tard, était du à ma consommation de sang, le sang permettait bien des choses mais il était aussi un handicap …

Le nouveau peuple n'était pas très grand, une dizaine de San'Layn tout au plus, seul les elfes les mieux conservés ainsi que les plus forts durant leur vie mortelle étaient pris pour devenir des nôtres, le reste n'était que de simples non-morts. Le Roi-Liche était endormi mais tous œuvraient avec la même détermination, la couronne de glace telle que vous la connaissez aujourd'hui s'est battis durant neuf longs mois où j'appris à manier ma Lance avec dextérité et précision . Il y avait plusieurs types de San'Layn … Ceux qui se faisaient nommer les Mages de Sang, ceux qui se faisaient nommer les Assassins et les autres qui se faisaient nommer les Chevaliers de Sang … En « l'absence » du Roi-Liche des ordres avaient été distribués : Il fallait construire des Nécropoles, le plus possible. La Nécropole nommée Naxxramax fut la première a se faire . Ce fut la plus grande de toute son dirigeant allait être Kel'Thuzad. Néanmoins les ordres ne s'arrêtaient pas que là, il fallait aussi prendre le Norfendre. Rapidement les créatures non-mortes décérébrées déferlèrent sur tout le Norfendre, des Nécromanciens les accompagnaient pour lever de nouveaux soldats …

Valanar continuait de m'apprendre, chaque jour un peu plus, lorsque ma lance lors de nos combats était enfin devenue une extension meurtrière de mon corps, Valanar m'appris comment manipuler les énergies des Ombres et du Sang, d'abord le sang et ensuite les Ombres … Le sang cela n'était pas simple mais cela était amusant il y avait plusieurs choses à faire, mais nous n'avions pas de spécimens mortels pour pouvoir mettre en pratique ce que j'apprenais, la première chose que Valanar m'apprit c'était utiliser mon Sang comme arme, le faire prendre différente forme comment les cordes lorsqu'il me tua, j'appris lentement à manipuler le sang, ce n'était pas une chose facile mais cela se faisait … Il fallait faire vite car Valanar allait bientôt partir ainsi que les autres Princes de Sang, une autre Nécropole allait ouvrir : Naxxanar plusieurs des nôtres allaient y être envoyés.

Mais l'entraînement continuait, après maîtriser parfaitement mon Sang pour l'utiliser comme arme j'appris à utiliser celui des autres, comment arrêter le sang d'une créature dans son organisme, comment faire bouillir son sang ou comment lui faire monter de la fièvre mais cela était peu concluant sur des créatures non-mortes . Après Naxxanar vint Talramas, puis Kolramas, Voltarus, et Zeramas.

Je fus affectée à la nécropole Voltarus et j'en devins la régente. Je disposais de scientifiques et d'abominations ainsi que de gargouille. Immédiatement, j'ordonnai aux scientifiques de créer des pulvérisateurs à Peste, tandis que les abominations devaient garder le cœur de la nécropole, enfin les gargouilles furent placée au rez-de-chaussé de la Nécropole pour en assurer la sécurité et empêcher les Drakkaris de pénétrer les lieux avec leurs Chauve-Souris . En peu de temps les épandeurs de Chancre furent mis en place en dessous de la nécropole, polluant les eaux et meurtrissant la terre. Là le massacre put commencer.

Je sortis de la nécropole seule me faisant descendre par une gargouille à terre, suivie par des scientifiques et des Nécromanciens, les scientifiques créèrent un téléporteur qui permettrait aux abominations de venir jusqu'au sol pour attaquer les Drakkaris. Les Trolls ne se firent pas désirer, ils arrivèrent, c'était un petit groupe de quelques trolls, environ une vingtaine de trolls Drakkaris qui s'élancèrent, ils étaient tous grand , plus d'un mètre, l'un d'eux devait en faire trois , il portait une lourde armure richement décorée par des trophées, des crânes et des défenses, ses défenses proéminentes semblaient faites d'ivoire et son regard laissait voir une force brute et un bon tacticien … Le combat pris lieu, je m'entaillai vivement le poignet à l'une de mes griffes rétractables et disposa un piège de sang devant mon « régiment » de Nécromanciens qui commencèrent à canaliser des orbes d'ombre.

Les Trolls ne comprirent que trop tard, cinq d'entre eux qui semblaient être des guerriers mirent les pieds dans le piège de sang qui vint les saisir telle de fines tentacules qui vinrent perforer leur corps et leurs armures les laissant sans vie. Là les orbes des Nécromanciens tombèrent sur les Trolls restant ce qui en tua trois et en laissa seulement quinze vivants dont cinq subissant les affres des Ombres. Le Grand regarda un moment la situation avant de faire resserrer ses rangs, trois des trolls survivants tentèrent de guérir ceux qui souffraient alors que dix des Nécromanciens chargeaient de nouveaux sorts et les dix autres entamèrent une résurrection des Trolls morts.

Le Troll qui dirigeait prononça un ordre et cinq trolls se mirent en avant chargeant des sorts chamaniques créant un voile de foudre. Les Nécromanciens lâchèrent leurs traits d'ombre qui virent se fracasser sur le voile, l'ébranlant quelque peu sans le détruire, utilisant mon sang je fis un éclair de sang qui vint perforer le Bouclier et l'un des Trolls qui s'en occupait le tuant sur le coup. Les Nécromanciens profitèrent de la déroute des Trolls pour lancer de nouveaux orbes d'énergies d'ombre sur ces derniers, les Trolls eurent du mal à garder leur bouclier en place … C'est alors que je me souvins de mon entraînement et me concentrant je commençais à faire bouillir le sang des quatre trolls jeteurs de sorts dans les bras … Cela ne se fit pas attendre. Des cris de douleurs vinrent puis d'autres, les trolls avaient leur bras écorchés suite à l'explosion de leur sang dans leurs membre tandis que les Trait d'ombre s'écrasaient sur leur corps, la réanimation fut alors terminée les Cadavres des huit trolls morts s'élancèrent contre leur anciens frères achevant les quatre chamans mutilés et engageant le combat contre les dix autres trolls, le grand chargea en ma direction, je l'esquivais et pivotant sur le côté et en plaçant ma lance de sorte de lui faire une longue déchirure sur le flanc droit.

J'entendis son râle de souffrance ce qui me fis sourire sournoisement, autour de moi les trolls tombaient pour se relever sans perte chez mes nécromanciens, le grand troll bondit dans les airs et tenta de trancher en deux morceaux, ce qui ne parvint pas à faire car je lançai deux fouets de sang l'empaler en plein ciel, je sentis son sang chaud tomber en fines gouttes sur mon visage provoquant une sorte d'ivresse chez moi, je me joignis aux trolls non-morts et tuai les derniers Trolls vivants. Le reste de la journée fut plus calme et je venais de gagner plusieurs soldats. Le téléporteur fut prêt en quelques jours tandis que nous ne voyions plus les Trolls, les épandeurs à Chancre avaient fait leur travail : La Terre était morte tandis que les eaux étaient souillées, les animaux qui venaient s'abreuver étaient foudroyés par la Maladie et relevés en non-morts sauvages massacrant les vivants qui étaient sur leur route.

Je profitais de l'accalmie pour poursuivre mon entraînement et apprendre l'usage des énergies de l'Ombre. Les Nécromanciens m'aidaient en m'indiquant comment faire et quels paroles prononcer pour incanter, ils faisaient juste attention à ne pas m'apprendre l'usage des énergies Impies car je ne voulais rien savoir l'Impie. J'apprenais rapidement mais je ne voulais pas apprendre trop sans savoir maîtriser totalement mes nouveaux dons et c'est alors qu'une autre idée s'inscrivit en moi : Je dois tout cela à Dame Lana'Thel ma Reine …

Un jour, un puissant groupe de Trolls vint jusqu'au téléporteur que nous nommions : Le Reliquaire de Souffrance. Ils étaient plus de cinquante j'observais rapidement et vis des infrastructures : Les Guerriers qui se faisaient nommer Berserkers étaient en première ligne, puis venait des Archers et enfin en dernière ligne les « sorciers-Docteurs » selon ce que nous avions pu tirer des Trolls ressuscités. Mais devant la première ligne cinq grands trolls avançaient, ils portaient le même genre d'armure que Jin'Wata le Chef Troll que j'eus tué. J'envoyai rapidement les Abominations sur place et faisais positionner les Gargouilles de sorte que les Lanceurs de sorts soient touchés . Puis j'envoyais mes Trolls à l'assaut. Ils furent les premier à combattre, la stupeur se lut sur le visage de leurs anciens frères vivants mais lorsqu'ils comprirent il était trop tard, les Trolls morts-vivants avaient tué dix berserkers, c'est alors que les Nécromanciens vinrent entrer en jeu, ils commencèrent leur rituels tandis qu'un groupe de scientifiques avançait prudemment en portant des tonneaux de peste pour bombarder les Trolls . Les gargouilles dans les airs mirent en déroute les Sorciers-Docteurs avec leurs sortilèges tandis que les archers tentaient de les cribler de flèche mais leur peau épaisse ne laissait pas passer les aiguillons. Là, les abominations vinrent massacrant les archers en utilisant leur immense crochet. La victoire semblait proche.

C'est alors qu'un Sorcier-Docteur plus grand que les autres vint et commença à incanter, des éclats de Terres vinrent perforer mes gargouilles, tandis que du feu brûlaient les Abominations. Je pestais et maudis le Troll, et fit part de mes nouveaux dons à ce gêneur. Je me concentrais tandis que les ombres se concentraient entre mes doigts comme des tentacules. Puis j'envoyai mon sort sur le Sorcier-Docteur, il fit une tête bizarre puis éclata de rire lorsqu'il se reçu le sort, mais quelques secondes après il fut prit de convulsions et son rire était devenu un gargouillis répugnant, je jubilais de plaisir, puis, il éclata le sort sort d'ombre venait de le déchirer de l'intérieur laissant une créature faites d'ombre sortir de son poitrail, les Nécromanciens les nommaient « Ombrefiel » elles étaient éphémères mais leur courte durée de vie leur permettaient de faire grand dommages dans les rangs ennemis. La créature se jeta sur les autres Sorciers-Docteurs qui étaient figés suite au décès de leur supérieur, là je ne peux contenir mon rire, ma satisfaction face au carnage.

Je ne m'y joignis pas, cela n'était pas nécessaire. Le combat dura peu de temps après la mort du Grand Sorcier-Docteur. Je dirigeais maintenant une petite armée de soixante-dix trolls et une vingtaines d'abominations, les scientifiques avaient récoltés les morceaux du Sorcier docteur et commençaient à créer une nouvelle abomination. Les sorciers docteurs une fois passés dans la non-morts ne pouvaient plus utiliser leurs dons, les Nécromanciens se chargeaient de leur apprendre leur art pour en faire des disciples serviables et des nécromanciens Morts-vivants, je continuais d'apprendre chaque jours j'accumulais un peu plus d'énergies des Ombres et chaque jours je me perfectionnais un peu plus, cela faisait un an que j'étais une San'Layn, un an que la vie m'avait quittée et un an que je servais ma Reine dans la Non-Mort. Les assauts Trolls se firent plus rares mais chaque assaut de leur part me rapportait de nouveaux soldats tandis que les attaques se faisaient de plus en plus désespérées. Avec les deux autres Nécropoles nous nous alliâmes pour vaincre les Trolls et avancer un peu plus vers leurs Terres. Nous avions appris que leur forteresse était composée de plusieurs autels où reposait leurs Dieux, que les Dieux étaient la source du Culte des Trolls et qu'ils se battaient pour savoir quel Dieu était le plus puissant et qui méritait d'être le plus vénéré .

La décision fut simple, nous allions tuer les Dieux Trolls pour qu'ainsi le Roi-Liche devienne le Dieu des Trolls à l'instar des Vrykuls qui le considéraient comme le Dieu des Morts. Le dirigeant de Zeramas avait amené son armée de Varguls qui sont des Vrykuls non-morts tandis que le Seigneur de Kolramas avançait avec son armée de Nérubiens. Nous attaquions d'abord l'autel de Sseratus ce fut un combat court et les Trolls survivants acceptèrent notre offre : Vénérer le Roi-Liche et être ses pions tout en restant en vie. Et c'est ainsi que nous continuions vers Gun'Drak abattant les Dieux un à un .

Certains Dieux préfèrent capituler et se firent emprisonner par mes soins, rendant leurs pouvoirs si ils en avait inefficaces, ce fut le cas de Rhunok qui au dernier moment quitta son corps en nous le laissant. Har'koa capitula lorsque nous menacions ses enfants et se laissa apprivoisé. Quetz'Lun refusa et fut tué puis relevé d'entre les morts sous la forme d'un serpent squelette ailé. Mam'Thot quant à lui fit détruire son Autel se détruisant avec ainsi que bon nombres de nos Soldats. Akali se fit entravé et enfin Gun'Drak était en face de nous … Le Seigneur Troll de Gun'Drak capitula après une bataille de siège qui ne dura qu'une semaine je fis faire prisonniers ses Seigneurs et nomma l'un d'eux qui m'était fidèle régent de Voltarus. En montrant la suprématie des pouvoirs du Fléau face aux Dieux Trolls, les Trolls n'eurent aucun mal à prendre le Roi-Liche comme étant le Dieu des Morts. La prise de Zul'Drak m'avait prise une autre année.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard