FANDOM


Une nouvelle traversée maritime fut entreprise par le groupe. Ils embarquèrent sur un navire marchand du Cartel au port de Austrivage. Celui ci les amena jusqu'à la Baie du Butin, où Krark quitta le groupe, voulant retrouver sa richesse par le biais du commerce. Les aventuriers traversèrent l'immense jungle de Strangleronce, contemplant l'atmosphère tropical et sauvage de cette dense forêt. Syra quitta également le groupe, appelée sur une autre voix, celle des esprits, ne laissant plus que les cinq Chasseurs de Dragons, Nistay, Maltor, Dorc, Richter et bien entendu, Dragred. Après avoir traversés Strangleronce, ils parvinrent au sein du Bois de la Pénombre, lieux tant familier pour Richter. Une région emplit de souvenirs inoubliables, mais surtout tragiques. Il s'était promit de ne pas revenir en ces lieux avant d'avoir vaincu Eranikus, promesse qu'il tenu jusqu'au bout, jusqu'en ces instants. Sa présence ne passa pas inaperçus, de nombreux villageois et paysans de la région le reconnurent. Bien entendu, ils connaissaient, pour la plus part, son tragique destin et ses exploits. Richter voulut à tous prix évité de s'attarder dans cette région obscure, et pourtant, alors qu'il pressa le pas pour sortir de ce bois maudit rapidement, il s'arrêta en un lieu précis, se souvenant. Il bifurqua en direction des bois, au grand étonnement de Maltor, Nistay et Dorc, qui le suivirent sans dire un mot. Inconsciemment, ils savaient où le Chasseur se rendait.

Alors qu'ils parvinrent à l'orée d'une clairière, les trois Chasseurs et Dragred s'arrêtèrent, tandis que Richter s’avança seul en direction d'un monticule de terre surplombé d'une stèle. Apparemment, les villageois de Sombre-Comté avaient érigés une pierre tombale en l'honneur d'Amélie Belnades. Richter dégaina sa lame, la planta devant la tombe et s'agenouilla, les main fermement agrippées au manche de son épée. Il baissa la tête, recouvrant son visage de ses cheveux et murmura des paroles sans aucun doute destinées à sa femme. Les trois autres Chasseurs contemplèrent l'homme agenouillé devant ce tertre sans dire un mot. Ce n'est que lorsque Richter releva la tête qu'il perçut des gravures sur la stèle. "Ci-gît Amélie Belnades, défunte femme à la voix d'or et au coeur d'argent." Richter lut cet hommage en l'honneur de sa femme avant de remarquer d'autre gravures grossièrement taillées dans la pierre : "A toi jeune Belmont, que le courage guide tes pas", "Soit fort Richter, ne décline jamais devant l'adversité", "Allez Richter ! Trouve ce Dragon et abat le au nom de Sombre-Comté !". Une multitude de messages d’encouragements étaient gravés sur la stèle, très certainement apposées par les villageois de Sombre-Comté qui avaient survécus au massacre. A mesure que Richter lut ces messages, son coeur se réchauffa, et il ne put s'empêcher de verser une larme. Il sourit et se releva, déplantant sa lame. Il fit le salut militaire de la Milice de Sombre-Comté puis murmura un remerciement au nom de ceux qui avaient gravés ces mots. Il se retourna, les yeux clos et le sourire aux lèvres, puis rengaina sa lame avant de relever la tête et d'ouvrir les yeux. Voyant ses compagnons l'attendre Richter leur fit signe de le suivre, ne voulant s'attarder d'avantage ici. Ils partirent donc en direction du Défilé de Deuillevent, dernière région à franchir avant d'atteindre le Marais des Chagrins.

Le Défilé fut une éprouvante région pour le groupe. Celui ci regorgeait d'une étrange atmosphère, sans doute lié à la magie opérant en ces lieux. Malgré tous les Chasseurs parvinrent à franchir cette région hostile et macabre, arrivant aux marécages. La pestilence régnant dans ces marais fut plus abondante que celle des Paluns. Une brume verdâtre emplissait l'air ambiant, réduisant la visibilité. Des bourbiers profonds et mortels attendaient les voyageurs égarés, ne cherchant qu'à les attirer vers une mort lente et douloureuse. A mesure que le groupe avança, la brume devint plus dense. Ils en conclure que celle ci fut provoqué par l’amoncellement d’énergie cauchemardesque présent dans le Temple. Enfin, ils parvinrent au bord d'un lac, où au centre se trouvait les vestiges d'un temple engloutit. Richter se souvint de ce lieu et reconnu le haut de la structure. Par chance, un petit ponton d'embarcation se trouvait non loin, amarrant une frêle esquif. Après avoir constatés la solidité de l'embarcation, ils voguèrent en direction des escaliers menant à l'entrée du temple en effectuant plusieurs voyages, la barque ne pouvant contenir plusieurs personnes. Une fois tous présent sur les vestiges, un cri bestiale et menaçant retentit du fond des ruines. Alors qu'ils s'avancèrent en direction de l'entrée, un Drake vert sortie brusquement de celle ci, s'envolant dans le ciel. Celui ci proféra des mots en draconique, puis menaça le groupe avant de leur cracher des salves d'acides en tournant tout autour du temple. Prit par surprise, le groupe due se réfugier derrière les colonnes branlantes des ruines pour élaborer un plan. Une fois mit en place, ils parvinrent rapidement à forcer le Drake à se poser au sol et l'attaquèrent dans un violent combat. Ils le tuèrent le Drake et décidèrent de s'enfoncer au sein des ruines, torches à la main.

Un chemin labyrinthique s'offrit à eux, regorgeant de pièges et embuscades en tous genre. Des Mort-vivants Trolls se jouaient d'eux, les affrontant dans de cours combat. Des escouades de Wyrmlydes du Cauchemar les embusquèrent aux détour des couloirs. Une ascension dangereuse semblait s'ouvrir à eux à mesure qu'ils progressait dans ces ruines sombres et humides. Malgré l'absence de carte, Richter se souvint des chemins à prendre et mena son groupe au devant de leur destiné. Ils parvinrent enfin au sein d'une salle rectangulaire se détachant en quatres chemin. Deux menèrent à des escaliers montant où descendant tandis que les deux autres offrirent des couloirs lugubres. Ils empruntèrent l'un de ces couloirs, ne sachant où se situait la relique, n'écoutant que leur intuition. Après de nombreuse heures de marches dans ce dédale, il débouchèrent sur une immense salle circulaire dont le centre était illuminé par des rayon extérieur perçant les orifices du plafond. Au centre de celle salle se trouvait un gouffre béant. Ils avancèrent prudement, contemplant les ornements et sculptures avant d'être surprit par un rugissement semblable à celui qu'ils entendirent en arrivant sur les ruines. La seul différence fut que ce cri n'était pas le seul. En effet, deux autres cris strident vinrent accompagner le premier, suivit d'une multitude de battements d'ailes. Dragred se mit à grogner et les quatres Chasseurs levèrent la tête. Trois Drakes du Cauchemar, similaires à celui qu'ils avaient affronté à l'entrée, tournaient au tour d'eux, haut dans les airs. Les Chasseurs se dispercèrent tandis que les Drakes fondaient sur chacun d'entre eux.

Les courageux Héros affrontèrent les Drakes au péril de leur vie. Le fruit de leurs efforts se contempla lors de ce combat, démontrant la force des Chasseurs de Dragons qu'ils étaient devenu. Un a un, les Drakes tombèrent, rendant la victoire au groupe. Cependant, les blessures vinrent également s'amonceler. Maltor fut blessé au bras, Nistay à une jambe, l'empêchant de se déplacer librement, et Dorc fut blessé à l'épaule. Richter, quant à lui fut touché au torse, lui offrant trois griffure de Drake. L'absence de Syra se faisait sentir. Ils durent s'appliquer les premiers soin et prendre un peu de temps pour se reposer. Malheureusement, à peine eurent-ils terminé leur soin qu'un grondement suivit d'un puissant rugissement retentit au fond des ruines. Les Chasseurs firent volte-face malgré leurs blessures. Des pas de géant se faisaient entendre et ressentir par leur tremblement à mesure que le monstre approchait. Les Héros se placèrent en position de combat, surveillant chaque passage un à un, se plaçant vers le cente de la pièce.

Soudain, dans un fracas de pierres brisées, un gigantesque Dragon du Cauchemar surgit de l'une des entrée de la pièce, détruisant l'arcade, provoquant un éboulement. Il observa un moment les Chasseurs avant d'envoyer une bouffée de flamme verte en leur direction. Maltor agrippa Nistay et esquiva les flammes. Richter et Dorc firent de même en se jetant derrière des morceaux de piliers en ruines. Malgré l'absence de combustible, les flammes persistaient sur le sol de pierre de la salle. Le Dragon s’avança en direction de Dorc, préparant un nouveau souffle. Nistay et Richter, voulant sauver leur compagnon, agrippèrent leurs armes à distances respectives et attaquèrent le Dragon au niveau des ailes. La balle de Nistay fit un rebond sur les puissantes écailles du reptile, tandis que la lance de Richter se faisait déviée par un coup de patte de la part de la bête, détournant son attention du Gobelin.  Pendant ce temps, Maltor usa de sa dextérité pour grimper sur la queue du Dragon et parvint jusqu'à son dos. Il cria en direction de Nistay pour que celui ci lui envoi des explosifs. Le Gnome ne se fit pas attendre et lança sa besace de bombes en direction de l'homme qui l'a rattrapa grâce à son fouet. Ne supportant pas qu'on lui marche dessus, le Dragon pris son envol, ayant assez d'espace pour s’élever de plusieurs mètres. Maltor fit son possible pour rester accroché et fouilla la besace tandis que Richter et Dorc attiraient le Dragon en le visant de leurs armes. Dorc parvint à toucher le reptile à une patte et Richter à son flanc gauche, provoquant le mécontentement de la bête qui se mit à hurler de rage et déversa des flots de flammes mêlées à de l'acide.

Une explosion retentit sur le dos de Dragon, lui arrachant une aile, tandis que Maltor s'accrochait avec son fouet à un pilier, pris dans le souffle de l'explosion. Il parvint tous de même à revenir au sol sans difficulté tandis que le monstre tombait à terre. Il se releva rapidement  hurlant de rage et de douleur et se mit à expulser des flammes en tous sens. Nistay, dans un élan de courage lui envoya une balle dans son oeil gauche, aveugle, lui perçant l’oculaire, rependant de nouvelle éclaboussure de sang. Le Dragon se tourna vers lui et le fixa de son oeil valide. Sans s'en rendre compte, Nistay fut pris d'ne léthargie et s'endormit d'un coup, s'écroulant au sol. Le Dragon se retourna ensuite, balayant ce qui se trouvait sur ses cotés à l'aide de sa puissante queue. Il vit Richter lui envoyer une autre lance en sa direction, la déviant une nouvelle fois avec sa patte. Pourtant, cette fois ci, l'arme vint se planter dans la patte du Dragon qui, dans la douleur, chargea Richter. Celui ci voulant esquiver le Dragon trébucha sur une pierre renversé au sol, lui rappelant sa douleur au torse alors que le reptile lui fonçait dessus. Il se prépara au choc, certains d'y passer lorsqu'en un éclair, Dragred fondit sur Richter le percutant et l'envoyant un peu plus loin, évitant la charge. La bête parvint à esquiver le Dragon pour ensuite lui mordre une patte. Le monstre furieux, cracha un flot de flamme en direction de sa patte, touchant Dragred de pleins fouet. Ce dernier gémit de douleur, mais ne lâcha pas prise alors qu'il brûlait d'un feu verdâtre. En un mouvement de pattes, le Dragon fit décoller Dragred qui vint ensuite tomber au fond du sombre gouffre se trouvant au centre de la pièce. Richter ,qui venait de prendre ses esprits au moment où Dragred était au proie des flammes, hurla le nom de son fidèle compagnon qui venait de disparaître dans un abîme sans fond.

Tous parut noir autour du Chasseur. Les cris de ses compagnon semblaient s’effacer. Il revoyait son fidèle compagnon, celui qui avait toujours été là. Celui sans qui il n'aurait jamais pus parvenir jusqu'ici. Celui qui l'accompagna durant toute ses aventures, et ses voyages, l'aidant à vaincre la solitude lorsqu'il n'était accompagné d'aucun compagnon. Celui qui l'avait toujours aider lors des affrontements contre Drakes et Dragons. Dans un derniers souvenirs, Richter réalisa que son plus fidèle compagnon et ami venait de disparaître sous ses yeux. Il réalisa qu'il venait de nouveau de perdre un être qui lui était chère. La colère le submergea à mesure qu'il reprenait ses esprits. Étrangement, il fut prit d'une adrénaline stupéfiante. Il se releva, agrippa son épée et la dégaina. Le regard froid et mortel tourné en direction des yeux aveugles de la mort sous forme d'écailles verte, il s’avança en direction du meurtrier. Le Dragon, voyant Richter approcher cracha un nouveau flot de flamme en sa direction. Le Chasseur évita l'attaque en se jetant sur le coté et profita de l'ouverture dans la garde du Dragon pour sauter en direction de sa tête. Sans s'en rendre compte, il fit un bond spectaculaire et enfonça sa lame dans la tête du reptile. Tandis que le Dragon tombait au sol, agonisant de ses dernière blessures, Richter retombât souplement contre terre, s’agenouillant.

Ayant assister à la scène, Maltor s’avança en direction de Richter, s'apprêtant à le réconforter lorsqu'une puissante voix vint l'interrompre, lui dictant de ne pas approcher le Chasseur. Les flammes du Dragon du Cauchemar se réduirent peu à peu tandis que Shaftarius apparaissait au sein des ruines, s'avançant vers Richter. Une fois devant celui ci, il murmura des paroles en langage Draconique. Une lumière verdâtre jaillit du torse de Richter, l'enveloppant d'un halo lumineux émeraude. Celui ci semblât apaiser le Chasseur qui releva la tête, des larmes de rage aux yeux toujours aussi froid et cruel. Le Dragon Vert se recula de quelques pas et désigna Dorc pour aller récupérer la relique qui se trouvait dans une salle non loin. Tandis que le Gobelin s’exécutait  le Reptile s’avança en direction de Nistay, toujours engloutit dans un sommeil cauchemardesque. Il le libéra de sa léthargie et se retourna de nouveau en direction de Richter. Dorc revint avec la dernière relique l’Écaille d'Ysera. Shaftarius félicita le groupe d'avoir réussi cette tâche, mais tout ne fut pas terminé. Ils devaient encore user du pouvoir des reliques pour toucher le Cauchemar et l’affaiblir. Alors que Richter se releva, reprenant ses esprit à mesure que l'enchantement du Dragon fit effet, Shaftarius confia aux quatre Chasseurs chacune des reliques. Il leur donna comme instruction de libérer la puissance de chacune d'entre elle en la tenant à bout de bras tendit qu'il ouvrirait une brèche vers le Rêve. Les quatre Chasseurs se mirent en cercle autour du Dragon, se préparant à leur tâche. Tandis que le reptile incatait une puissante magie, un lueur émeraude apparut au centre du cercle formé du Dragon et des Chasseurs. Cette lueur persista et devint plus forte à mesure que Shaftarius incantait. Une déformation de l'espace se confina au centre de la lueur, provoquant une onde de luminosité d'un vert aveuglant.

Le Dragon ordonna aux Chasseurs de tenir les reliques à bout de bras en direction de la brèche. Une à une, les quatre reliques s'illuminèrent, puis, dans un bruit assourdissant, déclenchèrent un rayon de pure magie du Rêve en direction de l'ouverture. Cette puissante magie eu pour effet de dissoudre les corps des Drakes et Dragon corrompue par le Cauchemar, les libérant à jamais de son emprise. Le rituel dura quelques minutes jusqu'à l'apaisement des lueurs des quatre reliques. Une fois celui ci terminé, la brèche se referma dans un éclat d'émeraude et les quatre objets de l’Émeraude se changèrent en pierre avant de disparaître, transportés au sein même du Rêve. Cependant, la brume provoquée par la brèche persista, le Dragon continuant son incantation. Alors qu'une nouvelle onde de lumière verte fendit l'obscurité de la salle, Amélie Belnades apparut au centre de la brume.


Chapitre précédent / Chapitre suivant

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard