FANDOM


Chester vs Nerisa

"Il est hors de question que je me plie à quelconque volonté."

Chester fit donc sa recherche jusqu'à l'aube. Au petit matin il partit à l'auberge pour déjeuner et aperçue Nerisa, mélancolique et dans son coin. Après un moment d'hésitation, le mage s'approcha du paladin.

_Chester : Nerisa, je voulais m'excuser pour hier soir...je me suis mal comporté à votre égard.

Nerisa tourna la tête vers son interlocuteur, l'air abattue et fatigué. Elle avait l'air d'avoir pleurer toute la nuit.

_Nerisa : J'ai bien compris le sens de vos paroles Sire Maletta...je n'ai aucun reproche vis à vis de vous...

_Chester : Non justement. Je ne refuse pas votre demande. J'ai besoin de vous...

_Nerisa : Pardon ?

_Chester : J'ai juré de vous protéger et cette voie en à après vous.

_Nerisa : Mais je n'ai rien entendue de semblable aux vôtres Sire. Votre sorts ne m'affecte pas.

_Chester : J'ai peur que ça ne sois qu'une question de temps...Quoi qu'il en soit je dois partir pour l'Est du pays.

_Nerisa : Bien, allez-y...

_Chester : Nerisa...

_Nerisa : Vous n'avez pas besoin de moi, n'est-ce pas ?

Chester prit la main de Nerisa, bien décidé et l'entraîna avec lui.

_Nerisa : Chester ? Qu'est-ce qui vous prend ?

_Chester : Je sais que je fais un piètre romancier ou compagnon, mais je refuse de vous laissez au dépourvue de cette chose.

_Nerisa : Arrêtez vous me faites mal !

_Chester : Hors de question, je tiens trop à vous pour que cette présence s'en prenne à vous !

Nerisa dégagea sa main de la poigne de Chester, celui-ci pivota vers Nerisa avant de se prendre une gifle par un gantelet en plates.

_Nerisa : Inutile de continuer ! J'ai bien compris ce que vous m'avez dit la veille !

_Chester : Et bien non justement ! Vous êtes la prochaine proie de cette chose et je refuse qu'elle s'en prenne à vous ! Je dois le dire en quelle langue ?!

_Nerisa : Mon destin n'appartient pas à vos prédictions vaseuses ! Les vôtres ou celles des autres ! Vous n'avez que faire de mon sort de toute évidence, le fait est que vous n'appréciez pas ma propre présence !

_Chester : Et qui est-ce qui vous à créé des gemmes pour votre soif de magie ?! Qui vous à permis de circuler librement à Theramore ?! Qui vous à permis de rejoindre la Croisade d'argent et éviter la corde au cou ?!

Nerisa restait bouche bée, le comportement de Chester lui fit perdre sa colère. Elle baissa la tête, honteusement.

_Nerisa : Je...je suis désolé...je ne sais pas ce qui m'a pris...Pardonnez moi...

_Chester : Une fois cette histoire terminé, je vous promet de revoir notre relation.

_Nerisa : Inutile de parler, je sais que ça prendra encore du temps...et que j'attendrais, seule.

_Chester : Je ne manquerais pas a cette promesse.

_Nerisa : Je ne sais pas si je dois vous croire...

Chester prit les mains de Nerisa, celle-ci leva son regard sur le mage qui souriait à son habitude.

_Chester : Vous m'avez extirpé de ma dépression il y à des mois, je ne veux pas que vous vous soyez fatigué pour rien.

Nerisa finit par sourire.

_Nerisa : Alors ne perdons pas de temps.

_Chester : Je ne vous le fait pas dire.

Joviale et souriant, le duo s'avança dans les marécages jusqu'à atteindre les portes de Grim Batol, l'antique citée naine. Pendant le voyage, Chester du supporter les chuchotements mais ils furent comme moins agressifs. Chester se dressait sur le plateau devant les portes massives et regardait l'horizon qui s'étend à l'Est du monde avant de regarder sa carte.

_Chester : Cette zone ne correspond pas du tout à ce que dit la carte.

_Nerisa : Pensez vous qu'il s'agit d'un territoire inconnue ?

_Chester : C'est fort possible oui.

À ces mots, la voie surgit pour attaquer l'esprit de Chester qui se couvrit les oreilles et tomba à genoux, hurlant de douleur. Nerisa se précipita vers lui mais ne s'en rendait pas compte.

Les enfants se cachent dans les pénombres du jour. Ils ont des corps maintenant. Des corps qui peuvent vous déchirez avec votre âme !

La voie ce mit à rire, Chester se vit frapper d'une vision ou il était dans la même posture mais dans la même salle que son cauchemars devant cette ombre. Les contours semblaient flou et oscillaient.

_Ombre : Voila donc le fameux personnage.

_Chester : Qui êtes vous ?

_Ombre : Appelez moi la sculptrice d'esprit, Chester Maletta.

_Chester : Comment connaissez vous mon nom ?

_Ombre : Tu sais ce que tu à faire pour me rejoindre et avoir ta réponse. Il te l'a dit assez souvent il me semble.

_Chester : De qui parlez vous ?!

_Ombre : Du dieu très ancien bien sur.

La voie de l'ombre se changeait en celle qui obstruait l'esprit de Chester qui se réveilla suite aux paires de baffes que lui mettait Nerisa.

_Nerisa : Chester ! Dites moi que vous allez bien ! Réveillez vous !

_Chester : Oui oui pas la peine de me frapper !

Chester lâchât un profond soupir en se frottant les joues, Nerisa elle sursauta en s’apercevant qu'elle passait son temps à le gifler.

_Chester : La voie veux que je mette le masque.

_Nerisa : Le masque ? Ce même masque que j'ai faillit ponctionner à Theramore ?

Chester sortit l'objet sombre et le regardait, avidement. Comme attiré.

Porte moi...porte moi, et les plus puissants environs tes pouvoirs...

_Nerisa : Vous devriez ranger ce masque, nous sommes tout les deux du même avis sur ses sombres pouvoirs.

Porte moi...et tu sera immortel...

_Chester : Je...je ne crois pas...

_Nerisa : Pardon ?

Porte moi, et j'accomplirais ton souhait le plus chère...

Chester regardait le masque et se décida de le mettre à son visage malgré le cri de Nerisa. Des éclairs rougeoyant se dégagée de la masse métallique et frappèrent Chester qui se tordait et hurlait de douleur sous la puissance du masque.

Qu'arrive t-il à un morceau de chaire mortelle quand il goûte au pouvoir de la nuit ? Qui obscurci son âme ?

Les éclairs cessèrent de jaillir, Nerisa se rua sur Chester qui se redressait assis.

_Chester : Ma tête...

_Nerisa : Dite moi que vous allez bien !

_Chester : Je...Nerisa...oui oui...je crois...

Elle attend, tout comme moi...rejoins la...au delà des cieux...à l'orée du Crépuscule...

_Chester : L'orée du Crépuscule...Je dois m'y rendre...

_Nerisa : L'orée du Crépuscule ?

Chester se leva et repris sa marche sans répondre à Nerisa qui pourtant le questionna tout le long du chemin. Au bout de quelque heures, le duo mirent pieds devant un plateau de pierre violacée, couleur semblable à un ciel à l'aube. Des genre de tentes étaient présente au pied d'une immense élévation, sur laquelle une plate-forme se tenait.

Le Gardien Sombre viendra et nous protégeront ... et tout ce qui est la chair et la lumière mourra. Approchez...

_Chester : Notre route touche à sa fin. Je vais continuer tout seul.

_Nerisa : Il est hors de question que je vous laisses sur ces terres inconnues.

Chester commençait à canaliser les arcanes tout en fixant la plate-forme.

_Chester : Dis toi que ce n'est qu'un au revoir Nerisa.

_Nerisa : Quoi ? Non, vous ne pouvez pas me laisser ici ! Vous m'avez promis de me protéger et de rester avec moi !

Chester finit son sortilège et organisa un transfert de fortune pour atteindre la plate-forme.

_Nerisa : Chester !

Nerisa criait de tout ses poumons avant de s’effondrer en larme. Chester se tenait face à un genre de portail qui au pied se tenait l'ombre, la fameuse Sculptrice d'esprit.

_Sculptrice d'esprit : Tu as faillis me faire attendre.

_Chester : Qui êtes vous et qu'est-ce que vous me voulez ?

_Sculptrice d'esprit : En ce qui me concerne je ne te veux rien, mais visiblement ils t'ont choisi parmi tant d'autre.

_Chester : De qui parlez vous ?

_Sculptrice d'esprit : Allons, tu à la mémoire courte ?

_Chester : Oui et il me tarde de me savoir ce que pourquoi je suis la.

_Sculptrice d'esprit : Les dieux très ancien voient en toi un potentiel important. Même si à mes yeux tu n'est qu'un petit avorton.

_Chester : Si vous croyez que votre arrogance me blesse vous perdez votre temps.

_Sculptrice d'esprit : Qu'elle assurance. Bon, tu viens ?

_Chester : Pardon ?

_Sculptrice d'esprit : Et bien je pensais que tu étais venu savoir pourquoi tu à été choisi.

L'ombre de la femme pivota pour passer le portail derrière elle. Chester hésita un instant puis suivit la sculptrice à travers le portail. Il se retrouva dans une semble similaire à ses rêves. Il suivit l'ombre de la femme, du moins c'est ce qu'il croyait. Il ne cessait de s'interroger sur ce qui l'entourait.

_Chester : Quel est cet endroit ?

_Sculptrice d'esprit : Te voici au bastion du Crépuscule, le plus grand lieu de rassemblement du Culte du Marteau du Crépuscule.

_Chester : Le marteau du Crépuscule ? Ce clan Orc et Ogre ?

_Sculptrice d'esprit : Oui, tu t'y connais un peu on dirait.

_Chester : Quelque peu. Mais que font ces humains, ces Taurens ? Il n'ont pas leurs place ici normalement si ? A moins qu'il ne s'agisse d'esclave.

_Sculptrice d'esprit : Le Culte ne se résume pas aux Orcs et aux Ogres.

_Chester : Et hormis une ombre, qu'êtes vous ?

_Sculptrice d'esprit : Quelqu'un.

L'ombre esquissa un petit ricanement moqueur, Chester soupira et se contenta de la suivre jusqu'à une salle immense, la même que dans son rêve. Des marques jonchaient le sol.

_Sculptrice d'esprit : Met toi au centre tu veux ?

_Chester : Qui me dit que ce n'est pas un piège ?

_Sculptrice d'esprit : Allons, n'est tu pas venu de ta propre cause nous rejoindre ?

_Chester : Vous vous moquez de moi ?

_Sculptrice d'esprit : Les dieux très anciens ne parle pas beaucoup à ceux qui sont exclus de leurs regards. Ce petit procédé te permettra d'être vue comme moi ou ceux qui m'obéisse.

_Chester : Il est hors de question que je me plie à quelconque volonté.

_Sculptrice d'esprit : Ah ? Vraiment ?

Vous ont fait des choses épouvantables. Avez-vous pensé que je ne le saurais pas ? Avez-vous pensé que je le permettrais ? Lâchez la punition de la Lumière pour le repentir de la nuit...C'est le plus beau cadeau que vous pouvez recevoir...Cédez à la souffrance...et à la peur...

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.