FANDOM


Elle reposa Syndaria au sol, qui ne comprit pas ce que disait celle qui se disait être sa mère et regagna sa tanière, se roulant en boule prêt d'une rivière de lave et se mit à rêver de majestueux Dragons et de la majestueuse Dragonne qu'elle serait. Elle fut réveillée par les bruits d'un objet se brisant et les piaillements d'une créature, se glissant vers l'entrée de sa tanière elle aperçut une créature violette dont les yeux verts étaient immense, la créature était elle même contemplée par Sintharia. La Dragonne admirait son premier véritable Dragonnet du Crépuscule, la créature ne paraissait en aucun cas instable et avide d'énergies, il ne lui restait plus qu'à découvrir ce dont elle était capable. Elle nomma la créature Ultraxion et des Wyrmides vinrent le chercher le mettant dans une autre caverne alors que Sintharia continua son œuvre funeste. Syndaria ne s'étant jamais vue pensait que l'autre créature devait être comme elle, bien qu'elle ressemblait fortement à celle qui l'avait attaquée la dernière fois. La jeune Dragonnet aimait beaucoup regarder sa « mère » œuvrer à créer le Vol Crépusculaire bien qu'elle ne sut pas à l'époque que sa mère tuait des petits dès l’œuf pour créer son arme. Les Wyrmides étaient venues l'entraîner, elles voulaient savoir jusqu'où Syndaria pouvait aller, jusqu'où son pouvoir s'étendait bien qu'elle ne fut qu'un Dragonnet. Bien vite la bestiole nommée Ultraxion fut rejointe par un autre qui était plu violacé que lui, qui se nommait Halion. Évidement il y en eu d'autres mais Syndaria ne retint pas leurs noms, elle ne voyait jamais les dragonnets crépusculaires et sa créatrice se désintéressa rapidement d'elle. Mais lors de sa quatrième semaine d'existence le dragonnet souffrit subitement de douleurs dans les membres, son corps était en train de changer, d'évoluer sans qu'elle le sache ou ne puisse le voir, elle devenait ce que l'on nommait généralement un Drake.

Les Wyrmides rapportèrent la croissance de Syndaria à leur Maîtresse qui fut réjouie de cette nouvelle, se concentrant pour créer de nouveaux œufs du crépuscule. Il semblait que leur évolution et leur croissance avaient été ralenties depuis qu'ils étaient plus stables contrairement à Syndaria qui avait hérité de son père pour sa croissance phénoménale. Celle-ci se déplaçant principalement sur ses quatre pattes ses ailes ne lui permettant par encore de voler, son corps était plus massif et robuste, ses membres s'étant allongés rapidement, tandis que des cornes commençaient aussi à pousser bien que plus lentement. Elle dut apprendre à s'adapter à ce corps en perpétuelle évolution, développant ses pouvoirs et sa force. Sa silhouette svelte lui permettait de bondir ou de courir rapidement la rendant agile, mais son appétit augmenta lui aussi. Les Wyrmides décidèrent qu'il était temps qu'elle apprenne à parler le « commun », la langue des mortels, et à utiliser de manière plus approfondie ses pouvoirs car personne ne savait si la Drake allait passer le statut de Dragon.

Syndaria ne sortait que rarement de sa tanière, étant plus grande elle faisait preuve d'hygiène débarrassant le sol des carcasses pourries et des ossements en les jetant dans la lave en fusion, lave qui d'ailleurs elle avait appris à contrôler puis à créer elle même grâce aux indications des Wyrmides. Ces dernières jugèrent qu'il était temps que la Drake apprenne à voler, ses ailes étant parfaitement proportionnées pour permettre au corps de Syndaria de s'envoler. N'ayant pas de Drake pour lui montrer comment faire, les Wyrmides passèrent des semaines entières à lui apprendre, au départ la Drake n'arrivait pas à faire battre ses deux ailes en même temps, puis lorsqu'elle y parvint ; elles n'étaient pas coordonnées. Alors que cela faisait la troisième semaine où elles s'évertuaient à lui apprendre à voler, soit son troisième mois d'existence, Syndaria parvint à voler. C'était là un vol maladroit et hésitant, manquant de grâce et de beauté, mais elle resta dans les airs quelques secondes avant de se poser maladroitement. Bien que ce ne fut que quelques secondes, les Wyrmides en informèrent Sintharia qui éduquait les Dragonnets du Crépuscule qui avaient, pour les plus âgés, deux mois de vie. Les Dragonnets écoutèrent ce que les Wyrmides disaient, Halion et Ultraxion s'approchant du stade de Drake semblaient fasciner par le mot « vol », malgré le fait que Syndaria était actuellement en train de dormir, le vol l'ayant fatiguée. Elle s'entraîna chaque jour, volant plus longtemps et plus gracieusement tout en étant observée par Ultraxion et Halion, qui lorsqu'ils furent découverts passèrent un accord, ils lui apprendraient ce qu'ils savaient sur les énergies du Crépuscule si elle ne disait rien. Bien que suspicieuse et arrogante ; Comment des Dragonnets pouvaient lui apprendre quelque chose ? Elle ne fut pas moins surprise par les capacités des deux Crépusculaires, qui parfois dépassées les siennes. Elle sut voler correctement au bout d'une semaine, qui se conclut par l'évolution des premiers dragonnets du vol crépusculaire en Drakes. Ils développèrent leurs capacités sur les énergies du Crépuscule et furent pressés de pouvoir voler à leur tour, s’entraidant avec Syndaria dont la croissance semblait ralentir ils furent à même de voler lorsque le moment vint tandis qu'elle était devenue bien plus expérimentée sur la manipulation du crépuscule. Sa génitrice, appréciant ses progrès fit venir une Langue-de-Feu pour approfondir ses connaissances en matière de Magie et lui enseignant les diverses langues mortelles puis l'Histoire d'Azeroth, ainsi qu'un Plaidécaille pour l'entraîner à utiliser ses armes naturelles, soit ses serres, ses crocs et sa queue.

Les compétences de Syndaria en matière de magie devinrent stupéfiantes, la Langue-de-feu aurait juré que l'hybride était faite pour la magie, alors qu'en combat lorsqu'elle combinait les attaques au corps à corps et la magie, rien n'aurait pu l'arrêter selon le Plaidécaille. Cela faisait déjà quatre mois qu'elle était sortie de son œuf, et bien qu'elle appréciait la compagnie de la couvée du Crépuscule, lorqu'un jour Ultraxion vint la trouver tout excité lui intimant de venir voir quelque chose, elle fut légèrement agacée et le suivant malgré tout elle vit les trois Dragons de la dernière fois, Sartharion amenait avec lui plusieurs jeunes Drakes du Crépuscule, qui semblait-il allaient rester dans les cavernes, le vieux Dragon ne parvenant pas à leur faire apprendre comment utiliser leurs énergies, tandis que Teredrion et Hedrion étaient venus avec des serviteurs. Sintharia prit la parole, sa voix glissant dans l'air comme un serpent vicieux :

« Il me faut de nouveaux Œufs du Néant, ayant épuisé les ressources pour créer mes Crépusculaires et les vôtres. Je vous envois donc, toi Teredrion et toi Hedrion, en Outreterre me chercher ce qu'il me faut, j'aimerais aussi que vous rameniez des Draconiens du Néant … Je pense pouvoir en tirer quelque chose. Quant à toi Sartharion, je vais t'envoyer quelques unes de mes Wyrmides qui ont fait apprendre à mes Crépusculaires, elles savent comment faire. »

Les Dragons hochèrent la tête avant de partir dans les salles supérieures, Syndaria et Ultraxion les suivirent en catimini. Sartharion emprunta une sorte d'orbe plat violet, qui était un portail se refermant lorsqu'il l'eut entièrement traversé, puis les deux autres s'adressèrent à leurs serviteurs, Hedrion envoya ses Wyrmides et Drakonyârs venus avec lui tandis que Teredrion fit de même mais envoya également une créature bipède, à la peau pâle. D'après ces connaissances, Syndaria déduisit que c'était là une humaine, et elle fut émerveillée de la voir, cette-dernière s'inclina avant de suivre les Wyrmides qui empruntaient un autre portail, devant mener en Outreterre alors que les deux Dragons se séparèrent chacun prenant un autre portail qui se referma derrière-eux.

Ultraxion était encore tout excité et la Drake se vit dans l'obligation de le freiner, brisant son enthousiasme avant de lui glisser gentiment qu'un jour lui aussi serait un Dragon. Les semaines qui suivirent Sydanrai fut de nouveau seule, Ultraxio et Halion apprenaient à leurs frères et sœurs ce qu'ils savaient alors que la Drake continuait d'apprendre de son côté avec ses tuteurs. Ceux-ci jugèrent qu'il était temps qu'elle affronte un draconien, Sintharia en avait fait capturer de nombreux spécimens dans l'optique de créer le Vol Crépusculaire bien qu'ils n'aient finalement pas servis comme escompté. Syndaria fut conduite dans une autre salle, ronde, les parois étaient lisses et le sol était plat, là le Plaidécaille amena un Drake, ses écailles étaient rouges comme la lave, son corps était trapu et plus épais que celui de la Drake Noire. Elle entendit une herse se fermer alors que son tuteur libéra le drake qui immédiatement tenta de s'envoler et de ressortir par l'autre entrée qui fut refermée par le Plaidécaille qui était sorti de la salle et qui hurla :

« Tue cette vermine ! »

Et alors que le Rouge comprit que l'on parla de lui, elle se jeta dessus et fut accueillie par un coup de queue dans le flanc, la faisait mugir de douleur. L'autre devait avoir plus de pratique et lui envoya une puissante rafale de flammes l'obligeant à se poser, avant de lui tomber dessus toutes griffes dehors. Elle lui envoya un coup de queue magistral dans le crâne ce qui envoya la créature s'écraser plus loin, elle chargea les flammes du crépuscule dans sa gueule avant de les déverser sur le Ver Rouge qui rugit de douleur avant de se protéger avec ses ailes. Saisissant cette opportunité Syndaria vint réduire la palmure des ailes en lambeaux avant de prendre son envol, l'autre créature voulut faire de même mais les blessures infligées à ses ailes l'en empêchèrent, la Drake fit plusieurs cercles dans les airs, le Rouge tenta de la brûler à maintes reprises avant qu'elle ne fonde une première fois sur lui, le survolant sans rien faire. Il essaya de la mordre ou de la prendre pour la faire descendre mais elle était trop haut, elle répéta ce petit manège plusieurs fois, épuisant la créature puis lors de son nouveau passage, elle plante ses griffes dans les dos du Rouge, laissant un sillon de sang dans son dos avant de reprendre son envol et de concentrer les flammes d'ombre dans sa gueule les déversant sur le dos du Drake qui mugit à son tour de douleur et sauta sur elle. Syndaria tenta d'éviter mais le Drake la déstabilisa et elle chuta, elle prit une profonde inspiration et lorsque le Drake la chargea, elle libéra le Feu Ancien, les flammes du Vol Noir, les Flammes de la Destruction, le souffle parut durer une éternité et la créature fut engloutie dans les flammes, ses cris de douleurs résonnèrent quelques instant dans la pièce avant de s'éteindre comme les flammes. Sa dépouille était noircie, rongée par les flammes qu'avait déchaînées Syndaria.

Son Tuteur la félicita alors que la Langue-de-feu vint la voir avant de lui expliquer l'histoire des divers Vols, elle lui expliqua qu'autrefois, tous étaient unis, mais les autres jalousaient Neltharion car ce dernier était le plus puissant des Aspects et lorsque les Démons vinrent, les autres Vols en profitèrent pour abandonner le Vol Noir, le laissant partir au front et se faire massacrer. Les autres Dragons vinrent tout de même aider pour détruire la Légion Ardente, mais lorsqu'il ne resta qu'une poignée de Démons, ils commencèrent à détruire les rangs de celui que l'on nommait le Gardeterre, celui-ci utilisa « l'Âme des Dragons » pour défendre les siens, détruisant une partie du Vol Bleu et mettant en fuite les autres Vols. Cependant l'utilisation de cet artefact faillit détruire le Maître et les gobelins lui forgèrent une armure en Adamantium pour contenir son corps, le Vol Noir jura alors de se venger de toutes ces races qui avaient osé les défier.

Syndaria demanda alors :

- « Pourquoi se sont ils retournés contre nous ? Si ils étaient nos amis, il n'y aucune raison qu'ils nous attaquent. »

- « Le Monde devait être notre, nous étions les plus puissants, les races éphémères allaient tout détruire et il n'était que justice que ce monde appartienne au Vol Noir, mais personne ne voulait entendre raison sur ce point, alors pour faire cesser les « jérémiades » de nos ancêtres ils furent tout simplement détruits par les autres Vols. »

Syndaria ne comprit pas pourquoi, mais elle comprit que les autres Vols s'étaient ligués contre le Vol de ses ancêtres. La Wyrmide rajouta :

- « Et ce sont les autres Vols qui ont tué ton père et causé la perte de la couvée dont tu faisais parti, ils n'ont laissé aucune chance à ton père de s'expliquer sur ses intentions ... »

Syndaria haussa l'arcade sourcilière, son « père », elle ne savait même pas ce que cela voulait dire mais elle sut que c'était important, elle apprit alors à détester les autres Vols, notamment le Vol Rouge. Les Crépusculaires eux aussi grandissaient et participaient parfois aux entraînement combattant un Drake d'un autre Vol, quelques fois, il y avait plusieurs Draconiens ennemis contre Syndaria ou un autre Drake du Crépuscule ou inversement. Syndaria s'en sortait toujours sans grave blessures bien qu'une fois elle récolta quelques côtes cassées et une aile déboîtée qui l'empêcha de voler pendant plusieurs semaine. Elle même grandissait bien que plus lentement, approchant inexorablement de la taille maximale qu'un Drake pouvait se voir octroyée. Ses Tuteurs l'informèrent qu'elle deviendrait probablement une Dragonne dans peu de temps, mais que signifiait peu de temps ? Elle voulait devenir plus forte, plus puissante, plus dévastatrice et « peu de temps » lui semblait bien loin, d'autant plus que d'après les dires des Maîtres elle pouvait très bien ne jamais devenir une Dragonne ou alors le devenir dans plusieurs décennies.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard