FANDOM


Les études primordiales étaient enfin finies, de ce
Lyanea by angevere-d5tl4kj

Elyrith en jeune mage

fait, malgré son attitude, son caractère et son manque savoir vivre, ses résultats étaient bien plus que satisfaisants. L'adolescente fut alors envoyée à l'île de Quel'danas, pour commencer ses années de préparation pour lui permettre de rentrer à la fameuse Terrasse des Magistères, si réputée pour sa qualité d'apprentissage, de savoir, et d'obtenir un titre honorifique.

Des pas se firent entendre sur carrelage. Des discussions par dizaines résonnèrent le long des couloirs. Des silhouettes approchèrent, c'étaient celles de l'archimage et de ses conseillers de l'académie qui essayèrent de rentrer doucement dans une salle de classe. Derrière la radieuse prestance de ces personnes, se trouvèrent derrière eux plusieurs dizaines de tomes qui flottèrent. L'un des conseillers fit l'appel pour ce premier jour. Les élèves de cet amphithéâtre se tenaient debout pendant un moment fatidique et barbant, jusqu'au moment où l'un des conseillers ordonna de prendre enfin place, pendant que l'archimage se mettait en position et réfléchissait à ses mots de bienvenue.

-Mes chers étudiants et mes chères étudiantes , en tant que dirigeants de cette enceinte, les conseillers, professeurs, et moi même vous souhaitons la bienvenue dans cette prestigieuse académie. Ensuite, en tant qu'archimage, donc grand érudit, je tenais à vous dire que vous êtes en ce lieu pour comprendre l'art de la magie et non seulement de la magie. Je dois vous faire un petit interlude. Sortez donc de suite, je vous prie, de quoi écrire et préparez vous pour votre premier cours. Ce sera un cours magistral, très long, plus rude que ce que vous avez connus et surtout abscons. Ne vous inquiétez pas, ce cours est retransmis en même temps dans les autres salle grâce à des cristaux de résonance. Vous avez le prestige de pouvoir me poser directement vos questions. Je me nomme Filamus Grandétoile, inclinant sa tête en guise de salut devant les personnes qui se trouvent devant lui.

Première semaine intense pour les étudiants, Elÿrith ne faisait point exception à la règle, le niveau y était. Et comme toujours, elle était seule, mais ce n'était pas pour lui déplaire, son caractère autoritaire vis-à-vis de ses camarades les font fuir dans certains cas, Dans d'autres, certains se soumettent à sa volonté de fer. Les plus hautains en perdaient leurs moyens en quelques minutes.

-Alors comme ça on est une fille de la petite noblesse et qui s'agenouille devant les vrais nobles ?

-Silence, vermisseau, s'accoudant sur un rebord de la terrasse, la tête reposée sur sa main et les yeux levés au ciel.

-Mais pour qui elle se prend ? Mesdames, marquant un arrêt afin de diriger l'attention vers elle, et messieurs, regardez donc cette petite noble, elle semble négliger qu'elle n'est pas comme nous !

-C'est exact, entre vous et moi, il y a plus qu'un monde, vous n'êtes que des faibles et je fais parti des forts, j'ai un statut de noble, point. Mère est une magistrice, mais des ignorants comme vous ne peuvent le savoir, ne se préoccupant que de leur derrière talqué. Dommage qu'on m'ait interdit de prendre ma rapière, je vous percerai votre chair si tendre et fragile comme je viens de vous percer à jour. Tout comme le feraient les rayons du soleil perçants les nuages, médiocrité incarnée que vous représentez.

Celui qui avait prit la parole fut tétanisé, restant de marbre pendant de longues secondes. Elÿrith n'a même pas détachée son regard de l'horizon depuis qu'on l'avait importunée, les autres retournèrent dans les couloirs afin de rejoindre leurs salles respectives. Cependant, le dernier à vouloir déguerpir se fit interrompre dans sa marche, Elÿrith l'arrêta en l'interpellant.

-Rien à ajouter ? Quel que soit ton rang, je me fiche de le savoir. Soumet donc toi au plus fort ou devient l'un d'eux dans ce cas. Si tu as compris cette petite leçon de morale, qu'on fait habituellement à un enfant, tu devrais comprendre qu'à l'avenir, n'essaie point de m'importuner davantage, tu pourrais aussi faire passer le message, cela me ferait gagner du temps.

-J'irai informer les conseillers de ton attitude aussi !

-Trop aimable, mon cher, je n'en demandais pas tellement, surtout venant d'une personne telle que toi. Bref, Tu deviendras l'un de mes dévots à l'avenir.

Et la discussion se clos ainsi, l'homme tourna les talons et reprit son air hautain en direction des couloirs. L'elfe toujours au balcon partit à son tour vers sa salle aussi.

Les cours s'enchaînaient l'un après l'autre, les éléments et leurs états, les origines du mana mélangeant savoir et spéculations pour certaines réponses. Et puis les même dires, du professeur Halonaris Brûlétincelle, à la fin de ces leçons.

-Fort bien, fort bien, nous allons nous arrêter ici même. Mesdames, Messieurs, Tâchez de mémoriser cela dans les plus brefs délais. Vous n'avez eu affaire qu'à une simple mise en bouche, car à notre prochaine rencontre, cela sera plus intense, faites le moi savoir si vous n'avez point compris, je vous donnerai des réponses la prochaine fois sur papier, ou faites vous aider par un étudiant ou étudiante. Tout de même, c'est capital, et dans votre intérêt, que vous ayez déjà ces bases en tête afin de mieux comprendre par la suite.

Le professeur ajouta un léger signe de la main accompagné d'un regard significatif appuyé lui aussi par une inclinaison de la tête, il fit comprendre, aux étudiants, de quitter la salle pendant que ce dernier rangeait des grimoires et autres tomes.

Toute fois, les conflits régnaient autour d'Elÿrith, ils n'étaient bien que trop mineurs pour attirer l'attention des conseillers ou de l'archimage. Étudiant sérieusement mais sans voir une grande passion à la fois, elle découvrit néanmoins une école arcanique qui pourrait l'aider de temps à autre à se sentir moins « seule », reprenant goût à la magie, elle tentait donc d'en connaître le plus sur la création, façonner simplement quelque chose à partir de presque rien, elle se disait qu'elle pourrait former une lame qui lui ressemblerait. Créer quelque chose rien que pour elle, quelque chose d'aussi atypique qu'elle.

Ce fut alors qu'Elyrith préparait chaque semaine une liste de questions pour le professeur, n'ayant que faire de l'avis de ses camarades de classe, certains lui faisaient des remarques, il ne suffisait que d'un simple regard pour que la personne se tut, il en disait tellement long sur l'avenir de la personne si elle ne se taisait pas.

-Très intéressant, vraiment, c'est assez admirable. Par contre, nous avons pris du retard mais vos questions furent intéressantes et méritèrent mon attention, en tant que professeur, il en était de mon devoir de vous répondre. Pour les autres, je ne vais point vous faire imploser davantage, le cours est finit, n'oubliez pas de relire tout de même les théorèmes sur leurs Elements et Etats. Dernier rappel de ce sujet avant un examen préparatoire.

Un long mois avant le prochain solstice d'été, l'ambiance était pour le moins sereine, au fin du temps, les étudiants qu'on qualifieraient de lambdas pour Elÿrith comprennent qu'il ne faudrait pas se frotter à elle. Sous leurs airs hypocrites cachait une grand peur, l'académie avait pour réputation de n'avoir jamais eu de conflit qui en venait aux mains. Cette réputation aurait pue être ternie à maintes reprises, on pourrait croire qu'elle s'est calmée avec le temps mais c'est surtout qu'elle s'était fixée un but après ses études, toujours le même de cette fameuse « Rencontre » lorsqu'elle était plus jeune.

Le mot détente était au rendez-vous, par rapport aux mois derniers, Halonaris Brûlétincelle fût encore une fois ravi de répondre aux questions d'Elÿrith, toujours sur le même sujet mais en profondeur de semaine en semaine.

-Bonjour, jeunes érudits. J'espère bien que vos esprits seront grandement ouverts tout le long du mois, bien que le soleil bénit encore une fois cette journée et probablement ce mois à l'extérieur, mais je vous demanderai la plus grande concentration. J'aimerai aussi ajouter qu'à partir de maintenant, je n'accepterai plus aucune question, désormais, toutes les réponses se trouvent dans les cours suivants, je vous assure, érudits, mémorisez ces leçons ainsi que les définitions.

De profondes perturbations au sein de la salle et des étudiants, certains se tournèrent vers Elÿrith croyant de c'était de sa faute si le professeur ne voulait plus répondre à des questions, à partir de maintenant. Des questions s'empilaient dans leurs têtes, même les plus intelligents donnaient d'assez maigres réponses aux questions de la majorité, lorsque à la fin du mois.

-Mes étudiants, bien le bonjour. J'ai l'espoir que vous avez bien révisé vos cours, lança-t-il avec un regard panoramique tout en marquant un temps mort. Et bien ? Oh non ! Ce n'est pas ce que vous croyez, je ne vais point vous donner d'interrogation. Par contre, nous allons être sur le point d'atteindre le point crucial de votre initiation, si je puis dire. Pendant tout le long de cette première année vous avez joué sans même le voir, avec un « puzzle » sous forme de leçons et ce dernier semble être complet ou presque. Allons, ne tardons pas plus que cela, je suis sûr que vous attendez...Et là je vais entendre des « enfin »...Bien, vous attendez de nombreuses réponses après vos recherches personnelles ou de groupes.

Halonaris Brûlétincelle était incroyable, ce n'était pas l'un des professeurs, pour la préparation à la Terrasse des Magistères, pour rien, un grand érudit et un humble personnage dans sont être. Il a sut le démontrer, bien qu'il n'ait besoin de le faire, tout au long de l'année sous les yeux d'Elÿrith et de sa promotion.

D'ailleurs, elle se sentait plus instruite que jamais, cette fois-ci, elle a compris pleinement les fondements de la magie arcanique, sa nature et ainsi que son utilisation. Bien sûr, il y avait tout de même quelques questions qui demeuraient sans réponse. Pour une fois, Elÿrith avait hâte d'en discuter avec son professeur le plus compétant dans ce domaine.

-Dites, votre savoir m'a beaucoup aidé par contre j'ai encore des choses à vous demander.

-C'est à quel sujet, damoiselle Brùlaurore ?

-Toujours la même chose, je ne divergerai pas de trajectoire.

-Bien bien bien, un instant je vous prie. Laissez-moi poser ces quelques tomes, enchanter mon encre , ma plume et ma craie. Je vais vous expliquer un ou deux théorèmes sur ce sujet. Ouvrez grand votre esprit, cette tâche ne va pas être facile, je ne vous le cache pas.

-Allez-y, je vais m'installer ici même, et puis, les autres ne sont plus là.

Le professeur explique donc pendant deux heures sur ce sujet, de tant à autre, il donna un avis personnel avec un exemple.

-Personnellement, ce n'est pas quelque chose que je fais pour habitude, cet enseignement n'est pas primordial mais il peut être important si vous aimez cette école, c'est logique. Et là, oui, vous devriez vous en souvenir jusqu'à la fin des temps. Je n'invente rien, ce n'est que du savoir que j'ai tiré des plus grands manuscrits et des recherches avec des collègues dans le passé.

Sur ces mots, il déposa sa craie et marqua un temps.

Si vous souhaitez un jour pouvoir être digne de pratiquer cet art aux yeux de tous, il faut donc prouver votre maîtrise et garantir aussi la sécurité de tous. Votre devoir, dans un avenir proche est maintenant une sorte d'équilibre avec ce qui vous entoure. Nous ne pouvons tout de même pas créer certaines choses, comme Azeroth, ajouta-t-il en lâchant un rire niais.

-Et que devrai-je faire si il y a une sorte de perturbation dans les airs et que pendant une incantation majeure cela ouvre une faille ?

-Pour cela, jeune érudite, si vous veniez à rencontrer des fissures surnaturelles en Azeroth, des balafres inexpliquées, failles ou peut importe. Il se peut que tout à fait que ça soit le résultat d'idiots inexpérimentés et trop arrogants. Pour votre cas, vous devriez faire appel à des personnes compétentes ou si vous l'êtes, ne soyez pas seule. On ne sait jamais ce qui peut venir de ces failles.

-Les idiots inexpérimentés devraient se trouver dans ma classe, lâchant un soupir en croisant les bras.

-Ne dites pas ce genre de chose, il fut un temps où j'étais l'un d'eux moi aussi. Oui, bien sûr, il m'est arrivé de faire de stupides erreurs, je ne suis point un être parfait. C'est en faisant des erreurs qu'on apprend, d'une voix calme et basse.

-J'en ferai quand même le moins possibles, sinon j'ai beaucoup appris sur cela, c'est rare que je dis ce genre de chose, comme ça aussi, merci.

-Ravi d'avoir pu vous aider à comprendre cela, mademoiselle. L'espoir me dicte que vous ferez un bon usage de mon enseignement. Vous pouvez y aller, notre prochaine rencontre sera pour une interrogation.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard