FANDOM


Les décors défilaient sous mes yeux, la peste de sang se rependait dans mes veines non-mortes, je souffrais … Cela faisait longtemps que je n'avais pas souffert et c'était insupportable, mon griffon perdait de l'altitude. Nous étions non-loin de Fléaulme lorsque je sentis mes membres s'alourdir brusquement et ma dernière vision fut celle d'une silhouette avançant dans la neige, cette neige étant juste sous mes yeux.

À mon réveil, avais-je vraiment dormi ? J'étais dans une salle, d'autres individus s’affairaient, portant des armes ou transportant des messages. Lentement je reconnus l'architecture de la salle, un fort du Fléau, les pavés du sol froid étaient des ossements taillés et polis pour donner un sol plat alors que la saronite s'élevait pour fonder les murs du bastion. Rapidement je cherchais mes dagues, elles n'étaient pas sur moi. Je les vis à quelques mètres de moi sur une table, évitant de me faire remarquer je glissais doucement vers la table et put m'emparer des dagues alors que quelqu'un posa sa main sur mon épaule en disant :

- « Eh bien, enfin réveillée ? »

Me retournant rapidement je portais une dague à sa gorge l'autre pointée vers son abdomen avant de voir qu'il était désarmé et qu'il portait un tabard de la Lame d'Ébène. Le regardant avec suspicion je rangeais mes lames dans leur fourreau et lui demanda ce que la Lame d'Ébène faisait ici.

- « Bien, nous avons pris cette place forte des mains du Roi-Liche et nous tentons de la garder, et toi que viens tu faire ici et qu'est-ce que tu es au juste ? ».

Je regardais autour de moi vérifiant l'appartenance du fort comme étant à la Lame d'Ébène et lorsque ce fut le cas je reportais mon attention sur l'individu face à moi. Un chevalier de la Mort, les traces de Nécroses étaient très peu présentes sur son corps, il avait du mourir il y a quelques semaines tout au plus.

- « Ce que je fais ici ne regarde que moi, ainsi que mon identité. »

- « Tu sais, on te laissera pas repartir, on a vu ta marque sur ton poignet et les supérieurs voulaient t'exécuter avant que tu te réveilles pour éviter que tu ne causes du trouble ou que tu sois une espionne du Fléau. » Dit-il en se redressant.

- « La seule chose que je dois au Fléau, c'est mon apparence et mes nouvelles aptitudes, quand à ce que je fais ici, j'accomplis ma vengeance et cela ne regarde que moi. » Répondis-je sur la défensive

Comprenant que mon existence pouvait pas de non-mort à trépas en un rien de temps. Je n'eus le temps de réfléchir à un moyen de m'échapper que d'autres individus avançaient vers moi. Il y avait le Généralissime qui remplaçait Mograine et ses intendants ou quelque chose dans ce goût là. L'un deux m'observa longuement avant de murmurer à l'oreille du commandant. Ce-dernier me regarda avec des yeux noirs avant d'ouvrir son infâme bouche.

- « Que viens-tu faire ici souillure ? Je croyais que ceux de ton espèce se terraient dans les couloirs de la Citadelle. »

Je sus qu'il avait compris qui j'étais, du moins en partie.

- « Je suis ici pour des raisons personnelles, je n'ai plus aucun lien avec la chambre Cramoisie. »

- « C'est ce que tu dis serpent, je connais ceux de ton espèce, fourbe, sournois et manipulateur. Donne moi ton nom. »

Quelques instants je me mis à réfléchir, mon nom était connu parmi les San'Layn, l'était-il pour les autres.

- « Adrya Aldu'Rath. »

L'un des deux intendants pris une pile de parchemins cherchant quelque chose. Cela lui mit quelques minutes avant d'ouvrir la bouche, quelques minutes durant lesquelles l'homme en face de moi me jugeait du regard, caressant la hampe de son arme, prêt à dégainer si jamais je faisais un faux pas.

- « Elle est sur la Liste Mon Seigneur, aux-dernières nouvelles, elle se trouvait non loin de Karazhan là où Dame Siouxie a envoyé un contingent de soldats pour défendre des Ténébrants Renégats. »

- « Alors que fait-elle ici ?! » Cria l'humain.

- « Je viens détruire ceux qui ont fait de moi ce que je suis. » Dis-je froidement.

Le Chevalier de la mort se mit à rire, c'était un rire gras, immonde il me donnait tout simplement envie de lui trancher la gorge pour qu'il cesse de rire.

- « Un Ténébrant qui veut détruire à lui seul le Conseil Cramoisie, c'est la meilleure, et comment vas-tu t'y prendre ? Sais-tu où ils sont ? ».

- « Je vais faire comme j'ai fait pour Navarius et je sais où se trouve ma prochaine proie. »

Le Généralissime regarda le second intendant qui partit immédiatement chercher une nouvelle liste.

- « Qui est ta deuxième proie dans ce cas ? » Interrogea-t-il meublant le silence qui aurait pu s'imposer de nouveau.

- « Sandoval. » Lui balançai-je simplement.

- « Où est il ? » L'information semblait l'intéresser.

- « Dans un village Vrykul sur la côte Nord de la Couronne de Glace. »

L'intendant prit la parole tout tremblant.

- « Le Prince Navarius a été retrouvé sans vie à Zul'Drak Mon Seigneur, sa tête sur un pique regardant son corps dans une mare de Chancre. »

- « Vous en êtes sûrs ?! » Hurla le commandant.

- « Les rapports sont formels, il y avait aussi deux Ténébrants qui gisaient non-loin de lui, l'un deux était mort et l'autre très faible, nos hommes l'ont pris en charge et allaient l'interroger, toujours selon les rapports. »

- « Les deux Ténébrants sont mes serviteur, Alvadore et Tirisfan, ils ont combattus avec moi le Prince de Sang. »

- « Comment être sûr que tu l'as tué sorcière ? »

Je lui racontais alors le combat acharné contre le Prince Navarius, me rappelant de chaque détail pouvant augmenter ma crédulité.

- « Les indices sur le corps et les faits qu'elle a relaté correspondent mon Seigneur. » Dit d'une petite voix l'intendant.

Le Généralissime sembla fulminer avant de se calmer et me regarda.

- « Penses-tu pouvoir te débarrasser seule de Sandoval ? »

Je fis non de la tête.

Le Généralissime se tut un instant avant de dire en se retournant.

- « Il n'est pas notre priorité ici, si tu veux notre aide tu devras nous aider en retour. »

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard