FANDOM



Musique

Ils voyagèrent quelque temps ensemble mais restèrent proche des terres arides des Steppes Ardentes, attendant l’appel pour l’assaut contre l’Aile Noire. Ils en profitèrent pour initier le Gnome à l’art de la chasse aux dragons. Ils n’eurent point longtemps à patienter. Le rassemblement se fit relativement rapidement. De nombreux héros étaient venus des quatre coins du monde pour répondre à la guerre et ils firent la rencontre de certains d’entre eux.

Cela faisait des années que je n’avais plus vu tel regroupement. Etrange était certains partisans, mais nombre d’entre eux ne possédaient guère d’expérience face aux créatures draconique. La peur et le désarroi se lisaient au sein de leur regard, je compatissais surtout auprès des soldats qui avaient probablement fait leurs derniers adieux à leur conjointe. Quelle ironie du sort de savoir que ces femmes risquaient de subir la même perte accablante que j’ai moi-même eu à endurer par le passé, et qui m’avait conduit jusqu’ici...
- Richter Belmont

Certains d’entre eux possédait tous de même une étrange aura de courage et de confiance en eux. Ils savaient pourquoi ils étaient ici et j’étais certains que rien ne pourrais les faire reculer. Syra Alhiira, tel était le nom d’une Chamane qui possédait ce regard de braise prêt à consumer ces géants d’écailles qui menaçait notre monde. Elle était la première représentante du Cercle Terrestre que je rencontrais, et je percevais en elle un étrange et puissant pouvoir. Cette rencontre ne pouvait être un fruit du hasard. Le destin avait probablement tiré l’un de ses tours...
- Richter Belmont

Ils firent la rencontre d’une Draenei Chamane nommé Syra Alhiira, ainsi qu'un Gnome maniant une magie inconnu tiré de cristaux, Wyron. Après la mise en place des campements et les rencontres effectuées, ils furent conviés par un commandement de l'Alliance. Là, ils se présentèrent eux ainsi que les sommes de mercenariat qu’ils désiraient percevoir. Richter parvint à s’entretenir avec l’un d’entre eux en privé et obtint comme promesse de payement, des informations qui pourraient lui être utile dans sa quête. Il ne cherchait guère l’or ou la gloire, sa simple vengeance lui suffisait. Ils furent ensuite appelé à se rendre auprès des Généraux qui devaient leurs expliquer le plan d’attaque. De toute évidence, les Chasseurs de Dragons allaient leur être extrêmement utiles au sein de cette guerre. Les armées étaient parvenus à avancer jusqu’au bas du volcan et n’attendaient que le signal pour s’engouffrer en son sein. Une troupe de héros était également déjà partie en reconnaissance pour ouvrir un passage au travers de la montagne. Les Chasseurs préparèrent leur armement et équipement et se décidèrent à partir en direction du mont enflammé, suivit par une cohorte de soldat supposé leur ouvrir la route. La milice de Sombre-comté, les Veilleurs, était également présente, souhaitant offrir leur aide aux Chasseurs et plus particulièrement à Richter, ce dernier ayant travaillé au sein de cette caste.

Musique

Ils parcoururent les plaines arides avant de gravir le Mont Rochenoire et d'entrer dans le Repaire de l'Aile Noire. Au sein de la forteresse du Vol Noir se dressait d'innombrables dangers et ennemies qu'ils affrontèrent et terrassèrent au prix de nombreux efforts ainsi que de la perte de certains compagnons. Les Soldats de l’Alliance leur permirent de se frayer un chemin sans trop d’encombre, mais nombre d’entre eux périrent face à des adversaires trop puissant. A l’entrée du repaire, ils découvrirent le gigantesque cadavre d’un Dragon rouge. Ils apprirent par la suite, que ce dernier fut tué par le groupe de Héros qui s’étaient engouffré avant eux dans le repaire, la bête ayant été corrompus par les Noir. Lors de leur périple dans ce gigantesque bastion, il découvrir une salle regorgeant de Dragon de tous Vol Draconnique, prisonniers et torturés pour leur sang, dans le but d'effectuer des recherches sur une nouvelle race de Dragon, les Chromatiques. Ils virent avec étonnement que des prisonniers Mortels se trouvaient également là. Ils libérèrent donc une Draenei dénommé Kyara ainsi qu'un Troll Chaman nommé Zul'bajin. Ces deux nouveaux alliés renforcèrent le groupe qui se rapprochait de plus en plus du Seigneur des lieux. Arrivé près de la salle du Trône, un groupe de Drakônyar vint à leur rencontre pour les empêcher de passer. Le Capitaine de l’Alliance somma aux Veilleurs et au groupe de Chasseur de continuer vers la salle du Trône pendant que le reste de son détachement allaient rester pour affronter ces odieuses créatures.

Au sein de quel enfer sommes nous entré ? Combiens d’hommes sont tombés durant ce périple ? Y a-t-il encore un espoir pour nous ? Tels étaient ce que décrivait les regards des soldats qui avaient survécus jusqu’ici. La peur les submergeait, mais ils ne pouvaient se résoudre à rebrousser chemin maintenant. L’atmosphère des lieux était pesant, et la chaleur étouffante. Nous savions que notre espoir de vaincre était minime, mais la ténacité de notre groupe redonnait espoir aux hommes qui nous accompagnait. Etrange coïncidence que de me retrouver auprès de l’ancienne milice dans laquelle je faisais partie autrefois. Les Veilleurs. Que de sombres souvenirs m’octroyais la vue de ces anciens compagnons d’armes. De sombres et anciens tourments qui ne faisaient qu’attiser ma détermination en ces lieux de désespoirs et de ténèbres...
- Richter Belmont

Musique

Les Héros écoutèrent les paroles du Commandant et continuèrent vers la salle du Trône. Celle-ci était située sur un gigantesque balcon dont le promontoire permettait d’avoir un regard sur l’ensemble des Steppes Ardentes. Au milieu de la pièce se dressait d’innombrable squelette de Draconien ainsi que les corps des Héros qui étaient entrés avant les Chasseurs. De toute évidence, ces derniers n’avaient pas survécu à l’affrontement contre le Draconien. Mais cela offrait un petit avantage à la troupe, le Dragon avait déjà dû subir un puissant combat. D’énormes piliers étaient symétriquement placé tous le long de la salle, soutenant le plafond qui avait supporté les ravages du précédent assaut. Au fond de la pièce se tenait un Trône surmonté par un homme à sombre peau et armure coiffé d’une couronne de feu. Le Seigneur Victor Nefarius les observait de son regard ardent d’un air furieux et las. Il semblait de toute évidence énervé par le massacre de ses troupes ainsi que la destruction de ses recherches en matière de Draconien Chromatique. Malgré tous, il accueilli le groupe comme tout hôte qui se respecte, puis vint les affronter en un combat acharné. Il prit sa forme de Dragon et attaqua le groupe d’un souffle de flammes ardentes. Tous se réfugièrent derrière les piliers présents, évitant de peu le brasier. Un milicien de Sombre-comté n’eut cependant pas cette chance, il fut carbonisé en un éclair et tomba en un petit tas de cendre sous le regard horrifié de la troupe de héros. Nefarian se riait d’eux, les narguant pour les forcer à sortir de leur cachette. Il envoya un coup de griffe sur l’un des piliers pour forcer ceux qui se dissimulait derrière à sortir. Le pilier s’effondra, forçant le groupe à se disperser. Des archers empoignèrent leur arcs et envoyèrent des flèches en direction du Dragon, suivit par deux fusilleurs Nains qui les accompagnèrent d’un tir de fusil chacun. Les projectiles vinrent ricocher sur les épaisses écailles du Dragon, sous le regard ébahit des assaillants. En un souffle de flammes, Nefarian carbonisa l’un des Nain et un archer, les autres parvinrent à s’échapper. Voyant nombre de ses compagnons en mauvaise posture et effrayé, Richter cria au groupe de se souvenir de la stratégie qu’ils avaient mise au point. Les archers et fusilleurs présent empoignèrent leur armes tandis que les chamans canalisaient et récitaient des palabres pour appeler les éléments. Lorsque les projectiles fusèrent, les vents se regroupèrent autour d’eux, renforçant leur vitesse et leur tranchant et leur permirent de se loger au sein des écailles du Dragon. Malheureusement, ce n’était point assez. Les écailles furent perforées et du sang gicla, mais les projectiles ne purent s’enfoncer assez profondément pour faire de réels dégâts. Le Dragon émit un puissant rugissement, provoquant un vent de panique au sein de la troupe. Certains se cachaient derrière les débris présent, d’autre courraient en direction de la sortie, cherchant à s’enfuir. La bête cogna son flanc sur les parois de la salle pour provoquer un éboulement devant l’entrée, écrasant certains fuyards et emprisonnant les autres. Il semblait invincible, aucune attaque ne l’atteignait. Le désespoir et la peur commençaient à envahir les héros présent, les laissant se questionner sur leur réelle chance de vaincre. Un nouveau souffle de flamme vint parcourir la salle, l’imbibant d’une chaleur beaucoup plus grande que celle de la montagne. Les métaux présents sur les fondations de la pièce commençaient à rougeoyer sous l’afflux du feu, fragilisant les structures.

Les flammes passèrent devant Richter et Dragred, toujours protégé derrière un pilier. Le Chasseur fit un signe de tête à Valkyrion et à Maïmoù, leur signifiant qu’il devait impérativement reprendre le contrôle de la situation. Le Gnome rejoignit le Belmont, tandis que son homologue partait courageusement en direction du Dragon. Il fut soutenue par la milice de Sombre-Comté qui tirait toujours leurs projectiles imbibé des pouvoirs du vent de Syra et Zul’bajin et attira l’attention du Dragon. Ce dernier commença à le poursuivre, tentant de le carboniser de ses flammes, ou de le déchirer par le biais de ses puissantes mâchoires. Ils passèrent devant Wyron qui usa de l’un de ses cristaux pour libérer une puissante lumière, aveuglant ainsi le Dragon qui rugit de fureur. Richter profita de cet avantage pour empoigner son lance-grappin et viser le plafond au-dessus de l’ennemi. Il attrapa son apprentie et ensemble, ils fusèrent droit vers le surplomb de la bête. Dans l’élan, Maïmoù se laissa choir sur le dos du Dragon tandis que Richter retombait lentement au sol, sa chute étant ralentie par le grappin. Le Dragon ne sentie pas le poids du Gnome sur son dos, ses écailles étant trop épaisse et le Gnome étant relativement léger. Le lézard se ria du groupe, signifiant que même aveugle, cela ne changerait rien à leur destin. Il usa d’un puissant sortilège pour paralyser la troupe se trouvant devant lui, touchant Wyron, Valkyrion et Syra au passage. Il s’approcha lentement d’eux, laissant le souffle de ses naseaux happer leur visage et dévoilant ses horribles crocs tranchant. Alors qu’il s’apprêtait à les dévorer, une puissante explosion survint sur son dos, suivit d’une seconde. Les explosions d’origine magique détruisirent une bonne partie des écailles présentes sur le dos et les ailes du Draconien, le faisant hurler de rage et de douleur. Maïmoù vint choir au sol en une roulade acrobatique, évitant de peu les déflagrations. Leur plan avait fonctionné avec succès, le dos du Dragon était vulnérable. Ce dernier, furieux, frappa les parois et piliers présent dans la salle, provoquant de nombreux éboulements et tenta d’envoyer un coup de griffe sur le Gnome. Dragred, qui était à l’arrière du Dragon, lui mordit une patte, stoppant l’adversaire dans son élan et sauvant ainsi le petit homme. Il reçut malheureusement un puissant coup de queue qui l’envoya droit contre une paroi, le laissant inconscient. Nefarian enflamma certains débris qui tombaient, provoquant des explosions de pierre ardente. Ces dernières touchèrent Kyara et Zul’bajin de pleins fouet, les laissant au sol, ainsi que le chef du détachement de la milice de Sombre-Comté. Malgré sa blessure, il se releva et empoigne son épée. Dans un dernier effort, il l’envoya en direction de l’œil droit du Dragon et fit mouche. Le Draconien hurla de douleur et se tourna vers son agresseur. Il s’approcha lentement, observant de son œil ardent et valide l’homme impuissant mais stoïque. Les débris qui tombaient empêchèrent les autres d’aller sauver le milicien, et ce dernier, dans un ultime assaut, armé d’une simple dague, fondit en direction de la gueule de la bête, se faisant happé d’un coup sec par les mâchoires. Le Dragon hurla cependant de nouveau, la dague s’était plantée dans son palais.

Ayant perdu trop de compagnons, Richter entra dans une fureur noire. Il commanda à Maimoù et Valkyrion de le suivre, pendant que Syra, Wyron et les Héros restant, occupaient le reptile ailé. La Chamane usa des éléments pour empêcher le Dragon de souffler des flammes contre la troupe, déviant ces dernières. Pendant ce temps les Chasseurs parvinrent au flanc de la bête et grimpèrent sur son dos. Le Dragon battit des ailes pour se cogner contre le plafond, tentant d’écraser les trois compagnons présent sur lui. À la  vue de la mauvaise posture de ses amis, Syra usa de nouveau du vent pour dévier la trajectoire du Dragon au moment où ce dernier prenait son envol. Elle cherchait à le placer en un endroit bien précis. Elle hurla au Chasseur de trancher les ailes du Dragons, espérant qu’ils l’entendent malgré le vacarme provoqué par les coups au plafond de la bête. Ces derniers tinrent bon malgré les violents chocs et parvinrent à planter leurs lames au niveau des articulations des ailes de leur adversaire alors qu’il était en plein vol. Le manque d’écailles provoqué par les deux explosions précédemment lancées par Maïmoù, permirent aux lames de s’enfoncer assez profondément pour empêcher le Dragon de voler. Ce dernier chuta et vint s’embrocher sur un pilier brisé et pointue qui était au-dessous de lui, là où la Long-Voyante avait prévus qu’il choir. Malgré la douleur et la faiblesse qui l’envahissait, il tenta de cracher de nouvelles flammes. La poche de gaz de son corps percé explosa lors de cette tentative, lui provoquant d’avantage de dégâts. Dans un dernier souffle, il maudit la troupe de héros encore présente et laissa son esprit disparaître dans les ténèbres. Le fils du Destructeur et régent actuel du Vol Noir venait de s’éteindre.

Leur victoire était présente, mais pas sans chagrins. En effet, bon nombre de leurs compagnons avaient été tué lors de ce dangereux affrontement. Les Veilleurs avaient perdu de nombreux membres, et certains compagnons de Richter n'avaient également pas survécus. Cependant, malgré la tristesse qu'ils éprouvèrent par la perte de leurs confrères, ils avaient réussi l'impensable. Ils avaient vaincu le Seigneur du Vol Noir actuelle, le Fils légitime du Destructeur, Nefarian.

La victoire était notre. Au prix de nombreuses pertes, nous étions parvenus à vaincre le grand dragon noir, seigneur du Vol Noir. J’observais le corps du Dragon d’un œil hagard, au fond de ma conscience, je ressentais une certaine exaltation. Un sentiment d’euphorie et de puissance, comme si je venais de passer un cap au sein de ma quête. Je sentais la force que j’avais acquise serpenter en moi comme si un étrange sortilège parcourait mes veines...
- Richter Belmont

Quelques écailles et composant furent ma récompense pour cet exploit digne des légendes anciennes. Je laissais les héros présent s’occuper de recevoir la gloire et les félicitations, tout cela ne m’intéressait guère. Après mes adieux aux Veilleurs, je me dirigeais vers le camp de l’Alliance où j’espérais recevoir les informations que je désirais. Curieusement, après avoir entendu parler de ma quête, Syra avait décidée de nous suivre. Moi qui avait toujours voyagé isolé avec pour seul compagnon un lézard traqueur de draconien, je me retrouvais entouré d’un petit groupe composé d’un humain, de deux gnomes et d’une Draeneï. Malgré quelques ressentiments probablement due à mon passé solitaire, je ressentais une once d’exaltation à l’idée de voyager en compagnie de ceux que je pouvais à présent considérer comme amis. Etrangement, être entouré de ces compagnons suffisait à me faire oublier les élans obscures de mon passé, et apaisait ma conscience autrefois dévorée par les ténèbres de ma faute...
- Richter Belmont

Leur victoire ne fut pas méconnue ; ils furent célèbres pour cet évènement et leur renommée toucha une bonne partie du monde connue. Le groupe fut dissous par la suite, les Veilleurs partirent de leur côté et Richter, suivis de quelques un de ses compagnons qui avaient décidés de rester avec lui, reprit la traque du fameux Dragon Vert. Les informations données par le commandant de l’Alliance furent quelque peu étrange, mais la troupe décida de les prendre comme piste notable. 

Chapitre précédent / Chapitre suivant

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard