FANDOM


Musique

Cette piste consistait à dénicher un Dragon Vert au sein des terres de Kalimdor. Malgré la rancune de Richter, il due admettre que c'était leur unique solution. Cependant, un problème de taille se posait pour le groupe : Les Dragon du Vol vert sont rare et ne se trouve point aussi aisément qu’il n’y parait. Seul quelques contes et légendes relate de leur apparition et les seuls ayant aperçu ce genre de créatures n’ont en fait croisé que de simple Drake Emeraude. Cependant, alors qu'ils venaient tout juste de sortir du bastion Rochenoire, un étrange personnage vint à leur rencontre, se présentant sous le titre de Consort d'une certaine régente de la région. Il désigna Richter et l'invita à le suivre pour l'amener devant sa maîtresse. L'homme le suivit et fit la rencontre d'une somptueuse femme aux cheveux noirs de jais.  Celle-ci connaissait le Chasseur et ses exploits. Elle lui proposa un contrat de chasse consistant à abattre un Dragon dénommée Valyastrasza, dont l'antre se situait apparemment au sein des hautes montagnes d'Hyjal.

Etrange est un destin que l’on croit contrôler. Pourquoi ai-je choisis cette réponse ? Je l’ignore. Etait-ce sentiment d’enivrement que j’avais ressenti lorsque nous avions vaincu le Seigneur d’Ecailles Noires qui me poussait à en traquer d’autre ? En rien sa beauté ne m’avait affublée d’un quelconque sentiment, je n’avais d’yeux que pour toi. Alors qu’était-ce ? Peut-être que je sentais que ce voyage me permettrait de dénicher des indices concernant ma proie. Ou bien peut-être que mon sentiment de vengeance s’était languis de la mort de Nefarian. Peut-être en réclamait-il d’avantage...
- Richter Belmont

Richter réfléchit un instant puis décida de demander un temps de répit pour lui permettre de se concerter avec ses compagnons. Ces derniers approuvèrent l'acceptation du marché et Richter revint devant la femme pour lui rendre le verdict. Après avoir fait leurs adieux aux deux individus, le groupe se dirigea vers les prémices d'un long voyage en direction du lieu où fut perpétrée une guerre sanglante et dévastatrice. Leur voyage fut semé d’embûches mais ils parvinrent finalement à l'entrée des montagnes. Ils eurent à peine le temps de contempler le paysage que deux Dragons rouges vinrent à leur rencontre. N'étant pas confiant, le groupe de Chasseur se plaça en position de combat, prêt à vendre chèrement leurs vies. Cependant, les Dragons ne montrèrent aucun signe hostile. Le groupe rabaissa les armes et s'expliquèrent avec les Draconniens, leur expliquant le but de leur venue en ces lieux et ce qu'ils y cherchaient, évitant de parler de la traque de Valyastrasza. Les Dragons réfléchirent un instant avant de décider d'aider les Mortels. Ils les prirent sur leur dos et les amenèrent au sein de leur bastion.

Il était bien une première fois que je conversais avec ceux que je considère comme mes proies. Le nombre était en leur faveur et un combat nous aurais sans aucun doute coûté la vie. Je ne pouvais me permettre de perdre mes compagnons ni de périr ici, point encore était venu mon heure ou celle d’une nouvelle erreur. Il me fallait vivre et bafouer mes convictions pour atteindre mon but. Même si je méprisais cela, elle était la plus sage des décisions. Ces reptiles pouvaient sans doute nous aider à trouver un gardien du Vol Emeraude. Mais l’incertitude m’envahissait. N’était-ce point un traquenard ? Pouvais-je réellement croire en leurs paroles ?
- Richter Belmont

Une fois arrivé, ils surent que le Dragon qu'ils traquaient n'était autre que l'un des deux reptiles qui les avaient recueillis. Ils apprirent également que les personnages qui leurs avaient confiés cette quête n'était autre que des Dragons Noir du Vol Obsidien. Ils avaient donc été dupés. Le groupe apprit par la même occasion qu'Hyjal était aux proies de Démon de la Légion Ardente, cherchant à finir les desseins de leur défunt Maître, Archimonde. Le groupe de Chasseur ne se prêta pas aux conflits régnant dans les montagnes d'Hyjal. Ils purent rencontrer un Dragon vert, aveugle et sage, qui répondit à toutes leurs questions. Le Dragon vert que traquait Richter depuis maintenant 10 ans n'était autre qu'Eranikus, un Dragon Emeraude corrompue par le Cauchemar. Le Dragon leur expliqua la manière de procéder pour espérer affronter ce Tyran du Rêve. Ils devaient pour cela, réunir l'essence des quatre Gardiens du Cauchemar, gardant les quatre portails du Rêve disséminés en Azeroth. Une fois ces essences réunis, ils devraient les amener en un lieu lié au Rêve pour pouvoir invoquer le Dragon. Le lieu le plus adéquat fut Reflet-de-Lune.

Ils partirent donc en chasse des Dragons du Cauchemar et voyagèrent à travers tout Azeroth dans l'espoir d'amener à bien leur quête. Ils terrassèrent un à un Ysondre, Emeriss, Lethon et Taerar, récupérant à chaque fois leur essence par le biais d'une relique du rêve offert par le Dragon d'Hyjal. Une fois les quatre essences en leur possession, ils se rendirent à Reflet-De-Lune. Le Gardien du Bosquet Remulos, qui avait eu vent de leurs exploits et de leur but, les attendait. C'est avec l'aide de ce Gardien qu'ils extirpèrent le Tyran du Rêve de son antre cauchemardesque.

Sa gueule parsemée de dents acéré. Son corps recouvert d’écailles d’un vert aussi sombre que son âme. Ses gigantesques ailes démoniaques qui se dressaient tel des raz-de-marée prêt à engloutir toute vie sur son passage. Ses yeux aveugles représentant le regard froid et perçant de la mort elle-même. Il se dressait devant moi comme si aucun temps ne s’était écoulé depuis ma première rencontre avec lui. J’eu l’impression de revoir la même image qui m’avait marquée par le passé. Revoir le village en flamme et submergé par la panique. Seul un sentiment particulier était absent de cette scène étrangement semblable à la première. Un sentiment qui m’avait empêché de te sauver, toi, celle que j’aime. Un sentiment paralysant et suffoquant qui embourbait l’esprit et resserrait le cœur et l’estomac. La peur n’échoyait point en moi. Aucune frayeur ne se dégageait de ma conscience. Seule cette toute puissante sensation d’exaltation et de ravage enrobait mon âme. La vengeance et le mépris. La colère et la destruction. En cet instant, je ne désirais qu’une chose. Voir ces yeux blancs s’éteindre sous la fureur de ma lame...
- Richter Belmont

Musique

Le Draconien émergea d'un portail d'invocation, présentant sa majestueuse et effrayante carrure. Un long combat suivis les paroles du Dragon du Cauchemar surpris et énervé par ce dérangement. Les Chasseurs postés à distance s'en prirent aux ailes de la bête, faisant tous leur possible pour l'empêcher de s'envoler. Malheureusement, le Dragon s’accommoda parfaitement des deux dimensions, celle du Rêve et celle du monde réel. Cette faculté lui permit de prendre une forme éthérée en fonction de son envie, en contrepartie d’une grande concentration l’empêchant d’effectuer toutes autres actions. Cette capacité lui offrit la possibilité de reprendre son souffle. Par chance, des Druides étaient présents sur les lieux. Ils utilisèrent leur magie Druidique pour extirper le Tyran du Rêve et l'empêcher de revêtir sa forme éthérée. La bête, furieuse de cette perte d'avantage s'en prit aux Druides. C'est à cet instant que Wyron, usa de la magie de ses cristaux pour protéger les adeptes de la nature, retournant l'attention du Dragon sur lui. En un regard Eranikus pétrifia de terreur le jeune Gnome et se dirigea vers lui. Valkyrion, robuste et puissant protégea le Gnome d'un puissant coup de patte lancé par l'ennemi. Malgré sa force, l'homme fut projeté en arrière et perdit le sens de l'orientation, assommé. Pendant ce temps, la puissante Chaman Syra usa du pouvoir du vent pour empêcher le Dragon de prendre son envol, créant des flux d'air au niveau des ailes d'Eranikus, lorsque celui-ci tentait de les déployer.

Le Dragon, cloué au sol déversa d'innombrables cri Draconnien, tout en donnant des coups de cornes à quiconque se trouva devant lui. Richter supervisa la bataille, usant de ses lances pour aider les autres Chasseurs, ainsi que de sa dextérité et sa force pour protéger ses compagnons. Sur ce fait, il plongea sur Maïmoù, le plaquant à terre pendant que le Dragon tenta de lui envoyer une puissante boule d'acide. Un réflexe de la part de Wyron put dévier la boule mortelle qui s'écrasa contre un rocher, le liquéfiant à vue d'œil. Se relevant péniblement, Maïmoù agrippa son épée et son bouclier fermement et fonça en direction du Dragon. Comprenant son action, Richter entreprit l'initiative d'attirer l'attention du monstre sur lui. Alors qu'Eranikus pris une grande inspiration, préparant un souffle de flamme, Maïmoù vint planter son épée sur sa patte arrière pendant que Dragred mordait cette même patte de ses puissantes mâchoires. Hurlant de rage le Dragon provoqua un puissant coup de queue qui expulsa ses assaillants en direction d'un tronc d'arbre. La propulsion de Maïmoù  fut ralentit par le vent de Syra, mais le choc fut tous de même violent. Dragred quant à lui, fut expulsé dans le lac, celui-ci réduisant les dégâts de sa chute.

Ne perdant pas sa détermination, Eranikus fit un mouvement de queue circulaire et sec, propulsant en arrière d'autres personnes, dont Wyron et Valkyrion. Profitant de l'occupation de Syra, occupé à aider ses alliés blessés, le Dragon envoya une puissante bourrasque en un battement de ses ailes, projetant tous les membres du groupe encore debout quelques mètres plus loin. Seul Syra sortit indemne de cette attaque, s'étant protégé à l'aide du vent. Malheureusement, la vivacité du Dragon ne permit pas à la Chaman d'éviter le puissant coup de pattes qu'il lui donna, l’assommant. Eranikus profita de cet instant de supériorité pour cracher une fumée verdâtre en direction du groupe. Les membres de ce dernier tentèrent tant bien que mal de se relever pour fuir au plus vite ce brouillard toxique. Le Draconien, n'étant entravé par aucun contretemps, put prendre son envol. Richter, qui était resté indemne au sein de la brume toxique, grâce à son masque créé spécialement pour ce genre de situation, profita du camouflage du brouillard verdâtre pour envoyer une lance en direction du torse du Dragon. Un hurlement de douleur retentit suivit d'une giclée de sang. La lance avait fait mouche. Sur cette attaque, Eranikus décida de prendre de l'altitude et entreprit un itinéraire circulaire, déversant des flammes mêlées à de l'acide, offrant aux feu une allure émeraude. Plusieurs incendies émergèrent, forçant les Druides et Gardien présent à se retirer du combat pour s'occuper de cette fournaise. Les autres Chasseurs poursuivirent le Dragon tentant désespérément de l'atteindre à l'aide de leurs armes et sorts. Alors que le monstre s'affaiblit à mesure que son sang coulait de sa blessure au torse, Richter émergea de la brume émeraude et décida d'utiliser son lance-grappin. Il visa en direction du Dragon et déclencha la gâchette. Le grappin muni d'une chaîne s'envola en direction de la bête et vint se planter au niveau du bassin de celle-ci.

Le Chasseur lâcha la gâchette et la chaîne se rétracta, l'emmenant avec elle jusqu'à sa cible. Une fois arrivé dessus, Richter s'agrippa aux cornes et déplanta son lance-grappin qu'il rangea dans son dos. Il prit une grande inspiration alors que son ennemi continuait sa course frénétique au milieu des cieux emplit de fumée provoquée par les incendies. Le Chasseur parvint à monter sur le dos du Dragon qui volait autour du lac Elun'ara, crachant des flammes verdâtre sur les alentours. Usant de son courage, de sa force et de son habileté, Richter avança lentement sur le dos écailleux de la bête qui tentait tous pour faire tomber son assaillant. L'homme se servit de ses lances qu'il planta au fur et à mesure de son ascension, de manière à se créer des points d'appuis et d'accroches pour éviter de choir. Il parvint jusqu'à la gueule de son ennemi, pendant que ses compagnons faisaient leur possible pour l'aider. Richter dégaina sa lame, et après un effort surhumain pour rester accroché à la gueule du Draconien sans se faire mordre, il parvint à enfoncer sa lame dans le gosier du Dragon. Celui-ci hurla de douleur et commença à perdre de l'altitude avant de tomber en chute libre vers le lac. L'épée de Richter lui échappa des mains et alors que le Chasseur vit le lac se rapprocher dangereusement, il sentit de nombreux crocs se planter dans son corps. Le Tyran, dans un dernier souffle avait mordu le Chasseur le vidant de ses dernières forces. Les deux ennemies tombèrent au fond du lac Elun'ara, tandis que Remulos incanta une puissante magie de scellement sur la surface du lac pour empêcher Eranikus de revenir en ce monde. L'épée de Richter vint alors se planter devant le lac, offrant un dernier symbole du puissant Chasseur de Dragons qu'il était. Dragred vint renfiler la lame avant de s'allonger à ses coté, réalisant qu'il avait perdu son Maître à tous jamais.

Le Tyran du Rêve n'était plus, et Richter Belmont mourut à l'âge de 35 ans. Le groupe était victorieux, mais au prix de la vie de celui qui les guidait. Ces compagnons se décidèrent à lui rendre un dernier hommage et présent en ramenant sa lame auprès de sa femme. Ils entreprirent donc un voyage en direction du Bois de la Pénombre. Là-bas, ils apportèrent l'épée de Richter devant la tombe de sa femme et vinrent la plantée à ses coté. Par la suite, le groupe fut dissous, et pendant une année entière, plus rien ne se fit entendre sur ses membres. 


Chapitre précédent / Livre suivant

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard