FANDOM




  • Les forêts d'Hyjal, paisibles et douces avant que la fureur n'y soit déversée.

Le ciel laissait voir le soleil qui baignait cette Terre vénérée des elfes, le vent soufflait dans les pins qui avaient vu et vécu tant de choses, les branches de Nordrassil craquait lentement avec calme, tandis qu'au pied de ses racines des druides s'affairaient pour panser ses blessures le calme était enfin revenu sur le mont Hyjal. La Légion Ardente avait été de nouveau repoussée mais le tribu a payé fut lourd sa présence avait laissé de nombreuses cicatrices dans le Paysage de profondes balafres gangrenées dans le sol, l'air en était devenu irrespirable dans certaines zones. Juste après la défaite de l'ennemi de toute vie le Vol Obsidien dirigé par la Machiavélique Onyria semblait s'être retiré du Mont, laissant la nature guérir des brûlures causées par les puissants Dragons Noirs, leur antre semblait moins effrayant tandis que les coulées de lave avaient cessées depuis longtemps ...

Le Fort de la Horde n'était plus qu'un tas de gravas et de bois calcinés les étendards fond rouge avec l'insigne noir n'étaient plus que des chiffons sans grande importance et ici et là on pouvait voir les plantes grimpantes recouvrir les Ruines de ce qui avait fait la fierté de la Horde.

Le Fort Wrynn était désert, ici et là on voyait encore les traces de brûlures infligées par Alterion Le Destructeur-Noir, l'Alliance était partie elle aussi, il ne restait rien de ses hauts remparts, de sa herse imposante tout avait brûlés ou éclaté ses ruines commençaient à grouiller de vie, la faune et la flore reprenaient leurs droits sur ce paysage de désolation.

Le Sanctuaire de l'Expédition Draconique du Repos du Ver était une désolation lui aussi mais les Dragons Verts avaient insisté pour en guérir la terre, les grands arbres avaient été brûlés lors de la dernière bataille contre le Vol Obsidien et les Dragons eux-aussi étaient partis.

Les voiles de tentes violettes qui servirent pour un culte démentiel étaient en lambeaux, l'Alliance avait réussi à mettre en déroute ce fléau avant qu'il ne puisse achever ses sombres intentions et il n'y avait plus traces de ces sectateurs aliénés.

Les Chamans eux allaient vers le Cratère pour soigner la Terre avec l'aide de leurs compagnons druides …

La vie reprenait son court Sydormie en avait conscience, ses yeux dorés se posaient sur ces mortels et ce décor qui ressemblait à certains paysages d'Outre-Terre l'apparence elfique qu'elle avait choisi laissait sa robe et sa chevelure dorée voler au gré des vents, elle avait été choisie et volontaire pour veiller sur le Mont Hyjal lorsque les nobles Dragons partirent, elle était là avec Tarecgos le Dragon Bleu. Les yeux dorés de la dragonne de bronze s'attardèrent un instant sur les Druides avant qu'elle ne fusse plongée dans un autre époque, elle le sentait, sa peau se hérissait tandis que cette sensation grisante l'envahissait petit à petit mais soudain son esprit fut en alerte, elle n'avait pas voulu de ce changement d'époque . Elle les vit, trois Wyrmides leurs écailles était noires bleutées et des veinures blanches parcouraient leur corps immonde, parfois on pouvait croire que les écailles se détachaient et s'écoulaient comme les sables du temps. Deux des Wyrmides achevaient la canalisation pour faire en sorte que Sydormie soit entièrement à la même époque, l'autre préparait des chaînes d'ombre. Sydormie prépara alors un javelot temporel qui avait pour effet de figer ses adversaires. Les Wyrmides achevaient la canalisation et ils ne comprirent pas ce qui leur arriva lorsqu'ils furent figés, Sydormie prolongea ses griffes et trancha la gorge des chaque Wyrmide avec une lueur de colère planté dans son regard... Le Vol Infini, des détraqués qui voulaient modifiés la trame du temps et qui tentaient désespérément de corrompre les Gardiens du Temps pour en faire leurs alliés Sydormie avait fini par être habituée à ce genre de choses … Et souvent une douleur fulgurante lui rappela qu'elle aussi une fois fut partiellement corrompue. Sydormie était prudente il le fallait …

Le soleil se couchait sur Hyjal irradiant le ciel qu'une lueur rougeoyante , Tarecgos regardait attentivement l'Antre de ce qui abrita la plus puissante créature d'Hyjal , ses yeux bleus scrutaient attentivement cette entrée qui lui glaçait le sang … Il sentait encore les auras de magies sombres utilisée par la Matriarche et savait que le sortilège était toujours en place, ce sortilège qui empêchait quiconque n'étant pas un Dragon Noir ou Crépusculaire ou l'un de leurs « invités » de pénétrer cet Antre … Il tenta de pénétrer cette caverne à l'aide de ses énergies mais fut repoussé par la barrière d'Onyria … Soudain il fut en alerte il avait sentit quelque chose. Il le savait . Celle que tous nommaient Onyria ne se nommait pas Onyria, elle avait elle même changée son nomde dragonne pour que personne ne puisse avoir d'influence sur son Être. Mais il ne parvenait pas à découvrir qui elle était, il se détourna de l'Antre et partit détruire les ruines des campements réduisant en poussière les gravas grâces aux énergies arcaniques qui parcouraient son corps pour aider la Nature à reprendre ses droits … Chaque mois il rejoignait Sydormie pour faire son rapport, tout allait pour le mieux, mais il lui semblait que Sydormie au fil des mois se perdait, elle était dans la lune ailleurs, sûrement dans une autre époque en vue de sa nature, mais cela préoccupait Tarecgos.

Cela faisait maintenant un an que la Légion était revenue pour la seconde fois en Hyjal et tout se passait pour le mieux. Le Soleil entamait sa lente course pour aller se reposer, les ombres s'allongeait et il n'y avait plus aucun son. Tarecgos était à nouveau devant l'Antre anxieux cette anxiété était palpable. Mais il examinait scrutait la paroi magique minutieusement lorsqu'il sentit un bref aura Sombre, cela dura le temps d'un soupir qui parut une éternité pour le Dragon Bleu. Il revînt à lui rapidement et se mit en posture de combat … Puis il attendit. Soudain une douleur fulgurante traversa son corps il voulut crier mais aucun son ne put franchir ses lèvres. Il eu l'impression qu'on tentait de le déchirer en deux moitiés tandis que ses énergies le quittait petit à petit il sut qu'il n'y avait qu'un type de créature pour lui faire ceci : Un Dragon Crépusculaire et il ne pouvait rien faire il tenta d'appeler les Arcanes mais fut éjecté plusieurs mètres au loin le souffle court et le regard vitreux il pensa alors que son heure était venue mais il vit ce portail sombre s'ouvrant face à lui et sut que ce n'était pas encore terminé une créature humanoïde enveloppée dans une robe violette et encapuchonnée sortit du portail, autour d'elle Tarecgos pouvait voir un aura d'énergies sombres se dresser, presque palpables. Avec une allure féline elle vint jusqu'à lui et prit la parole avec une teinte de mépris :

- « Tarecgos. Cela faisait longtemps . Hyjal nous appartient tout comme Azerroth entier , tu le sais , je suis là pour le reprendre. Toi qui voulait tellement rentrer dans l'Antre tu vas être gâté. L'aube du Crépuscule ne fait que commencer. »

Elle se mit à rire , un rire glacial froid et cruel.

Avant qu'un voile ne se pose sur les yeux des Tarecgos, ce-dernier jura de se venger de cette créature diabolique puis il sentit des mains soulever son corps. Il voulait avertir Sydormie … Mais les forces lui manquaient.

Le Crépuscule pointait à l'horizon et Sydormie tournait en rond elle avait pris sa forme humanoïde et elle tournait en rond cela était devenue une manie chez elle, tourner en rond elle ne savait pas ce que cela lui apportait mais elle aimait tourner en rond … Elle était au bord du cratère et tournait en rond … Elle pensait perdre l'esprit … Soudain quelque chose attira son attention, des humanoïdes encapuchonnés apparurent ils étaient une dizaine, au loin les Chamans et les druides tentaient de guérir la Terre … Les humanoïdes tracèrent un cercle, un pentacle pour être plus précis, la Dragonne nota qu'ils étaient tous de race différente, ils portaient des robes aux teintes violettes noires et leur insigne était un marteau dont la tête était entourée d'un cercle crénelé noir et marquée par deux ailes. Soudain de la Magie de l'Ombre se mit à grouiller au niveau du Pentacle, tandis que le Ciel se couvrit de nuages noirs qui vinrent s'y épandre telle le sang dans l'eau. Alors que le ciel fut déchiré par des éclairs violets et que le tonnerre grondait la Dragonne sous sa forme humanoïde ne réagissait pas croyant que c'était une vision du futur ou du passé comme cela lui arrivait souvent… Une faille s'ouvrit déchirant les plans élémentaires, puis des élémentaires de feu ses créatures faites de flammes prenant la forme qu'il leur plaît : de la flamme brute à une créature ressemblant aux Marcheurs du Vide se mirent à déferler dans le cratère telle une vague de flammes folles puis ils furent bientôt accompagnés par d'autres élémentaires, des élémentaires terrestres, leur arrivée craquela la terre qui se mit à gémir comme si elle souffrait, des pans du Cratère se soulevèrent d'autres s’affaissèrent comme si plusieurs monstres s'étaient mis à respirer et que leur ventre boursouflé se gonflait avant de se creuser. Une pluie battante vint s'ajouter à cette vision d'horreur , la Dragonne comprit que c'était la réalité lorsqu'elle fut trempée ses cheveux collant à sa peau et le froid mordant son corps.

Sans qu'elle ne sut pourquoi les éléments se déchaînèrent, après cette pluie tranchante le vent prit par à ce jeu destructeur emportant les flammes et la pluie mais n'ayant aucune emprise sur la Terre.

Les Chamans durent le sentir et s'approchèrent catastrophés, les Druides les accompagnèrent et prirent des formes animales. La Bataille fut brève, des traits d'ombre fusèrent vers les druides et les chamans ce qui les fit souffrir tandis que des sectateurs vêtus de cuir s'avancèrent vers les druides et les chamans à Terre pour les achever avec leurs poignards ou bien leur hachette répandant ainsi le sang d'innocents . Sydormie réagit enfin lorsque l'odeur du Sang parvint plus fortement à son nez l’écœurant, elle avança vers le centre du cratère détruisant impunément les élémentaires qui barrèrent sa route des fissures d'où des flammes sortirent commencèrent à se répandre dans le cratère arrivant au centre elle se mit en position de combat tout en gardant sa forme elfique, personne ne devait savoir qui elle était. Mais elle fit une erreur, elle ne le vit pas mais marcha sur le cercle tandis qu'elle commençait à charger ses mains des sables dorés du temps pour faire subir aux sectateurs un vieillissement prématuré et ensuite les tuer tranquillement mais soudainement les sectateurs lancèrent des traits d'ombre et Sydormie mit genou à terre lorsqu'ils rentrèrent en contact avec elle, elle regarda avec horreur le pentacle à ses pieds tandis que les sectateurs se mirent à incanter … Des tentacules d'énergies sombres vinrent prendre ses membres et la placer dans les airs positionnant son corps sous la forme d'une croix verticale dans le ciel. Puis les sectateurs firent tendre vers elle des liens couleur nuit vers elle, lorsqu'elle comprit ce qui arrivait la Dragonne invoqua le temps pour se mettre à l’abri de la corruption et finit par créer une prison temporelle sur elle même ainsi aucun sort ne pourrait l'atteindre en contre partie elle ne pourrait rien faire, son essence allait être dissimulé de tous.

Tarecgos ouvrit les yeux, il était dans l'antre. Enchaîné à l'une des paroi de la caverne il tenta de se débattre mais des chaînes renforcées par la Magie du Crépuscule le retenait un collier saillant l'étranglait presque et sapait ses énergies. Deux êtres vinrent à lui, il reconnu rapidement les auras d'un Dragon Noir et d'une Dragonne Crépusculaire, la même qui l'avait attaqué …

La femelle prit la parole :

- « Tu vas nous servir Dragon Bleu , la Matriarche n'étant plus là sa magie affecte moins les lieux, mais toi tu es un Dragon Bleu , le Gardien de la Magie … Tu vas donc être nôtre source d'énergie pour renforcer le Mur et ce n'est pas tout … elle se mit à rire, Tu vas également nourrir les petits Dragonnets Crépusculaires avec tes énergies. »

Le mâle la fit taire :

-« Silence serpent violet … Tu dois savoir aussi que nous nous servirons de ton Sang pour créer le nouveau Vol que mon père tenta de créer, mais en attendant repose toi. »

Tarecgos fut prit de fatigue et s'endormit et sachant inconsciemment qu'il ne pourrait rien faire pour aider le Mont Hyjal, mais il le savait : Le Vol Noir et le Vol Crépusculaire était de nouveau à Hyjal et cela n'annonçait rien de bon augure.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard