FANDOM


Dualité.jpg

Lame de Wegton, courroux d'Elyrith et l'esprit de Khrystoff.

La nuit tomba, évitant le plus les « tâches » dans le camp de la Horde, camp infiltré par des sbires du Marteau, il fit alors une demande en toute discrétion au général en qui, il avait un peu d'estime, une affectation plus appropriée qui le mettrait moins au front donc moins en contact avec « ses » laquais, soit: l'Intendance. Il y avait eu un changement de porteguerre pendant son absence, un jeune chanteguerre d'Orneval reprenant les rênes de la Main de Go'el pendant que le porteguerre Agmash revint d'Orgrimmar pour une affaire personnelle. Ce jeune porteguerre fut assassiné, nul ne connaissait les auteurs, sauf Helheim qui savait très bien que ces derniers n'avaient guère de rapport avec le Marteau directement. La victime et les meurtriers ont été retrouvés morts, des coups de lame sur le corps de l'orc et des os fracassés par une chute de plus de cent mètres de haut.

Par ailleurs, Helheim restait quelques jours reclus dans de la paperasse mais surtout pour faire le vide dans son esprit si partagé. Fragmenter son esprit en deux parties n'était pas la meilleure des choses à faire, dérivant parfois à le schizophrénie et à une démence partielle. L'alternance entre l'esprit originel et le « parasite » était faite, mais désormais un peu plus dominé par Helheim, qui se laissa aller le parasite pendant des moments où personne ne le remarquerait ainsi garder un peu mieux le contrôle de soit même, comme s'il allait apprivoiser cela.

La journée qui en suivit, il fit appel à deux personnes, ses équipiers, les rares personnes en qui ils pouvaient donc faire confiance. Il leurs expliqua en détails le danger qui sommeillait en lui. Les minutes s'écoulèrent, le non-mort raconta comment ça s'est produit, mais il se fit couper par Wegton, en affirmant qu'il devait répondre de ses crimes par la peine capitale. Le jugement, ou la simple réaction de Wegton « Sentence » Khysbale, n'était pas si mauvaise il ne fait que refléter son rôle au sein de leur équipe. Ceci dit, Elÿrith « Rédemption »  Brùlaurore, habituellement d'une poigne de fer dégagea une aura de bienfaisance et de confiance, le soleil lui caressa le visage, tout ces signes montraient un comportement par la suite inhabituelle chez elle. Elle mit ses mains sur chaque épaule de ses coéquipiers, puis raisonna tout d'abord Wegton, affirmant que ses propos n'étaient guère mauvais mais injustes vis-à-vis de leur arcaniste, qui est plus victime du mauvais sort qu'autre chose et que la seule erreur qu'il a fait, c'est de ne pas l'avoir dit plus tôt.

Le trio reste quelques heures à huit clos dans une tente, préparant un plan pour contre-carrer une « tête » de la secte. La soirée et même la nuit, Wegton et Helheim s'entraînèrent ensemble certains mouvements comme dans les combats d'arène.

Unis, nous sommes. Nos forces se complémentent afin d'exterminer la menace et non la mettre simplement six pieds sous terre. La colère du mirage fera écrouler les fondations, oeil pour oeil, dent pour dent. On ne peut que combattre le mal par le mal. Notre justice réclame la vengeance. Nous devons simplement les EX-TER-MI-NER !
- Elÿrith « Rédemption » Brùlaurore du Mirage du Jugement.

C'est à l'aube qu'ils ont décidé d'agir face une menace au pouvoir incommensurable. Helheim conjura sa « supérieure » en se servant temporairement cette fois-ci de l'autre « Lui », l'Archonte du Vide. La sculptrice était quelques peu perplexe par l'endroit choisit. Des gorges, l'endroit parfait pour tendre une embuscade, elle remarqua un morceau d'un sceau au sol derrière son subordonné. Elle lui demanda pourquoi l'avoir conjuré, et il lui répondit que ce qui s'opposait au Crépuscule allait tout renverser. Cette réponse étant inquiétante, elle donna un coup d'oeil aux alentours, remarquant les issues scellées par des sceaux, tous connectés par celui où se trouvait son interlocuteur.

Psalmodiant des mots en fermant doucement les yeux, baissant la tête, puis levant sa main droite vers son subordonné, ainsi que la tête et ouvrant les yeux, dégagea ainsi une vague spirituelle ayant pour but de déstabiliser tous les sens des personnes devant elles. Helheim utilisant l'Archonte comme bouclier, usant son énergie en dégageant une champs d'annulation sur sa personne. Reprend son apparence initiale, il n'y avait aucune explication à donner, la Sculptrice et Helheim s'étaient tout les deux compris sur la suite des évènements. Le non-mort activa un bouclier de mana en consacrant une énorme concentration, c'était le signal du commencement des opérations pour la Mirage du Jugement.

Elyrith surplombant de quelques mètres les deux personnes, fit un saut avec bouclier en avant ainsi que sa lame prête à égorger un gronn, ses yeux devinrent lumières, sa voix devient stridente et peu compréhensible, néanmoins, elle aborda un halo de lumière autour d'elle, ainsi que deux étranges formes lumineuses derrière elle pendant un instant, comme des ailes. Le bouclier aveugla tout ceux d'en bas pendant la charge féroce du chevalier de sang. À l'impact, la Sculptrice esquiva de peu le bouclier mais se fait trancher la cuisse par la lame de cette dernière. Ensuite, Helheim se relâcha sa concentration, brisa sa protection puis mima un sortilège entravant de quelques secondes la langue et les mains. Elle bloqua partiellement le sort en se protégeant mais garda une main inapte. Pour finir, il sortit des ombres, lui, celui qu'on appela l'exécuteur, le bourreau ou encore la « Sentence ».

C'est mon métier de sortir les ordures de ton genre. En temps normal, tu ne devrais pas connaître le visage de ton bourreau, mais je te laisserai cette chance, vu que tu n'as plus aucune once d'humanité, disparaît de cette terre, si tu ne veux pas être docile, je viendrai avec toi te montrer le chemin, quoi qu'il en coûte.
- Wegton « Sentence » Khysbale du Mirage du Jugement.

Deux lames sortirent de nul part, depuis la pénombre, depuis une main. Et de cette main, le voile des ombres se déchire et révèle Wegton Khystale avec un regard acéré sur sa proie. Les lames se plantèrent dans les omoplates, du poison s'écoula des lames, pénétrant légèrement la peau de la Sculptrice. Ce poison étant un mélange d'eau bénite et d'un puissant paralysant. Elle ne poussa aucun cri de douleur, juste un dérangement par la paralysie de ses bras et deux petites brûlures au niveau des omoplates, cela étonna légèrement Wegton. Elyrith avait profité de ces instants pour rendre purificatrice la terre de quelques mètres de diamètre, Wegton et Helheim reculèrent un peu. Les pieds de la Sculptrice fumèrent et profita de l'ouverture que donna Elyrith après sa consécration. Envoyant un trait crépusculaire à bout portant d'Elyrith, celle-ci se fait repousser de quelques mètres. Grâce à son bouclier, elle ne reçue que peu de dommage mais le projectile ayant été dévié percuta une paroi, créant donc un éboulement séparant les personnes du combat. Wegton se retrouva isolé avec sa proie, Helheim créa un bouclier autour de lui et d'Elyrith lors de l'éboulement.

Non-mort, oh, que dis-je, réprouvé, tu devrais retourner dans ta torpeur éternelle, ta place n'a plus lieu d'être en ce monde, après tout, tu n'es qu'un pion remplaçable. À présent, veux-tu me montrer le chemin ? Je te rejoindrai un jour, peut être.
- Sculptrice de l'Esprit, Aevy Flynn du Marteau du Crépuscule.

Un esprit s'est fait briser en instant, et l'instant d'après. Wegton ou l'ombre de lui même, prit ses dagues avec le même poison et se les planta sur lui même dans le crâne. Sa tête brûla de l'intérieur par l'eau bénite.

En même temps, Elyrith chargea à plusieurs reprises les décombres afin de se frayer un chemin. Rapidement, la voilà de l'autre côté, elle vit d'abord la carcasse de son équipier, pas une larme à l’œil, pas une parole, juste une démarche plus vengeresse qu'avant et un regard abordant la colère. Helheim était derrière elle, il vit aussi la carcasse ainsi qu'Elyrith dans un état de rage. Il ne pouvait pas l'approcher sans se faire consumer par ses flammes purificatrices au sol autour d'elle. Cette dernière bondit avec autorité sur sa cible, cette fois, elle donne un coup de tranche du bouclier qui sectionna une phalange d'un doigt d'une main. Tentant de trancher la gorge, la Sculptrice bougea les lèves et se téléporta dix mètres derrière le chevalier de sang. Helheim lança une multitude de sortilèges afin de soutenir Elyrith, en atténuant la magie sur elle, liant Elyrith à lui même ainsi, il partagerait ses blessures et divers autres maux, dissipa les effets bénéfiques sur la sectatrice et les effets néfastes sur sa partenaire. Par la suite, une canalise d'une main un envoûtement ralentissant Aevy et de l'autre main, envoyant des projectiles en forme d'épées sur la même cible. Elyrith plaqua cette dernière au mur mais celle-ci place sa main devant le visage de l'elfe, et d'un mouvement de bas en haut, l'arrêta net devant elle comme perdue dans ses pensées et tomba au sol. La Sculptrice se prit tout de même les sorts du non-mort mais trop tard, elle le regarda avec une certaine lenteur avec sourire malsain.

Elle en a de la chance, je n'ai pu que la rendre inefficace que quelques heures, je crois, elle vient d'être temporairement sauvée par un mort ? La mort préserve la vie maintenant ? Une chose paradoxale qui ne mérite même pas d'être ébruitée.
- Sculptrice de l'Esprit, Aevy Flynn du Marteau du Crépuscule.

Page suivante

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard