FANDOM


Esprit distordu.jpg

Graine cérébrale et la vraie forme d'Aevy.

Le grand final, le face à face ultime, peut importe comment on peut l'appeler cela devait arriver tôt ou tard. L'issue ne pouvait que se terminer que de cette façon. Il redoutait cette situation, jetant un regard sur Elyrith qui semblait en vie mais inconsciente, il devait faire resurgir l' « Autre » pour lui faire face. Dégageant une puissante aura attractive, Aevy comprit qu'il voulait jouer à pied d'égalité, sur le même terrain: l'Esprit.

Tout les deux ont brandit leur main droite vers l'un et l'autre et en même temps un sombre rayon les liés l'un à l'autre.

L'esprit de la Sculptrice, un dédale d'atrocités entourait ce qui semblait être Kul'tiras dans les souvenirs de la femme, Helheim ayant prit la forme de son vivant, d'un homme d'une vingtaine. Le but était d'arriver à trouver où se situait les choses les plus importantes pour elle, dans la reconstruction de cette cité par l'esprit, pour la provoquer à se manifester d'elle même. Mais très peu de temps après, des horreurs sans réelle forme le poursuivirent, une masse de monstres fictifs d'une masse noire avec des milliers d'yeux pour certains et d'autres des centaines de bouches avec parfois des membres de divers créatures entassées comme des ordures. Au bout d'une heure, il trouva l'endroit, c'était assez simple, trop simple même. Le donjon du château de la cité, être au sommet de toute chose donc en sécurité. L'entrée de la porte n'était pas gardée, mais il fit un pas, juste un seul pas, le son diffusa un son, le seul son ambiant, la Sculptrice apparaît devant lui avec la masse noirâtre, bloquant l'accès.

Bien, tu es doué à ce petit jeu là, tu n'iras pas plus loin. Ces secrets ne te seront jamais à ta porté, mais maintenant, à mon tour.
- Sculptrice de l'Esprit, Aevy Flynn du Marteau du Crépuscule.

Une puissante lumière l'aveugla, ce qu'il en suit après, c'est là où il se trouvait, à Dalaran, avant son attaque. Il devait savoir où se trouvait tout ses souvenirs et secrets dans cette cité. Le seul endroit imposant « sûr », c'était là où siégeaient ses parents, à l'assemblée des magocrates. Là où les douze se réunissaient, il commença à se précipiter dans la magnifique cité, il sentit que des parasites s'imposaient dans son esprit, levant la tête vers le ciel, un nuage étrange noir déversa une pluie diluvienne et par la suite, un liquide noir qui se forma peu à peu et redevient une entité comme dans l'esprit de la Sculptrice. Arrivant dans la fameuse salle, il couru vers la siège où se situait son père, des documents y étaient, ainsi qu'un grimoire étrangement ressemblant au sien, il y avait quelque chose dans la doublure mais la masse noirâtre commença consumer tout ce qui se trouvait sur son passage, personnages issus de son esprit, bancs, lampadaires, tout se faisait dévorer, le ciel devenait noir. Une brume fit son apparition, la Sculptrice légèrement encapuchonnée s'avança vers lui puis tend sa main comme si il devait lui donner quelque chose, certainement le grimoire et ce qui s'y trouvait dedans.

Allez, tu as perdu, tu n'es qu'un amateur mais remet moi la clé de tes souvenirs et de ton esprit. Et je te promet que nous aurons plus aucun souci
- Aevy Flynn
Esprits distordus.jpg

Khrystoff "Helheim" préparant son sort ultime : Ginnungagap

Un ciel indigo, un trou noir perça la structure sculptée par l'esprit du non-mort, et ce dernier aspire tout sur son passage, comme si son esprit devait se purger de lui même des indésirables mais il pouvait aussi détruire son propriétaire comme à cet instant. Helheim regard le trou béant, la femme et ensuite le grimoire, il arracha la doublure, une pierre en était cachée. À la première vue, une améthyste taillée, mais ça se révèlerait être une sorte de pierre d'âme. Il a mis dans sa bouche et l'avala en un éclair puis reporta son regard vers la Sculptrice qui commandait l'énorme masse.

Un halo violet entoura le non-mort, des yeux luminescents de même couleurs, il dit à la Sculptrice qu'il sait qui il est et que l'Archonte n'était qu'une par de lui même, désormais, il connaissait le savoir de la soi-disant « mauvaise » partie de lui.

Je ne peux dire que c'est un cadeau que vous m'avez offert, par contre, ce que je sais, c'est que je vais vous causer votre perte.
- Helheim Darigaaz

La Sculptrice lança l'assaut de ses choses sur lui, il fait un mouvement de bas en haut très rapidement et trois fois de suite, il envoya en l'air une partie de la masse dans les airs et aspirée par le trou noir. Il semblait d'ailleurs ne plus s'en inquiéter. Elle retenta la chose avec méfiance, il commença à incanter quelque chose mais il du esquiver pour ne pas se prendre la masse noirâtre qui dévore même le sol. S'appliquant d'enchantement sur lui même, et d'un bouclier, il retenta l'incantation. Canalisant un moment pour commencer l'incantation, les bras en l'air, ce dernier provoque un assombrissement des lieux et du ciel. Enfin, déchaînant alors une orbe noire avec des scintillants lumineux, semblablent aux étoiles dans les cieux. L'astre dévore la lumière de ces scintillants et de tout ce qui existent, l'astre attire tout vers lui, il fait nuit noire pendant un laps de temps et ce dernière explose en un énorme amas d'énergie qui troublerait grandement le mental.



Je l'appelle le Ginnungagap, le Vide originel...Soit réduite à néant, adoratrice d'une divinité abjecte.

Canalisant mes pensées à une autre dimension

Recherchant des symboles d'intervention cosmique,

Saisissant des pensées subliminales, d'émotions, 

Ils sont comme des chutes d'eau des océans dans des lieux désertique

Je quitte cet état d'esprit et entrer dans l'actualité

Un rappel éternel d'une réalité déformée,

Essayant de le faire à partir d'une distance

Ecoutant des sons d'une significative existence,

L'appel est comme un léger bruit distordu encore éclatant

La réponse à l'énigme encore là, quelque part manifestement,

Allant et retournant de nouveau pour trouver la bonne trajectoire

Rencontrant des signes d'une force inconnue et éveillée,

Des fragments de l'espace-temps dans un univers noir

Un pas en avant pour prendre un autre dans le sens inversé,

L'appel est comme un léger bruit distordu encore éclatant

La réponse à l'énigme encore là, quelque part manifestement...

Khrystoff "Helheim" Von Lanwell

Fin du Tome I

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard