FANDOM


Finalement au bout de trois jours je parvins enfin aux contreforts du Norfendre, je laissai ma monture se reposer, elle l'avait méritée. Puis je pris la route de Zul'Drak qui je savais être l'un des grands forts du Fléau, j'avais entendu parler de trois Nécropoles : Voltarus ; Kolramas et Zeramas. J'écoutais les rumeurs des vivants et des morts, parfois j’interrogeais l'un deux en mettant une capuche sur ma tête pour avoir des informations, finalement, j'appris qu'une créature se nourrissant du sang des mortels et de leurs âmes se tenait non-loin de Voltarus accompagnée par deux Nécrorateurs et semblait diriger les Troupes du Fléau à Zul'Drak… Je pris la route vers Voltarus, cela ne fut pas aisé, je devais affronter les Trolls, qu'ils soient morts ou non… Puis une idée me vint en tête, Zul'Drak était parcourue d'une semie-fôret, il me serait plus facile de me déplacer d'arbres en arbres sans me faire repérer. Je parvins enfin à Voltarus, le dessous était recouvert du Chancre que les machines du Fléau rependaient, j'aperçus le Prince de Sang et ses deux acolytes, il s'agissait sans nul-doute de Navarius, il était entouré par un bouclier runique qui était infranchissable d'après les dires… Je mis une stratégie au point pour l'abattre… Cela me pris plusieurs jours, quand ma stratégie fut au point je partis lentement et silencieusement vers son emplacement quand je fus interceptée par mes deux sbires, ils avaient réussi à retrouver ma trace je ne sais quand, cela faisait déjà une semaine que j'avais quitter Karazhan. Néanmoins ils allaient m'être utiles, ma nouvelle stratégie fut mise en place, mes deux crétins allaient tuer les deux crétins du Prince tandis que j'allais préparer un sort pour détruire le bouclier runique de Navarius. 

Mes deux sbires s’élancèrent, Alvador (d'après ce que j'avais compris) pris celui qui se trouvait à gauche du Prince, il glissa sous le bras du Nécrorateur et le décapita à l'aide de sa dague, tandis que Tirisfan parvint à mettre le Nécrorateur à terre et à le pourfendre. Navarius se retourna, il semblait furieux et contrarié, je pris des fragments d'âmes que je jetais à terre aux pieds de Navarius puis, je murmurai quelques paroles et un Puits d'Âmes se construisit sous Navarius, les Âmes commencèrent à assaillir le bouclier de Navarius commençant à créer des fissures à ses pieds, puis utilisant ma Marque Impie, je lançai une Rune Impie sur le Bouclier. Cela eu pour effet d'attirer les âmes à cet endroit et finit par fissurer en cet endroit le bouclier qui fut détruit. Navarius se retourna vers moi et me tint pour discours :

- «Tu es plus forte qu'avant la traîtrise te sied à merveille, néanmoins tu retourneras sous notre coupe, ou plutôt sous ma Coupe devrais-je dire ».

Le Combat commençait, Navarius était un Maître dans la Magie du Sang et la magie Impie, il ne fallait jamais rester immobile de peur de se prendre un Orbe d'énergies Impies. Au bout d'un quart d'heure de combat , nous n'avions toujours pas toucher Navarius mais ce dernier non-plus … Il fonça sur Tirisfan et fit sortir des griffes, à la manières des félins, aussi longue qu'une dague, elles devaient faire environ trente centimètres chacune, puis il pourfendit Tirisfan qui tituba et n'eut le temps d'esquiver l'éclair de Sang qui suivit le coup de griffes, un morceau de son armure éclata tandis qu'il tombait, il parvint à mettre un coup de sa Lame dans le bras de Navarius qui se détournais déjà de lui pour s'en prendre à Alvador. L'endroit où l'éclair de sang avait frappé commençait à devenir violacé et le sang semblait ne point vouloir s'arrêter de couler, Tirisfan se relevait lentement. Moi qui vit Navarius me tourner le dos en profitait pour lui envoyer un Orbe d’Énergies Impies dans le dos qui sembla le faire souffrir alors qu'Alvador en profitait pour lui pourfendre l'abdomen avec sa dague, mais il ne put éviter le coup de griffes et la déflagration Impie que Navarius lui fit. Je lançai une déflagration Impie moi aussi dans Navarius, tandis que Tirisfan le chargeait, il ne parvint à l'esquiver et se prit un coup de Lame dans l'épaule droite tandis que je murmurais des incantations pour créer une zone de Mort et de Décomposition à ses pieds. Mon sortilège eut pour résultat de l'affaiblir et de le rendre encore plus furieux qu'avant, sans que j'eusse le temps de le voir, il s'était glissé dans mon dos me planta ses griffes dans le bas du dos (elle s'étaient plantées en moi) puis me balança un coup de poing dans l'épaule gauche ce qui me la déboîta, vu que je ne pouvais plus la bouger et vu le craquement que le choc fit. De plus, je me fis projetée au sol sur plusieurs mètres et atterrie en roulés-boulets au Sol tandis qu'il préparait un éclair de Sang, je ne pus l'esquiver et me le prit dans le flanc droit, je senti ma chair me ronger , me brûler et mon sang couler sans s'arrêter, ma vision devint un peu trouble et mes mouvements étaient saccadés, désordonnés. Finalement Tirsifan parvint à se mettre derrière Navarius et lui planta son Epée dans le milieu du dos, tandis qu'Alvador s'élançait pour lui planter sa dague dans le Crâne mais Navarius n'avait pas dit son dernier mot, il sacrifia son bras droit qui explosa dans une explosion de sang et d'impie qui projeta Alvador et Tirisfan au loin tandis qu'il peinait à se relever, je m'approchais de lui et lui dit :

- « C'en est terminé de toi raclure ».

Puis je le décapitai avec ma Dague. Nous cachâmes son corps dans une mare de chancre liquide, tandis que je partais pour la Couronne de Glace, j'y allais pour tuer Sandoval, celui qui fut mon Maître pendant quelques temps, laissant mes deux compagnons dans Zul'Drak...

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard