FANDOM


Je rentrais dans une salle remplie de décombres, de poussière et de toile d'araignées. Des âmes errantes, je me tournais vers le Sin'Dorei :

-« Sont-elles hostiles ? ; Demandais-je. »

-« Elles ne le seront que si vous l'êtes envers elles. »

Nous marchâmes, je l’interrogeais sur le « Clan Noah » et un possible chef … Il me répondit qu'il connaissait les deux … Je pris la décision de rencontrer avant toutes choses le Chef de ce Clan, puis de décider si sa tête devait tomber ou non me fixant une date de trois jours pour le faire, cet endroit ne me plaisait pas, grand, vide, poussiéreux, je sentais dans l'air quelque chose qui me semblait mal-saint... Mon corps et mon esprit me criaient de sortir de ce trou à rat, mais ma mission devait être ma priorité. Je ne sais pas combien de temps nous avons marché, gravis des marches en bois pourrissant. Tout cela pour arriver à un endroit bloqué par un sceau au sol : Il nommait ce lieu « La Bibliothèque » … Nous nous asseyions sur des marches, et je lui parlais de mon intention de rencontrer le Chef du Clan Noah qui se faisait nommer « Comte »... Le temps passa … Plusieurs heures, j'étais effrayée par cet endroit, il me donnait la nausée, j'aurais voulu avoir une toute autre mission même si il fallait que je meurs de nouveau au cour de cette dernière … Le Temps passa rapidement, finalement, il me dit qu'il allait me mener au « Comte » … Nous refîmes le Chemin inverse , puis nous arrivâmes dans le couloir de l'entrée principale.

« Il semblerait qu'il ne soit guère ici » Dit-le Sin'Dorei.

« Je suis navré, mais cette fois je dois vous laisser seule » Reprit-il de plus belle.

Je ne dis aucune parole, acquiesçant d'un signe de tête mais il était déjà parti... Une porte sur le côté m’intéressa, elle menait sur un petit sous sol rempli d'araignées et de chauve-souris dépassant le mètre d'envergure... J'y passai des heures, ne sachant que faire, tellement distraite que je ne vis pas venir un Ténébrant … Il me demanda les choses habituelles : Qui suis-je ? Que fais-je ici? Et : Comment suis-je entrée ? Je lui répondis que tout ceci n'était pas ses oignons et que je devais parler au Chef du Clan Noah en personne et ne parlerais à personne d'autre avant lui. Il pris une chaîne à sa ceinture et la lança me ligotant, je tombai au sol comme une andouille … Le méprisant dès l'instant où il venait de faire cet acte barbare … Il me répondit calmement que je n'irais voir le « Comte » qu'avec certaine précautions, il défit sa chaîne et la lança sur mes dagues ;

« Ce sont mes outils de travail et mes seules compagnes, alors ne les touchez pas ! » M'exclamais-je furieuse.

« Bien, dans ce cas donnez moi vos mains » Répondit-il impassible.

Son comportement m’agaçait au plus haut point, mais pour mon bien et celui de ma mission, je me résignai à lui tendre mes poignets. Il défit sa chaîne de mes lames pour la passer à mes poignets. Il me ramena sur mes pas, traversant avec moi une salle remplie d'esprit humains costumés et me fit m'asseoir à une chaise sur un balcon. Il cria quelque chose que je ne retins pas tellement mon esprit était furieux envers sa personne … J'aurais voulu le tuer … Le cri fit écho dans toute la Tour et un autre Ténébrant suivit d'une Ténébrante arrivait derrière nous. Mon geôlier prit parole :

« Nous avons une « invitée » » Dit-il en me désignant ; « Dois je défaire ses chaînes et m'excuser ? »

Le nouveau Ténébrant hocha la tête enfin, je crois vu que l'idiot en face de moi fit ce qu'il avait demandé. Je pris cette fois-ci la parole :

« Je ne parlerais qu'à l'abri des oreilles indiscrètes et seule à seul avec le Chef du « Clan Noah » ou le « Comte » comme vous le dites. »

Le nouveau Ténébrant dit d'une voix calme et paisible, je pus le voir, il se mit devant moi, il était bien bâti malgré sa peau noire, néanmoins un élan de dégoût me parcourra en le voyant, il était plus grand que les autres et portait une Claymore couverte de rune rouges comme le sang fraîchement versé :

« Éloignez vous que nous puissions parler ».

Je ne retins pas grand chose de la conversation … Seulement qu'il devait mourir, il avait rompu ses engagements envers le Conseil et le Fléau, il n’œuvrait plus pour eux, je devais le tuer mais les deux chiens de gardes derrière un peu plus loin semblaient pouvoir agir si je levais le petit doigt. Je crois qu'il me parla à voix basse de « liberté » mais c'est sûrement le fruit de mon imagination, je lui dis que je ne toucherais à sa meute, et ne me mêlerait pas à celle-ci car j'étais la « chienne » seule, le limier du Conseil … Ainsi, je repris la route des sous-sols et lui dit avant de partir que je ne resterais que trois jours … Il savait que j'étais une espionne du Fléau, mais il savait qu'à l'heure actuelle … J'étais impuissante face à lui. Je pris place prêt d'un feu … Et m'endormis.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard