FANDOM


Toile Guerre

Horde et Alliance, ascendant du Crépuscule et Khrystoff.

Ce voyage a duré dans les alentours d'un mois, entre la traversé de la dite « Grande mer » entourant le Maelström. Le zeppelin arriva alors en Durotar, le régiment de non-morts rejoint un corps de soldats de la Horde sous Hurlenfer tenta d'honorer Thrall pour lui avoir céder le commandement de la Horde, malgré qu'ils étaient souvent en désaccord sur les décisions, surtout des offensives visant l'Alliance. Il décida de former un bataillon nommé la « Main de Go'el » sous la tutelle d'une légende encore présente, le Haut-seigneur Varok Saurcroc.

Cette formation avait eu lieu bien avant l'arrivée du zeppelin de Lordaeron, avant même l'installation de la Horde en Hyjal. Par ailleurs, le Haut-seigneur désigna un porteguerre de confiance pour aller en Hyjal et débusquer le Crépuscule ainsi que les dragons noirs, c'était le porteguerre Agmash.

Après avoir subit de lourdes pertes, le porteguerre demanda de l'assistance à Orgrimmar, Saurcroc envoya un messager à la Reine des non-morts, après le blâme que la Horde lui porta au Portail du Courroux, elle ne pue refuser la requête de l'orc.

Les non-morts étaient devant Durotar avec un exécuteur à leur tête, principalement composé de magiciens et de sorciers. Un sergent arriva à son tour avec une troupe. Des péons ravitaillèrent le zeppelin et aussi en laissèrent pour la bastion en Hyjal. À peine quatre heures après avoir fait escale, le régiment de réprouvés remontèrent au bord de l'engin avec les orcs. Ils mirent trois jours pour arriver à destination, entre temps, des wyvernes escortaient à tour de rôle l'engin volant de toute menace.

Médaillon en main, signe d'appartenance aux réprouvés donc par définition à la Horde. Helheim commença alors son infiltration. Pied à terre, les deux troupes formellement ordonnées firent marche vers camp qui se situait à l'avant-garde, non-loin de la gueule des écailles noires. Le plus haut gradé des arrivants était le même sergent orc, il se présenta devant le porteguerre en personne. Ce dernier satisfait de sa demande fit lui même la vérification des plaques militaires de ses troupes fraîchement arrivées. Les mages non-morts se sont assez vite reclus vers le plus gros bâtiment. Lors du voyage, Helheim usa, malgré son dégoût à user de cela, un sortilège, acquis grâce à une bénédiction ou malédiction des Anciens, pour corrompre peu à peu des non-morts, trois pour être exact.

Laissant espionner ses serviteurs, Helheim fit souvent des allés-retours vers le camp et le bastion. Il y rencontra, lors d'une fraîche nuit, au trône du porteguerre une personne dont il en avait entendu parler. La générale Chantesoleil, une sin'dorei plongeant dans le savoir des démons, sans pour être autant une menace pour la Horde, malgré la forte dépendance aux arcanes sa volonté était là afin de maîtriser une source de magie qui en laisserait plus d'un dans l'euphorie totale. Helheim s'avança vers elle, la générale était à moitié perdue dans ses pensées, il l'extirpa de ses songes en lui adressant la parole d'un air qui en intriguerait plus d'un. Ils firent connaissances, sous la forme de devinettes multiples pour le non-mort. Montrant sa vieille chevalière, signe d'appartenance au Kirin'tor, des initiales étaient écrites dessus « K.V.L. », tout l'immédiat la sin'dorei n'a pu comprendre.

Il usa de ses souvenirs d'antan, sans donner de nom particulier, l'elfe comprit enfin les initiales, Khrystoff Von Lanwell était le fils d'un grand ami de Nelahdia Chantesoleil. Il lui fit comprendre cela même si cela embrouilla l'esprit de l'elfe, la nuit était peu banale pour ses deux êtres; malgré sa froideur, la générale gardait un certain attachement envers le non-mort, lui rappelant de certains bons souvenirs avec l'un de ses rares amis. De son côté, mensonge sur mensonge, Khrystoff, Helheim, Vixas ou l'Archonte, il eu assez en y réfléchissant depuis qu'il s'est infiltré dans la Horde. Créant une très forte protection mentale, scindant sa réelle personnalité et cette « façonnée » par le Crépuscule dit aussi « l'Archonte », la non-mort était méprisable, contre-nature mais pas forcément mauvaise.

Pendant la semaine qui suivit, une personne ayant le même rang que lui dans le Marteau du Crépuscule fit une attaque , c'était le Mande-Hargne, une personne méprisable, avide de pouvoir et vaniteuse. Jouant, ou non, la comédie, il contra les élémentaires envoyés par le Marteau en donnant l'ordre de les bannir avec les chamans et autres mages. Ainsi, il gagna peu à peu, par ce genre de procéder, la confiance de la générale, ainsi que des troupes qu'il croisa assez régulièrement.

Le lendemain, il fit une rencontre auquel il n'espérait pas, à l'entrée du bastion de la Main de Go'el, il reconnu une voix, c'était celle d'Elyrith suivit de Khysbale. Le trio infernal se retrouva alors en Hyjal, ils se mirent en quête de gloire une nouvelle fois en organisant des combats dans le bastion, rien d'exceptionnel du tout, des vétérans épéistes certes mais très peu d'érudits et les chamans ou druides n'usaient point de leurs compétences. Le défi ne s'y trouvait pas, il était au-delà des lignes de front. Le « Mirage du Jugement » était donc reformé, ainsi le courroux allait s'abattre sur le Crépuscule.

Fin du jour punit par le juge. Hallucination sombre et clair épaulée par la Rédemption et la Sentence. Esprit face à l'Hallucination provoquant une dualité.
- Vision d'une aube, Prophète Rokdrak de la Main de Go'el.

Passant un peu plus de temps que prévu au bastion, les acolytes non-morts, qu'il avait corrompu, avaient déjà pris contact, par un moyen encore non connu, avec l'Académie de l'Hulluus. Des troupes arrivèrent dans l'avant-poste de la Horde, dans l'ombre, la majorité des magiciens étaient dans les rangs des Anciens. De ce fait, le camp en peu de temps fut entre les mains des murmures. En rentrant, son esprit fit tout à coup dominé par la présence corruptrice de l'Archonte, probablement à cause des porte-paroles du Crépuscule et nouveaux serviteurs des rangs de ces viles divinités. Comprenant aussi qu'en sortant du camp « corrompu », la domination de l'Archonte n'était plus.

Il en suivit qu'ensuite, il réussit à réunir des âmes, pas les moindre, celle d'un rouge, un noir et d'un bleu, malheureusement, il lui échappa celle d'un du « Cauchemar », cela ne semble pas plus mal. Il s'est même mesuré à l'un de ses « alliés », une dragonne noire traquée par un chasseur de dragon implacable. Son nom, Richter Belmont, ce dernier avait même engagé le non-mort, pendant que les compères du Mirage du Jugement s'amusaient à martyriser les soldats de la Horde en les provoquant en duel. La dragonne se retrouva en un contre un, bien qu'elle était épuisée par le traqueur humain, elle attaqua Helheim sans même savoir qui il était. Il se prit alors un éboulement de rocher, avant d'avoir abolit les flammes, et son bouclier de mana avait partiellement pris les dégâts, sa ténacité et sa volonté ne l'avait pas fait reculé d'un centimètre. Tenant tête à celle-ci, elle se retira par crainte de l'inconnu, il fit alors de même en se retranchant dans le camps infesté d'acolyte du Marteau.

Tiens tiens, serait-ce de la pure folie de se retourner vers tes Maîtres qui ont fait de toi ce que tu es désormais ou serait-ce l'une de tes fourberies comme tu as jadis utilisé contre tes anciens Maîtres ? Tu n'es plus humain, cette pensé t'as déjà traversé l'esprit, tu ne peux le nier. Un pion, voilà se qui te représente le mieux, inapte à prendre en main son destin. Ne l'oublie jamais car tu seras éternellement aux pieds de tes supérieurs, laquais.
- Sculptrice de l'Esprit, Aevy Flynn du Marteau du Crépuscule.

Page suivante

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.