FANDOM


Je partis sur la route de Karazhan, j'étais alors au Bois de la Pénombre au cimetière du Bois-des-Corbeaux pour vérifier l'état des lieux... La route était sinueuse entourée par des arbres plus ou moins morts. Quelques Worgs rôdaient mais mon odeur de non-morte suffisait à les repousser sans que je n'ai à en tuer. D'après les informations je devais aller dans un village humain et tourner à droite pour continuer dans le Défilé de Deuillevent. Je continuais ma route lorsque je sentis l'odeur de mortels... C'était un embranchement, je ne pris pas la peine de tous les observer, je me tapis dans les broussailles, il fallait que ma venue à Karazhan soit aussi discrète que possible. Passant cet embranchement gardé, je poursuivais la route sinueuse qui coupait à travers les bois, ne prêtant guère attention aux créatures m'entouran, mon esprit était focalise sur : Qui sont ceux du « Clan Noah » ? Pourquoi le Conseil semblait paniqué ? Comment allais-je pénétrer dans Karazhan ?

Je remarquai soudain que j'arrivais à l'abord de grange, plus loin j’apercevais les contours de ce qui semblait être un village, je me dis que cela devait être le dit village à traverser. Je ne pus résister à l'appelle du sang et des âmes, me faufilant parmi les ombres et hautes herbes je pénétrais dans une grange, la lumière vacillante éclairait un homme qui avec sa fourche remplissait des boxes avec de la paille. Me glissant silencieusement derrière lui, je lui plantais ma dague dans le dos, il poussa un râle signifiant que sa vie le quittait, je murmurai alors quelques paroles pour pouvoir drainer son âme à temps. L'âme du paysan se retrouva prisonnière dans un cristal prévu à cet effet tandis que je m'abreuvais du sang encore chaud de ma proie. Il n'y avait que quelques fermes isolées, toutes subirent le courroux de ma soif de sang. Je me délectais de la mort que j'offrais à ses innocents. Je tuai quelques gardes du village avant de reprendre ma route, j'arrivais enfin à Deuillevent … C'était sinistre, des pendus aux arbres que les vautours se disputaient, un décor rocailleux s’élèvent dans le ciel, partant de gorges ou de l'eau ruisselait, on aurait dit qu'une montagne fut déchiquetée et que l'on marchait dans les restes de cette chose … Je traversais un pont, je devais tourné au premier embranchement qui était derrière moi, trop perturbée par ce « Clan Noah » je ne fis guère attention à la route, néanmoins, je tournai à droite au second croisement et tombai sur une troupe d'orges, étant de dos, ils ne me voyaient pas, sûrement trop occuper à la cuisson d'un pauvre vautour de la région. Je perçus Karazhan : Une grande tour entourée par les ruines d'un village... Je continuais ma route et m'arrêta sur un nouveau pont de pierre, je regardais en bas … C'était assez proche que je prenne le risque de sauter sans me briser quelques os. Je ne pris pas d’élan et me laissai tombé dans le vide prête à la réception, néanmoins je glissai, un de mes pieds se réceptionna sur une roche qui glissa et moi aussi, je fus dans la petite rivière … L'eau m'insupportait. Je continuai et tomba sur une morceau de tour relié à la tour principal par une arche. Je gravis les escaliers, rencontrai une âme errante et arrivait à un premier balcon... Je vis en contrebas les ruines du village menant à la tour. Il y avait un Sin'Dorei non-Mort puis une Kal'Dorei faisant des rondes autour des ruines... Je me demandai alors ce qu'une Kal'Dorei faisait ici, me persuadant que je le découvrirais une fois dans la tour. Je repris des escaliers et arrivait sur l'arche devant une grille. Je m'avançais près de la herse, une sensation étrange comme si mon corps était ralenti par une matière transparente et entrepris de soulever la herse … Un échec, je voulus tordre les barreaux … Second échec … Je regardais avec mépris la tour et partie, en contournant cette fichue tour, vers la porte principale. Je m'approchais craignant d'être repérée, ce qui fut le cas un fois car une autre Kal'Dorei était sortie et semblait m'avoir repérée, je préférai prendre la fuite que de semer le pagaille. Je parvins de nouveau à m'approcher de l'entrée, cachée derrière des roches, quand un Sin'Dorei, bien vivant, sorti de la tour. Mon esprit était perturbé : Comment autant de vivants pouvaient être à Karazhan ? Si le « Clan Noah » était du Fléau, pourquoi n'étaient-ils pas des non-morts ou morts tout court ? Le Sin'Dorei parla avec les deux autres elfes. Je ne pouvais guère m'approcher plus de l'entrée... Je n'écoutai que quelques bribes de conversation, le Sin'Dorei parla d'un Champs de Force qui empêchait les intrusions à Karazhan … Une idée m'était venue dans l'esprit : Si je pouvais créer une brèche dans ce champs de force, je pourais pénétrer Karazhan et de plus par la herse !

Je repartis vers la herse dans l'espoir que mon plan puisse aboutir, je me tins devant la herse, traçai un cercle au sol et canalisai un peu d'Ombre … Rien, aucun changement, rien de visuel ou d'auditif... Je ne perçus qu'à temps le Sin'Dorei de tout à l'heure. Mon esprit se mit à nouveau à réfléchir tandis que l'elfe me parlait. Il me révéla son identité, un certain Delendir ou Delondir, je ne sais plus bien. Je lui répondis que mon identité et le but de ma venue ne le concernait en rien. Il me proposa d'ouvrir la herse. Je ne savais si je pouvais lui faire confiance, et soudain je me dis que j'aurais normalement, dû le tuer dès que je l'avais vu, néanmoins si il pouvait m'aider à rentrer dans cette maudite Tour, soit, j'acceptai à regrets. Il mit sa main en l'air, semblant toucher quelque chose, puis avança vers la Herse et l'ouvrit en marmonnant un semblant d’incantation. Je pénétrais enfin dans Karazhan.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard