FANDOM


L'Archivum annexe

Archive trap art by jason felix

L'intérieur de la pyramide d'Orsis

Le magistère Etoilamer a contacté un groupe du Reliquaire , qui était sur Tanaris et des ruines d'Uldum, pour inspecter les lieux en ruine à Orsis. Une pyramide presque ensevelie dans le sable du désert a été perçu comme une source d'information cruciale sur les origines de la vie en Azeroth.

En plus du Reliquaire, en ces temps-ci, il y avait d'autres expéditions du même genre comme le C.E.R.H.C.A, au même titre que la Ligue des explorateurs , ils sont aussi des archéologues, aventuriers et surtout des passionnés d'histoire.

Le passé est le passé, une réplique du magistère, concernant la scission de son peuple après la troisième guerre; et de nos jours, il essaie de recoller les morceaux.

Mais pour cette fois-ci, le Passé a son importance, une entorse à la règle, nous ne parlons plus de simple passé mais de l'origine de la vie pour redonner vie au Royaume de Quel'Thalas si souillé, et ainsi protéger la vie des elfes, les Titans ont trop laissé de choses derrière eux pour être négligées. Le Temps est le mot d'ordre, même si cela n'a rien à voir avec le conflit de l'Ambre et de l'Infini. Le Passé sauverait le Futur, le Présent n'est qu'acteur de ces deux là.

Le groupe ayant pour meneur le magistère prit nom d'expédition «Voile du Destin». À bord de cette compagnie. Sunn rencontra l'examinateur Montelaube du Reliquaire en privé à Ramkahen. La réticence des deux elfes étaient présente par rapport à la venue du C.E.R.H.C.A en Uldum. Toute fois, Andoren Montelaube arriva à convaincre Sunn Etoilamer , une coopération entre ces deux expéditions ne pouvait qu'être bénéfique. De plus, le sin'doreï ne pouvait faire la fine bouche car chaque seconde qui s'écoulait avait la valeur de toute l'or de sa maison et bien plus encore.

Jour du départ du groupe, première rencontre à l'Archivum annexe, plus connu sous le nom de la pyramide nord d'Orsis. Après une bref discussion entre le magistère et le Reliquaire. Rhika Maletta, la seule humaine du groupe ayant un regard assez bercé dans la mécanique analyse s'il y aurait un piège, rien selon elle; le magistère décide de prendre les devants. À l'intérieur d'une énorme salle à l'apparence vide, il y avait une entité protectrice, un gardien de l'édifice, faite de pierre et de magie arcanique, Holdar. Il n'est qu'un surveillant, ne ferait rien d'offensif du tout sauf si on menace les lieux. Il informa le groupe que ce lieu est une base de données avec le savoir des faiseurs, mais avant cela, ils ont du répondre à une énigme, une sorte de test de sagesse et de savoir:

Difficile à trouver, difficile à garder, Je cesse à l'instant où je suis découvert. Qui suis-je ? -Holdar

Le secret. -Nelahdia Chantesoleil

Projection holographique

Les données sont partiellement endommagées et celui-ci les indique qu'une sauvegarde serait ailleurs. En sortant
Obsessive focus by velinov-d4arwy1

Agent du Marteau du Crépuscule piégeant un tombeau

de la pyramide, le Reliquaire les attendait, veillant à la sécurité des lieux, ils leur ont fait part de la découverte de ce qui s'y trouvait et de mettre sous quarantaine pour éviter que ça tombe entre de mauvaise main. Ensuite, en route pour Ramkahen , pour récolter de fraîche information sur les Tombes des Précurseurs et ses alentours, quelques Neferset y seraient d'après les dires dans la taverne de fortune. Sur le chemin, le groupe s'arrêta à l'Ambassade de l'Union Thalassienne, Nahom, n'ayant que très peu confiance sur les ragots de la ville, Sunn demanda les états des lieux à un pérégrin de son ordre, Saeros Ligessang. Le suicide serait au rendez-vous ! selon lui, beaucoup trop dangereux pour n'importe qui. Le magistère essaya de le dissuader de l'accompagner mais celui-ci refuse de le laisser y aller avec si peu de monde. Sire Ligessang les accompagna aux Tombes, plus à l'Est.

Restant très vigilant, malgré la proximité des lieux, que ça soit Saeros ou un autre membre du groupe, ils étaient tous sur leur garde. À l'entrée des lieux, ils rencontrèrent un agent du Reliquaire, l'Examinateur d'Orsis avait dit à Sunn qu'un contact garderait les lieux jusqu'à leur arrivé. Cet agent se nommait Jes'ca Soleil-noir, une sin'doreï à l'apparence d'une mage aguerrie, elle n'a pu ouvrir la porte encore, et demanda l'air des personnes du groupe pour résoudre un autre énigme. L'énigme était écrite sur la porte sous forme de hiéroglyphes. Voici la traduction ainsi que la réponse, après une dizaine de tentatives ou interprétation farfelue de l'énigme:

Je nais de la terre, et vit dans les airs. Puis au sein de ma mère, J'engendre mon père. Qui suis-je ? -Hiéroglyphes

L'eau...Mais ensuite ? -Nelahdia Chantesoleil

Ah ah ah, mais c'est évident, voyons, que vous êtes idiots..."Le cycle de l'eau : Je nais de la terre : la source et vit dans les airs : la pluie. Puis au sein de ma mère : la mer J'engendre mon père : l'océan." Ca coule pourtant de source et après... -Jes'ca Soleil-noir

Forçant l'entrée d'un tombeau, grâce à Maletta qui enfonce le hiéroglyphe représentant l'eau sous la forme de trois vagues superposées, après avoir résolu l'énigme avec le membre du Reliquaire hautain, le groupe s'aventure dans des ruines fraîchement reprises mais aussitôt abandonnées, à cause des Nefersets, des troggs de pierre et des pygmés. Lentement mais surement, les aventuriers s'avancent donc dans ces ruines recelant du savoir antique. En arrivant dans une salle circulaire, des gardiens sortirent de leur torpeur comptée en millénaire. S'enfonçant un peu plus dans le tombeau, le groupe rencontre une horde de troggs de pierre gardant une salle, où il y avait une sorte de statue géante, qui n'était qu'un protecteur. Le gardien endormit se nomme Bodan'thal, il est dans une torpeur que quatre troggs corrompus par les Neferset le force à rester comme cela. Les troggs de terre n'ont pas fait la différence avec les corrompus et ont attaqué le groupe.

Après méfiance des deux parties, ils firent « connaissance », Sunn questionna celui-ci en utilisant le nom d'Holdar comme appuie, le protocole du gardien accepta la requête à une condition: Résoudre une nouvelle énigme. Au moins une personne a soupiré à ce moment précis, les regards se croisèrent un instant et la recherche de la réponse pu donc commencer:

Parfois je suis fort, parfois je suis faible, je parles toutes les langues, sans jamais les avoir apprises. Qui suis-je ? -Bodan'thal

L'écho ? -Minndis Murmevie

Le gardien conta l'histoire d'Uldum du point de vue des Veilleurs et des données à partir des informations dans l'hologramme, en plus de cela, Sunn ajouta quelques questions dont seulement les réponses seront visibles:

« Il y a plus de 15 000 années, les Veilleurs étaient en charge d'étudier la Vie laissée par les Titans: Les Créations, qui se traduisaient par ce que vous connaissez à ce jour en Uldum...Le Superviseur des Veilleurs, Algalon a failli déclencher prématurément le code O.M.E.G.A. au Panthéon . À cause d'un Veilleur qui a bravé un interdit de la clause des Veilleurs, en tant que Superviseur, il s'est accordé le droit d'envoyer ce Veilleur à la Salle du Procès...Le crime était simple: Avoir ressenti la passion avec une Création, nom de la création emblématique de cet âge, Khartut-Seth, pharaon tol'vir et ensuite tombé dans la démence et la corruption d'un Dieu très Ancien. Algalon ne voulait pas que cette folie se propage chez les Veilleurs et a donc décidé d'isoler les deux accusés dans un lieu-dit sûr pour la survie des mortels et de nous autres...Nom du Veilleur en état de stase, Eir-Ishtar sous la tutelle de Freya, ainsi que soeur d'Isiset. »

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.