FANDOM



Dans ces mondes en lambeaux, il n'y a ni Bien, ni Mal. Il n'y a que le Pouvoir.
- Gyth Lamington

Fondé par la démoniste Gyth Lamington, le Consulat était destiné à n'être qu'un simple organisme de mercenariat chargé de satisfaire la cupidité de sa créatrice. Mais la corruption qui grandissait en elle fit également sombrer le groupuscule dans les pires excavations et bassesses possibles, changeant la bande d'aventuriers cupides en un pseudo-syndicat du crime trempant dans divers trafics illégaux et batifolant avec la Légion Ardente. Après la mort prématurée de Lamington le Consulat se disloqua suite à diverses luttes intestines qui l'affaiblirent et permirent à divers justiciers et rebelles de causer sa chute.

Durant les années qui suivirent le Consulat resta relativement discret, considéré comme un mauvais souvenirs par la plupart. Bien qu'un certain nombre de ses ex-membres avaient choisit de s'adonner à un mode de vie plus honnête les autres continuaient de servir l'organisation dans l'ombre, bien décidé à la faire renaître de ses cendres lorsque l'occasion se présenterait.

Finalement la troisième invasion de la Légion Ardente et l'ascension de Khadgar à la tête du Kirin'Tor offrirent au Consulat l'opportunité dont il rêvait. Le caractère un peu trop tolérant de l'archimage lui permit de ressortir de l'ombre et de faire croire à l'ensemble de la population d'Azeroth qu'il souhaitait contribuer à la défense d'Azeroth et laver sa réputation entachée par les crimes de leur défunte leader.

Bien que de très nombreuses personnes continuent de nourrir une certaine méfiance vis à vis de cette soi-disant rédemption, le Consulat occupe de nouveau une place sur le devant de la scène aux côtés des autres factions, s'efforçant de faire croire aux naïfs qu'il n'a que de bonnes intentions à leur égard, tandis qu'il ourdit de sinistres projets à l'abri des yeux et oreilles indiscrètes...

18npng8fzqfocjpg

le Consulat est un organisme polyvalent et touche-à-tout : officiellement il est mondialement connu que ce dernier travaille dans la production de fournitures, la recherche et le développement technologique, l'étude d'artefacts et des différentes sources magiques, en plus de diriger diverses exploitations de ressources naturelles afin de produire les denrées cités précédemment. Le Consulat trempe également dans le domaine du militariat, recrutant et formant l'élite de demain dans le but de protéger Azeroth des différentes menaces qui le visent, en plus de proposer les services de ses nombreux mercenaires pour diverses causes.

Derrière cette jolie vitrine le Consulat poursuit ses recherches technologiques et scientifiques pour des desseins bien plus sombres : Sa surmilitarisation n'a pas seulement pour but la destruction de la Légion Ardente mais est bel et bien menée avec l'intention de devenir une superpuissance capable de faire de l'ombre à la Horde et l'Alliance qui s'affaiblissent mutuellement dans leur conflit sans fin. Afin de parvenir à ses fins les scientifiques du Consulat ne lésinent pas sur les moyens et mènent diverses recherches sur le transhumanisme et la conception d'armes biologiques. Chaque jours de nombreux cobayes innocents perdent la vie où sont irréversiblement déformés dans le cadre d'expériences abominables.

Trauma1

L'ambition réside dans chaque être, quelque soit son intelligence avec de la persévérance tout est possible. Le Consulat possède des êtres de divers horizons et parmi eux quelques noyaux bien propre à l'identité de cette guilde malfamées...Et qui subsistent encore de nos jours.

la fine fleur de la technologie mise à disposition de chasseurs spécialisés dans la traque, la capture et l'extermination des engeances démoniaques.

Initialement un champion de la Légion Ardente. Mais les Tisserands, à la demande de Gyth, parvinrent à déroger à cette règle afin de permettre à leurs serviteurs de bénéficier des dons démoniaques à loisir.

Le pôle travail du Consulat, une caste de mages artisans spécialisés dans l'enchantement et la transmutation. Ils sont tristement réputés pour les expériences horribles qu'ils menaient sur les prisonniers du Consulat, et même encore de nos jours certains de ces individus sont vu avec méfiance.

L'élite arrogante de la caste des Tisserands : De artisans dément obsédés par des concepts de beauté et de perfection dont ils sont les seuls à saisir le sens. En dépit de leur légère folie ce sont des êtres élégants et méticuleux, l'antipode total de tout ce que l'on peut voir habituellement au sein du Consulat.

Aussi tenace que la mauvaise herbe les vils fonctionnaires du Consulat ont su s'implanter dans différents lieux d'Azeroth, et même dans d'autres mondes. Leurs plans de conquêtes sont loin de s'arrêter là, ils poursuivront, et ce peu importe le nombre de cadavres qu'ils devront enjamber.


20px-Alchemist icon Positions :

  • Un quartier général quelque part dans le Norfendre (Rumeurs)
  • Un bastion à quelques kilomètres des rives d'Azsuna.
  • Un centre de recherches et d'exploitations entre Raz-de-néant et la Péninsule des flammes infernales.
  • Un permis de construire quelque part dans les Royaumes de l'Est (Rumeurs)
  • Un centre dans la Draenor alternative (Rumeurs)

Icon Str selected Diplomatie :

  • Méfiant avec l'Alliance
  • Méfiant avec la Horde
  • Neutre à tendance méfiante avec Dalaran
  • Amical avec les différents cartels gobelins
  • Amical avec les différents organismes éthériens

Icon Str selected Artefacts :


Bill Sykes' Warehouse

Pile of Scrolls

Ancien membre accusé d'avoir tenté de répandre des rumeurs calomnieuses sur l'organisation cinquante pièces d'argent offertes pour quiconque le passera à tabac et rapportera une preuve de ce mollestage (un membre, un artefact, etc...).

Traître nain recherché pour désertion, pour le meurtre de divers membres et alliés de l'organisation, pour complicité avec la déserteuse Sanerameth, pour avoir vidé les coffres de l'organisation, et pour complicité avec la Légion des morts. Douze pièces d'or offertes pour celui qui ramènera son cadavre.

Recherchée pour mutinerie, complicité avec Bodil Fièrenclume et pour désertion. Huit pièces d'or à celui qui ramènera son cadavre.

Recherché pour complicité avec Bodil Fièrenclume et Sanerameth Asservame. Dix pièces d'or pour celui qui ramènera son cadavre. Dix pièces d'or supplémentaire pour celui qui ramènera les précieux artefacts en sa possession.

La prime a été annulée, aucun détail sur le statut actuel de l'individu n'est visible.

  • Aubergine :

Recherchée pour le meurtre de nombreux mercenaires engagés par l'organisation ainsi que pour le vol d'un dangereux artefact corrompu pour le compte de la Légion des morts, Cinq pièces d'or offerte pour sa tête.

Recherché pour le meurtre de nombreux mercenaires engagés par l'organisation ainsi que pour le vol d'un dangereux artefact corrompu pour le compte de la Légion des morts, Huit pièces d'or offerte pour sa tête.

Des cultistes nains lourdement armés et vêtus d'ornements macabres. Ils s'expriment dans un étrange jargon en se donnant des sortes de titres tels que Dum'Rak ou Garaz'Ar. Ces fous vouent un culte maléfique à la Mort et à des élémentaires malveillants mais se sont bâtit une solide couverture les faisant passer pour un ordre militaire et honorable de Forgefer. Il est fortement implicite qu'ils soient liés au Marteau du Crépuscule et qu'ils aient de nombreux artefacts aussi puissants que corrupteurs en leur possession. Trois pièces d'or pour la tête de chaque membre de cette vile organisation, ou pour quiconque rapporterait des informations à leur sujet.

  • Un thalassien à lunettes, vêtu de violet :

La prime a été annulée, aucun détail sur le statut actuel de l'individu n'est visible.

Vil nécromancien coupable de meurtres, en plus d'avoir la sordide habitude de transférer son âme dans les cadavres de ses victimes pour échapper à la mort. Dix pièces d'or pour celui qui ramènera la preuve de sa mort définitive.

  • Gyth Lamington : Tyran, despote, tortionnaire, meurtrière, voleuse, et maintenant suppôt de la Légion trempant dans les pires magies qui soient. Vingt Pièces d'or pour celui qui ramènera la preuve de sa destruction totale, définitive, et irréversible ; Que ce soit corps et âme.

Consulat2 copie

Ancienne affiche promotionnelle du Consulat.

Post separator 4

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.