FANDOM


Les rocailles acajou commençaient à se raréfier tandis que le groupe arpentait les montagnes. Leurs pas se répercutaient en écho au travers des sommets. Maltor ouvrait la marche, avançant d’un pas assuré, le regard aiguisé, observant les moindres détails de l’environnement. Maïmoù jetait des regards nostalgique aux alentours, se souvenant de ce chemin emprunté avec Richter il y a de cela douze ans. Agrid quant à lui, discutait avec Gabriel, lui posant des questions sur sa famille adoptive. Son Griffon volait loin dans les cieux au-dessus d’eux, observant leur chemin d’un regard perçant, éclairant la route de danger éventuel. Au fur et à mesure de leur progression, la végétation sembla diminuer. L’air devint plus rude, l’atmosphère plus lourde et la température plus chaude. Ils atteignirent l’entrée de la région désolé et volcanique. Un mélange d’odeur de soufre et de bois brulés se mêlait au climat oppressant et torride de la contrée. Un pont instable au-dessus d’une petite fosse de cendre ardente sembla être leur unique moyen de pénétrer sur ce territoire. Ils le traversèrent un à un avec prudence, se méfiant de la solidité de la structure. Leurs soupçons portèrent leur fruit ; une fois le groupe de l’autre côté, le ponton se brisa et chuta dans les cendres, prenant feu malgré sa nature rocheuse. Ils adoptèrent alors un déplacement plus stratégique, arpentant le semblant de sentier qui serpentait devant eux, restant sur leur garde : ils étaient entrés en une région hostile et dangereuse. En effet, lors de la traversé du plateau volcanique, ils affrontèrent Ogres, draconides et autre créatures vivant en ces lieux. Après de longues heures de marches, des affrontements sanglants contre quelques poignées d’Orc Rochenoires et un rationnement de leurs provisions, ils parvinrent au pied de l’immense volcan en éruption continuelle.

Maltor emboita le pas tandis que les autres observaient le volcan dans toute sa hauteur. L’homme leur fit signe de le suivre, et les mena jusqu’à un gigantesque pont de pierre surmontant un fleuve de lave en fusion. Ils traversèrent le pont et parvinrent à l’entrée d’une immense et épaisse double porte en métal dont les reliefs représentaient deux têtes de Nain. L’une des portes semblait entrouverte et ils pénétrèrent à l’intérieur du Mont Rochenoire, tandis qu’Agrid sifflait son Griffon pour lui faire comprendre d’attendre à l’extérieur. L’atmosphère régnant en ces lieux était pire que celle de l’extérieur. Une chaleur insoutenable submergea le groupe tandis qu’ils avancèrent à la lueur des torches parsemant les hauts murs de pierre. Les longs couloirs débouchèrent sur le cœur de la montagne. Une gigantesque fosse de lave surplombée par un pont de pierre circulaire. En son centre, une plateforme sculptée dans la rocher était suspendue par plusieurs chaînes d’une taille colossale. Ils avancèrent quelques minutes sur le pont de pierre lorsque Maltor s’arrêta. Il se retourna vers le groupe et l’observât un instant. Maïmoù contemplait les énormes chaînes d’un regard toujours aussi nostalgique. Un peu plus loin, Agrid observait d’immenses visages de Nain sculpté dans la roche, de la lave s’écoulait par leur bouche ouverte. Gabriel se trouvait en face de son Maître, l’observant d’un regard inquiet, se questionnant sur la raison pour laquelle il les avait amenés ici. Voyant son disciple attendre, Maltor entreprit de raconter à celui-ci le terrible combat qui eut cours en ces lieux, opposant Maltor Bornos et Richter Belmont.

A mesure qu’il parlait, Agrid et Maïmoù s’avancèrent vers lui, souhaitant écouter son histoire. L’homme conta son combat avec fougue. Chacun de ses mots transporta le groupe vers les méandres du passé, leur donnant l’impression de revivre le combat. Lorsqu’il eut terminé, Maltor leva les yeux vers le plafond du volcan et montra du doigt un point bien précis. Planté dans la roche, un lance-grappin usé et ternis par la chaleur et le soufre était suspendu. Selon l’histoire racontée par l’homme, le groupe devina le propriétaire de l’outil : le père de Gabriel. Ce dernier observât avec attention l’objet, le combat raconté par son Maître résonnant dans sa tête. Agrid s’avança en direction du jeune Belmont et posa sa main sur son épaule, lui affirmant qu’il ferait tout son possible pour l’aider à délivrer son père des griffes de ses anciens ennemies, les Dragons Noir. Le Gnome observait Maltor, se questionnant sur la véracité de son histoire. De toute évidence, pour lui, il était impossible que son ancien ami et Maître soit devenu comme l’avait décrit l’homme dans son histoire. Remarquant son regard et devinant ses pensées, Maltor affirma ses dires, pointant du doigt le lance-grappin et montrant une bâtisse Naine perchée contre une paroi du volcan. L’un des murs était détruit et l’homme expliqua à Maïmoù que c’était de là qu’il avait été projeté par Richter. A peine eut-il terminé ses explication qu’une explosion retentit sous leur pieds. Une partie du pont de pierre explosa, projetant des débris et de la fumée en tous sens. Maltor et Maïmoù s’était jeté sur le côté pour esquiver de justesse le fracas des pierres brisées. Après s’être relevé, ils remarquèrent les regards pétrifiés et surpris du Nain et de Gabriel, qui fixait quelque chose au-dessus d’eux. L’homme et le Gnome se retournèrent et virent une gigantesque masse noire se dessinant au travers de la fumée des débris. Un énorme Dragon noir venait de briser une partie du pont par le dessous et fixait de ses yeux flamboyant le groupe encore surpris.


Chapitre précédent  /  Chapitre suivant

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard